Actualités :: Déplacés internes de Ouahigouya : Sibila Ouédraogo soutient 230 enfants face à (...)

L’initiative a été présentée officiellement le 21 décembre 2021 sur le plateau de LefasoTV et sur les réseaux sociaux par Sibila Samiratou Ouédraogo, l’auteure. Il s’est agi de secourir des enfants déplacés internes de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord, suite aux menaces terroristes. Un projet réalisé grâce à plusieurs bienfaiteurs, le samedi 1er janvier 2022.

Le quartier « La ferme » de Ouahigouya accueille plusieurs centaines de déplacés internes qui ont fui l’insécurité dans plusieurs villages de la région du Nord. Dans ce quartier situé sur la route de Titao, la situation de ces personnes est peu enviable, a observé Sibila Samiratou Ouédraogo, une ressortissante de la zone.

Ainsi, elle a lancé une initiative pour secourir les enfants face à l’harmattan. « Il s’était agi, au depart, d’offrir à 75 enfants âgés de zéro à cinq ans, un kit d’une valeur de 3 000 francs à chacun contenant du savon, de la pommade et un vêtement contre le froid », rappelle l’initiatrice.

Les choses se sont déroulées de manière inespérée. « Mais notre surprise fut des plus grandes et des plus agréables ! Les donateurs ont été si généreux. A la date du 1er janvier 2022 à 11h, ce sont 230 enfants âgés de zéro à douze ans, au lieu de 75 âgés de zéro à cinq ans, qui ont bénéficié de ces cadeaux combien précieux en cette période de fraicheur », se réjouit Sibila Samiratou Ouédraogo.

Chaque kit contient deux pullovers au minimum, une couverture, un pantalon souvent, une boîte de pommade et une boule de savon. Cependant, les dons jadis destinés seulement aux enfants déplacés internes de La ferme de Ouahigouya, ont été étendus à un autre site de déplacés dans le Yatenga, notamment celui de Youba.

La valeur des kits varie entre 5 000 et 12.000 francs CFA. Quant aux dons, ils s’élèvent à 531 000 francs, essentiellement en espèces. En plus du Burkina Faso, des bonnes volontés d’autres pays ont fait parler leurs cœurs. Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Canada et de la France.

Plusieurs personnes de divers domaines d’activités, ressortissants de Ouahigouya ou non, ont laissé parler leur cœur lors de cette collecte. « Cela nous rappelle à tous que face à cette situation, nous Burkinabè devons plus que jamais être solidaires, sans discrimination aucune. Nous vous en sommes grandement reconnaissants et les bénéficiaires, par ma voix, vous transmettent leur gratitude la plus profonde », formule Sibila Samiratou Ouédraogo.

Lefaso.net

Mine de Perkoa : Des journalistes et des ministres (...)
Burkina : Le Front de défense pour la patrie réclame (...)
Dépigmentation au Burkina : « Il faut accompagner celles (...)
Journée de l’étudiant burkinabè : Les étudiants de (...)
Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri (...)
Béatification de Dii Alfred Diban : 42 ans après la mort (...)
Burkina/Gourcy : La vie d’un étudiant s’achève dans un (...)
Enseignement supérieur : Le Pr Pam Zahonogo prend les (...)
Orabank-Burkina : Un cocktail pour mieux se rapprocher (...)
Direction régionale des douanes de l’Ouest : Sansan (...)
Viol d’une élève déplacée interne à Ouahigouya : Un suspect (...)
Burkina Faso : La Cour des comptes et l’Union européenne (...)
Burkina/transport : Une augmentation de 500 et 1000 F (...)
Hadj 2022 : Le Burkina autorisé à envoyer 3686 (...)
Centre-nord : Un projet sur les pratiques endogènes de (...)
8e session extraordinaire du conseil d’administration de (...)
Traitement du minerai au Burkina : Le consortium Eau (...)
Dédougou : AG/AGRODIA une nouvelle direction pour de (...)
Jubilé d’argent épiscopal de Mgr Paul Ouédraogo : Un dîner (...)
Yako (Nord du Burkina) : Un enfant meurt dans (...)
Électrification rurale : Système d’aide au développement (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30282



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés