Actualités :: Ouagadougou : Des chambres de passe incendiées dans le quartier (...)

Des chambres de passe dans le quartier tampouy, à Ouagadougou, ont été incendiées dans la nuit de ce samedi 25 décembre 2021, aux environs de 20h30, par des jeunes riverains dudit quartier.

Pas de perte en vie humaine. Seulement du matériel notamment des lits, des matelas ainsi que le bâtiment ravagés par les flammes. C’est le constat fait ce matin 26 décembre 2021, par lefaso.net.

Le gardien des lieux refuse de se prononcer. Il empêche même des prises de vues. Quelques riverains trouvés sur place confient avoir plusieurs fois mis en garde le gérant de ces chambres closes depuis maintenant six mois. Les autorités municipales et sécuritaires ont été également mises à contribution pour convaincre le propriétaire à abandonner ce que les jeunes du quartier ont qualifié de basse besogne.

Face à ces tentatives infructueuses, ils sont passés à l’acte hier soir en incendiant complètement le local. « Lors de nos rencontres, nous avons intimé l’ordre au propriétaire d’arrêter son activité dans le quartier, mais il a refusé. Il y a, à peine un mois de cela, nous avons brûlé les matelas et tout ce qui servait pour ce métier de prostitution dans le local. Ce soir nous avons constaté à notre grande surprise qu’il a ramené de nouvelles travailleuses du sexe et qu’il a rééquipé le local. C’est ce qui nous a révoltés. Nous avons fait sortir tout et nous avons brûlé. Dans notre quartier nous ne voulons pas de filles de joie", a confié un jeune du quartier.

Les clients n’ont cependant pas été brutalisés. « A notre arrivée, nous avons trouvé des clients à l’intérieur en train d’assouvir leur libido, mais nous les avons sommés de finir leurs besognes et de quitter les lieux. Quand ils ont fini, nous avons mis le feu. Les prostituées ont quitté les lieux avec leurs clients qui ont pris leurs jambes à leurs cous. Il n’y a eu que des dégâts matériels », confie-t-il.

Les passants saluent le geste

Les passants qui ont suivi la scène ont salué cette action des riverains. Ils ont même souhaité que les autorités municipales s’impliquent davantage dans la lutte contre la prostitution dans certains quartiers de la capitale.

Lefaso.net
Photo : Directinfo

Mine de Perkoa : Des journalistes et des ministres (...)
Burkina : Le Front de défense pour la patrie réclame (...)
Dépigmentation au Burkina : « Il faut accompagner celles (...)
Journée de l’étudiant burkinabè : Les étudiants de (...)
Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri (...)
Béatification de Dii Alfred Diban : 42 ans après la mort (...)
Burkina/Gourcy : La vie d’un étudiant s’achève dans un (...)
Enseignement supérieur : Le Pr Pam Zahonogo prend les (...)
Orabank-Burkina : Un cocktail pour mieux se rapprocher (...)
Direction régionale des douanes de l’Ouest : Sansan (...)
Viol d’une élève déplacée interne à Ouahigouya : Un suspect (...)
Burkina Faso : La Cour des comptes et l’Union européenne (...)
Burkina/transport : Une augmentation de 500 et 1000 F (...)
Hadj 2022 : Le Burkina autorisé à envoyer 3686 (...)
Centre-nord : Un projet sur les pratiques endogènes de (...)
8e session extraordinaire du conseil d’administration de (...)
Traitement du minerai au Burkina : Le consortium Eau (...)
Dédougou : AG/AGRODIA une nouvelle direction pour de (...)
Jubilé d’argent épiscopal de Mgr Paul Ouédraogo : Un dîner (...)
Yako (Nord du Burkina) : Un enfant meurt dans (...)
Électrification rurale : Système d’aide au développement (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30282



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés