Actualités :: Noël 2021 : Le général Barthélémy Simporé passe le réveillon au détachement de (...)

Le ministre des Armées et des Anciens combattants, général Aimé Barthélémy Simporé, a fait une tournée dans la région de l’Est, les 24 et 25 décembre 2021. Une visite terrain pour galvaniser les Forces de défense et de sécurité (FDS) et redonner espoir aux populations.

Vendredi 24 décembre 2021. Alors que les Chrétiens du Burkina Faso, à l’instar de ceux du monde entier, s’apprêtent à commémorer la naissance de Jésus-Christ, le ministre des Armées et des Anciens combattants, général Aimé Barthélémy Simporé, s’est rendu sur le terrain pour se rapprocher de ses hommes. Cette visite intervient dans un contexte où les attaques se multiplient dans plusieurs régions du pays.

Après une heure et dix minutes de vol, le ministre et ses proches collaborateurs atterrissent au sein du 34e Régiment interarmes (RIA) de Fada N’Gourma, région de l’Est. C’est la première étape de la tournée. Le gouverneur de ladite région, Saïdou Sanou, le reçoit et ensuite le cap est mis sur le gouvernorat pour une séance de travail où la sécurité est au centre des échanges.

Selon le gouverneur, « cette visite est attendue depuis longtemps, à cause de la situation sécuritaire qui évolue en dents de scie. Il y a des périodes d’accalmie et de regain de tension ».

« Un message qui remonte le moral »

Après un tête-à-tête avec les gradés, le général Simporé a livré un message d’encouragement aux soldats, au nom du gouvernement et du peuple.

Le soleil est au zénith, la troupe est au carré d’armes pour écouter le message du ministre des Armées. « Vous avez un vaste territoire subdivisé en secteurs. Nous ne devons pas baisser les bras », a exhorté le ministre, qui a tenu à les féliciter pour tout ce qui se fait sur le terrain.

Pour le lieutenant Aboubacar Ouattara, une visite de proximité dans une telle circonstance de fin d’année montre que le commandement se soucie des éléments.
De Fada N’Gourma à Pama, c’est le même message d’encouragement. Dans ce détachement, le ministre a fait l’historique des batailles pour la souveraineté de la Haute-Volta, actuel Burkina Faso. « Cette terre du Burkina Faso, nous l’avons héritée de nos ancêtres et nous devons la léguer comme telle aux générations futures. Nous avons intérêt à nous battre », a déclaré Aimé Barthélémy Simporé.

« Ne jamais fuir devant l’ennemi »

Le détachement militaire de Diapaga a été la troisième étape de la tournée. Sur ce nouveau site, le ministre des Armées et ses proches collaborateurs ont invité les éléments à redoubler de courage. Au milieu de la troupe, le général Simporé a livré un message d’espoir et de motivation pour la lutte contre le terrorisme. « La guerre est un engagement. (…) Un soldat ne doit jamais fuir devant l’ennemi. C’est vrai ou c’est faux ? Et la troupe de lui répondre : c’est vrai. Ne jamais fuir devant l’ennemi. Toujours avancer ! Toujours avancer ! Affronter l’ennemi, c’est ça la victoire. Si vous fuyiez, l’ennemi va vous poursuivre. Si vous attaquez l’ennemi, c’est lui qui va reculer. Mettez-vous cela dans la tête ».

Un réveillon pas comme les autres

A leur descente d’hélicoptère, les visiteurs du jour ont trouvé un dispositif prêt pour les accueillir toute la nuit. Et ce, à la belle étoile. Les chaises sont installées, les bois prêts pour le feu de camp.

Pendant que les gradés sont en débriefing, les soldats s’activent dans la cuisine. La viande de bœuf est découpée pour le barbecue. Le DJ (disc joker) prépare sa playlist pour l’animation. Le général Aimé Barthélémy Simporé procède à la levée des verres après son mot d’introduction. Le réveillon de Noël commence au détachement militaire de Diapaga.

Des histoires drôles avec des morales, des interprétations de musique sont au menu. Un concours de danse avec la cagnotte de 20.000 FCFA a révélé certains talents d’artistes de ce détachement.

Visiblement, cette soirée a fait du bien à la troupe. Et le commandant du 33e Régiment infanterie commando (RIC), capitaine Ismaël Kinda, ne dira pas le contraire. « C’est une visite qui nous encourage, qui nous engage à travailler d’arrache-pied à ramener la sécurité dans la province de la Tapoa. Nous ne pouvons qu’être satisfaits », a-t-il laissé entendre.

Après plus de 24 heures dans la région de l’Est, le ministre des Armées et des Anciens combattants, le général Aimé Barthélémy Simporé, a affiché sa satisfaction pour avoir pris contact avec les hommes. Il faut noter qu’à chacune des trois étapes de la tournée (Fada N’Gourma, Pama et Diapaga), il a rencontré les forces vives de chaque localité. « Je repars avec un sentiment d’avoir pu lutter ensemble avec les hommes, remonter le moral et noter l’ensemble des difficultés que vivent les populations », a-t-il conclu.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Baccalauréat 2022 au Burkina : Des encadreurs pédagogiques
Santé sexuelle et reproductive des jeunes : L’association (...)
Entrepreneuriat des jeunes : « J’ai toujours été (...)
Bobo-Dioulasso : Plus de 1 600 cartons de poissons (...)
Insécurité au Burkina : Un nouveau braquage sur l’axe (...)
Modernisation de l’état civil au Burkina : 118 000 (...)
Assainissement des structures sanitaires au Burkina : (...)
Promotion de l’agroécologie : Des producteurs modèles de (...)
Education nationale au Burkina : Des progrès enregistrés (...)
Journée des nations-unies pour la fonction publique : Le (...)
Burkina : L’Ordre des ingénieurs en génie civil célèbre (...)
Burkina/ONU-Habitat : Une nouvelle approche pour une (...)
Gestion des ressources en eau au Burkina : Les acteurs (...)
Burkina Faso : L’INSS et l’université d’Uppsala célèbrent (...)
Analyse et validation des scénarios bas carbone de la (...)
Lutte contre le trafic de stupéfiants au Burkina : Une (...)
Burkina : Le président de l’ALT dans les locaux de la (...)
Burkina : « Des solutions innovantes existent pour (...)
Centenaire de la naissance du professeur Joseph (...)
Ouagadougou : Environ 500 kg de poulets et saucisses (...)
Journée des nations-unies pour la fonction publique : (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30660

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés