Actualités :: Gestion financière d’un syndicat : Les responsables de la CNTB sur la (...)

Les responsables des structures de la Confédération nationale des travailleurs du Burkina (CNTB) se sont réunis du 14 au 17 novembre 2005, à leur siège, sur le thème « La gestion financière d’un syndicat ».

Une trentaine de responsables syndicaux se sont retrouvés, du 14 au 17 novembre 2005, au siège de la CNTB à Ouagadougou, pour réfléchir sur les stratégies de mobilisation et de gestion des ressources financières d’un syndicat.

L’objectif de la rencontre était de renforcer les capacités des responsables des structures syndicales de la CNTB dans la gestion des finances syndicales, notamment la collecte et la gestion des cotisations. Pour ce faire, les participants se sont penchés sur les enjeux des finances syndicales, précisément les cotisations, la maîtrise du système de collecte des cotisations et de mobilisation des ressources de la CNTB.

Ils ont abordé également l’utilisation des outils de base d’une gestion financière ainsi que le contrôle et le rapportage financier de la structure et de l’organisation syndicale.

Le secrétaire général confédéral de la CNTB, Laurent Ouédraogo, à l’ouverture des travaux, a souligné le rôle capital de l’argent dans toute organisation et le péril qu’il peut engendrer quand on y prend garde. En effet, les finances intéressent directement de par leur importance, non seulement les militants chargés de les percevoir et de gérer les fonds du syndicat.

Un syndicat ne peut fonctionner sans argent et ses principales ressources proviennent essentiellement des droits d’adhésion et des cotisation des membres. « C’est un aspect très important qu’il convient que les travailleurs syndiqués et surtout les membres de la direction syndicale y accordent toute leur attention. Les uns en payant leurs cotisations régulièrement et les autres par une bonne stratégie de collecte et une bonne gestion, car des finances suffisantes et équilibrées ou une bonne trésorerie sont les conditions d’une pleine activité du syndicat et de sa puissance », a indiqué M. Laurent Ouédraogo.

C’est pourquoi, la CNTB, dans le cadre de l’appui institutionnel 2005, avec l’appui de WSM et de l’UDSTA, a organisé cette rencontre afin de donner aux premiers responsables de sa structure des compétences nécessaires pour la mise en place d’une stratégie efficiente de collecte et de gestion des cotisations syndicales qui « restent toujours un problème crucial pour les syndicats ».

Charles OUEDRAOGO (Charles_ouedraogo@yahoo.fr)
Sidwaya

Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : La région Hauts-Bassins (...)
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)
Autorité pour le développement intégré des Etats du (...)
Burkina : Manifestations hostiles à la France et à la (...)
Burkina/Justice : Ollo Mathias Kambou condamné à six (...)
UTM (Université de Technologies et de Management) : (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés