Actualités :: Exploitation agricole au Burkina : Les volontaires mobilisés pour la (...)

La phase pilote du projet de mobilisation de volontaires nationaux pour la vulgarisation de l’approche SHEP au profit des petits exploitants agricoles du Centre-nord a été officiellement lancé ce lundi 13 décembre 2021. Mise en œuvre par le groupement d’intérêt public-programme national de volontariat (GIP-PNVB) avec l’appui financier de l’agence japonaise de coopération (JICA), cette phase pilote va permettre de recruter huit volontaires, qui vont appuyer durant deux mois, les producteurs de Kaya, de Korsimoro et de Boussouma. Ces volontaires vont à travers le transfert de connaissances, aider les producteurs à maîtriser l’approche SHEP, qui prône une agriculture orientée vers le marché, c’est à dire produire pour vendre.

Transférer de bonnes techniques culturales aux producteurs en vue d’améliorer les rendements agricoles. C’est à cela que vont s’atteler les huit volontaires du GIP-PNVB, durant les deux mois (janvier-février) que va durer leur mission dans la région du Centre-nord. Techniciens de l’agriculture, leurs capacités seront renforcées pour une meilleure appropriation du projet ainsi que de l’approche SHEP et de ses implications.

Boureima Nabalum, directeur général du GIP-PNVB

A travers ce projet, les volontaires du GIP-PNVB, viennent assurer la continuité des actions autrefois menées par les volontaires japonais. En effet, au regard de la crise sécuritaire, le programme de volontariat japonais a dû être arrêté. Selon le représentant de la JICA au Burkina Faso, OKITSU Keiichi, le volontariat constitue un puissant levier de développement et c’est pour cela que son pays a décidé de nouer un partenariat avec le GIP-PNVB, afin de continuer à apporter son appui à la population burkinabè. " Ce choix n’est pas anodin. Le PNVB, avec plus de 10 années d’expérience, offre une grande expertise en matière de déploiement de volontaires", explique OKITSU Keiichi.

OKITSU Keiichi, représentant de la JICA au Burkina Faso

Ce projet pilote est bâti sur l’approche SHEP, née du projet d’autonomisation des petits exploitants horticoles (Smallholder horticulture empowerment project). Cette approche fait la promotion d’une agriculture orientée vers la vente, en permettant aux paysans de savoir à qui ils vont vendre, quelle quantité et à quelle date précise, pour ainsi adapter leurs productions et éviter les méventes qui engendrent les pertes.

"Nous avons constaté que les producteurs peuvent faire les productions mais arrivés sur le marché ils n’ont pas de clients parce qu’ils produisent tous à la même période et il y a une période où on arrive plus à avoir le marché. Nous nous sommes dit qu’avant de produire, il faut que les paysans sachent à qui ils vont vendre et à quelle date précise. C’est comme si c’était des commandes à l’avance, avant la production. Les paysans vont pouvoir depuis la préparation de leurs champs, savoir qui va acheter, quelle quantité et à quelle date. C’est le principe de l’approche SHEP", fait savoir Boureima Nabalum, directeur général du GIP-PNVB.

Jean Philippe Dakouré, secrétaire général du ministère de la Jeunesse, représentant le ministre

Le choix de la région du Centre-nord pour la mise en œuvre de la phase pilote, s’explique par le nombre important de déplacés internes qu’accueille la région, mais aussi du faible taux de pluviométrie qu’elle enregistre.

Selon Jean Philippe Dakouré, secrétaire général du ministère de la Jeunesse, représentant le ministre, le projet pourrait être mis en œuvre à l’échelle nationale si les résultats de la phase pilote sont concluants.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Mine de Perkoa : Des journalistes et des ministres (...)
Burkina : Le Front de défense pour la patrie réclame (...)
Dépigmentation au Burkina : « Il faut accompagner celles (...)
Journée de l’étudiant burkinabè : Les étudiants de (...)
Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri (...)
Béatification de Dii Alfred Diban : 42 ans après la mort (...)
Burkina/Gourcy : La vie d’un étudiant s’achève dans un (...)
Enseignement supérieur : Le Pr Pam Zahonogo prend les (...)
Orabank-Burkina : Un cocktail pour mieux se rapprocher (...)
Direction régionale des douanes de l’Ouest : Sansan (...)
Viol d’une élève déplacée interne à Ouahigouya : Un suspect (...)
Burkina Faso : La Cour des comptes et l’Union européenne (...)
Burkina/transport : Une augmentation de 500 et 1000 F (...)
Hadj 2022 : Le Burkina autorisé à envoyer 3686 (...)
Centre-nord : Un projet sur les pratiques endogènes de (...)
8e session extraordinaire du conseil d’administration de (...)
Traitement du minerai au Burkina : Le consortium Eau (...)
Dédougou : AG/AGRODIA une nouvelle direction pour de (...)
Jubilé d’argent épiscopal de Mgr Paul Ouédraogo : Un dîner (...)
Yako (Nord du Burkina) : Un enfant meurt dans (...)
Électrification rurale : Système d’aide au développement (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30282



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés