Actualités :: 9e édition des doctoriales internationales de 2IE : Science, innovation et (...)

L’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2IE) tient la 9e édition des doctoriales internationales les 14 et 15 décembre 2021. Cette édition est placée sous le thème : « Science, innovation et entrepreneuriat pour le développement ». Le top départ des activités a été donné ce mardi 14 décembre 2021 au siège de l’Institut.

« Science, innovation et entrepreneuriat pour le développement », c’est sous ce thème que se tient la 9e édition des doctoriales de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2IE). Pendant 48 heures, la réflexion sera menée sur trois thématiques que sont le climat, l’eau et l’assainissement, les énergies renouvelables et systèmes intelligents et les éco-matériaux de construction et la durabilité des ouvrages. Pour cette année, l’Institut organise les travaux en présentiel et en ligne afin de permettre aux participants à l’extérieur du Burkina Faso, de prendre part aux travaux. Les doctoriales donnent l’opportunité aux chercheurs, doctorants et porteurs de projets innovants de présenter et discuter leurs travaux de recherche. Il s’agit aussi de créer une cadre d’échanges des résultats des différents laboratoires et équipes de recherche de 2IE et contribuer à l’amélioration de la production scientifique de 2IE.

Le représentant des doctorants, Rock Aymar Dake, a indiqué que cette 9e édition des doctoriales réunie des étudiants venant du Burkina Faso, du Benin, du Sénégal, de la Cote d’Ivoire, etc.

C’est tout naturellement que le représentant des doctorants, Rock Aymar Dake, a remercié le directeur général de 2IE et ses partenaires, pour son accompagnement et l’opportunité qu’il leur offre. D’après M. Dake, la 9e édition des doctoriales accueille non seulement les étudiants de 2IE mais aussi des universités Joseph Ki-Zerbo, Norbert Zongo, Nazi Boni du Burkina Faso ; Felix Houphouët Boigny et Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire ; Gaston Berger et Assane Seck du Sénégal et l’université d’Abomey-Calavi du Benin.

Ce rendez-vous scientifique, d’après le directeur des études doctorales, Igor Ouédraogo, mérite toute sa place dans l’univers de la recherche pour le développement des Etats.

Au regard des programmes d’activités que 2IE offre aux étudiants et le suivi des enseignants pour leur insertion dans la vie professionnelle, le directeur des études doctorales, Pr Igor Ouédraogo, a soutenu que ce rendez scientifique mérite toute sa place dans l’univers de la recherche pour le développement des Etats. « Il offre une meilleure place à nos doctorants, de meilleures armes pour affronter le monde de l’emploi », a-t-il ajouté. A titre illustratif, Pr Ouédraogo a relevé que, sur un total de 64 docteurs sortis de 2IE, plus de 60 ont pu faire valoir leurs compétences dans des entreprises leaders dans les domaines de l’eau et des BTP. Ces deux jours de réflexion seront intenses et enrichissants, révèle-t-il.

Le directeur général de 2IE, El Hadj Bamba Diaw, fonde l’espoir que des différents travaux de rencontre jailliront des propositions d’actions concrètes à même de renforcer le leadership de 2IE.

Au nom de tout le personnel de 2IE, et des étudiants, le directeur général, El Hadj Bamba Diaw, a fait un clin d’œil à tous ceux qui ont contribué à donner de la plus-value aux doctoriales. « Depuis 9 années, vous avez enrichi ce rendez-vous de vos réflexions, vos expériences et rehaussé le niveau de formation des étudiants. Cette année encore, les doctoriales nous offrent l’opportunité de renforcer notre partenariat entre nos différentes institutions mais également de revisiter ensemble les différentes thématiques de recherche à travers les résultats obtenus », a-t-il dit.

L’évènement, a-t-il poursuivi, sera marqué par deux innovations majeures à savoir le café RSE de 2IE et l’atelier de formation sur les transferts de technologie de la recherche et de l’innovation. M. Diaw a félicité le comité d’organisation de cette activité et fonde l’espoir que des différents travaux de rencontre jailliront des propositions et actions concrètes à même de renforcer le leadership de 2IE.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une (...)
Égalité de genre au Burkina : L’UNFPA forme des jeunes (...)
Tougan : Cérémonie de remise de matériels aux coopératives (...)
CLIMAT : Wascal lance son deuxième symposium contre les (...)
Burkina Faso : « Ce n’est pas en faisant taire les (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Deux réseaux (...)
Transport de marchandises : Le 2ème terminal à conteneurs (...)
Centre-est : Projet Fonds enfants et jeunes-phase VI : (...)
Burkina : La corruption a la peau dure, plusieurs (...)
Gestion foncière au Burkina : La direction générale de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 7 (...)
Malnutrition chronique et insécurité alimentaire au (...)
Jugement des comptes de gestion au Burkina : La Cour (...)
Empowering women in politics : Un nouveau programme (...)
Collecte de sang à l’ASCE-LC : Au moins 200 agents et (...)
Utilisation d’internet et des réseaux sociaux au Burkina (...)
Burkina : La police municipale, la douane et la police (...)
Employabilité de la jeunesse au Burkina : Société (...)
Burkina Faso : L’engagement des volontaires magnifié
Droits des femmes au Burkina : La campagne de 16 jours (...)
Lutte contre le grand banditisme : Trois réseaux de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31983



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés