Actualités :: « Je slam pour la sécurité routière » : La 1re édition s’achève avec la (...)

La première édition de la compétition nationale « Je slam pour la sécurité routière » s’est achevée ce samedi 4 décembre 2021 à Ouagadougou, avec la consécration du candidat Gaston Sawadogo. La cérémonie a été parrainée par le slameur Nathanaël Minoungou dit le Parolier. L’évènement a été organisée par l’agence de communication « Attitude » du promoteur Kevin Zongo.

Sur six finalistes, c’est lui qui a le plus retenu l’attention des membres du jury à travers son texte, le rendu et l’occupation scénique. Sa prestation a même conquis toute l’assemblée et suscité des ovations. Gaston Sawadogo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été sacré lauréat de la 1re édition de la compétition nationale de « Je slam pour la sécurité routière », avec une moyenne de 17,33 sur 20.

Gaston Sawadogo, lauréat de la 1re édition de « Je slam pour la sécurité routière »

Le lauréat dit avoir mis les petits plats dans les grands pour remporter cette compétition. « Je venais pour gagner, pas pour perdre », affirme-t-il avec une certaine assurance. Il repart avec un scooter, un bon d’assurance, un bon de formation au permis de conduire de 125 000 F CFA et de nombreux autres lots. Pour le lauréat, au-delà de la consécration qui était le premier objectif, il a voulu apporter sa touche pour sensibiliser la jeunesse et l’aider à prendre conscience du danger de la route.

Philippe Dabiré, 2e lauréat, recevant son lot des mains du parrain, Nathanaël Minoungou.

Le 2e lauréat, Philippe Dabiré, est reparti avec un bon d’assurance, un bon de formation au permis de conduire de 125 000 F CFA et une bourse de formation en art oratoire. Aminata Bikienga, qui s’est classée 3e, a reçu le même lot que le 2e.

Rappelons que les six finalistes retenus parmi les 37 candidats enregistrés ont été notés sur la base de trois critères : la qualité du texte, l’approche thématique et la maîtrise du rendu, a indiqué le président du jury, Wenceslas Ouédraogo.
Sensibiliser la jeunesse par la jeunesse.

Aminata Bikienga, 3e lauréate

Après avoir slamé lui-aussi sur le thème de la sécurité routière pour sensibiliser la jeunesse, le parrain Nathanaël Minoungou dit le Parolier a promis aux trois lauréats de les produire.

Kevin Zongo, promoteur de l’agence de communication « Attitude » et président du comité d’organisation de « Je slam pour la sécurité routière ».

L’organisation de l’évènement s’inscrit, selon le promoteur Kévin Zongo, dans l’objectif de sensibiliser les jeunes par les jeunes sur la question de la sécurité routière. « Le slam, parce que nous savons que c’est un genre musical facile d’accès et surtout très prisé par la jeunesse burkinabè. Et nous pensons que ces jeunes pouvaient être le canal par lequel, on peut passer pour toucher cette même jeunesse », enseigne le promoteur.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Burkina Faso : Les petits commerçants menacent (...)
Perturbations de la déserte en eau : L’ONEA est à pied (...)
Promotion immobilière au Burkina Faso : Voici la liste (...)
Plateforme E-passeport au Burkina : Le directeur (...)
Les Anciens de l’Appel de Manéga aux Burkinabè : « Chacun (...)
Ouagadougou : Ordures, sacrifices, carcasses d’animaux…des
Crise à l’université Nazi Boni : Le CFOP rend visite aux (...)
Boucle Mouhoun : AGRODIA soutient les PDI avec 10 (...)
Energie solaire au Burkina : Des lampadaires solaires (...)
Région du Centre-nord : L’ONG WaterAid vient en aide aux (...)
Dori : Les femmes déplacées internes les plus (...)
Projet Benkadi Burkina : Des protocoles de partenariat (...)
Crise à l’université Nazi Boni : Les parties fument le (...)
Ecole privée de santé Sainte Julie de Ouagadougou : 327 (...)
Education : Le ministre Stanislas Ouaro dans les locaux (...)
Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la (...)
Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante (...)
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes (...)
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général (...)
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne (...)
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 29505



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés