Actualités :: Projet biodigesteur : La Croix-rouge burkinabè vole au secours de la commune (...)

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet : « Amélioration des capacités d’adaptation des communautés vulnérables face aux changements climatiques par la promotion des biodigesteurs, Burkina Faso (PACACVCCPB) », la Croix-rouge Burkina Faso a tenu une rencontre d’échanges avec les autorités et leaders communaux ce jeudi 2 décembre 2021 dans la commune de Ténado province du Sanguié (Centre-ouest).

Un Projet d’amélioration des capacités d’adaptation des communautés vulnérables face aux changements climatiques par la promotion des biodigesteurs a été mis en œuvre dans la commune de Ténado. Il vise à renforcer les capacités d’adaptation, d’atténuation et de résilience des communautés vulnérables de la commune à travers le soutien aux ménages pour l’acquisition de la technologie du biodigesteur. C’est dans ce cadre que la Croix-rouge burkinabè a initié cette rencontre d’échanges avec les autorités et les leaders de la commune de Ténado le jeudi 2 décembre 2021 afin de leur présenter le bien-fondé dudit projet.

Décidé et formulé par la Croix-rouge du Burkina Faso, ce projet, d’une valeur de 556 000 Euros (soit environ 330 millions de FCFA), est le fruit du soutien de la Croix-rouge Luxembourgeoise. Il a une durée de cinq ans.

Plus spécifiquement, le projet permettra de construire plus de 200 biodigesteurs, de fournir une nouvelle source d’énergie, de renforcer durablement les capacités des communautés locales et les services déconcentrés de l’Etat sur les CC et la technologie du biodigesteur, et de créer des activités génératrices de revenus au profit des femmes.

Les autorités et leaders invités à la rencontre d’échange

Lutte contre le réchauffement climatique

Pour Issoufou Ouédraogo, chef de projet, le choix de la commune de Ténado se justifie par le fait que c’est la seule commune du Centre-ouest qui a été beaucoup touchée par les effets des changements climatiques tels que les inondations, les sécheresses et les grands vents. « C’est dans le souci d’atténuer les effets de ces changements climatiques que la commune de Ténado a été choisie. Le projet pourra également s’étendre à d’autres communes », a-t-il précisé.

Issoufou Ouedraogo, chef de projet

Aussi, lors de sa présentation, M. Ouédraogo a fait ressortir le lien qui existe entre le projet biodigesteur et le plan communal de développement de la commune de Ténado (PCD -2018-2022). A l’entendre, sur la base des objectifs stratégiques et des axes d’intervention du PCD de la commune de Ténado, la mise en œuvre d’initiatives en faveur du biodigesteur pourrait contribuer durablement à l’atteinte des objectifs du PCD et ce à travers une forte synergie d’action entre les acteurs. Également, le biodigesteur selon lui, leur offrira une opportunité de contribuer activement à l’effort mondial de lutte contre le réchauffement climatique.

Pour le 2e adjoint au maire de la commune, Albert Bamouni, la mise en œuvre du projet dans sa commune est la bienvenue car cela va contribuer à améliorer les conditions de vie des braves populations et les aider à atteindre l’autosuffisance alimentaire. Pour lui, un changement de comportement était nécessaire pour s’adapter aux effets des changements climatiques.

Le 2e adjoint au maire de la Commune de Ténado

« Cela nous demande un changement de comportement, car de nos jours tout à changer, les pluies se font rares, la forêt est dégradée. Avec le biodigesteur, on aura gagné en énergie, elle nous aidera à protéger notre forêt et à faire face aux dépenses énergétiques de nos familles », a-t-il confié. Même son de cloche chez le président du comité provincial du Sanguié, Baya Gustave Bado qui ne manque pas d’inviter tous les acteurs de développement communautaires à mettre la main à la pâte pour le succès de ce projet.

Les participants ont également traduit leur reconnaissance à la Croix-rouge pour le choix de leur commune. C’est le cas de Abou Bamouni, conseiller de la commune, qui affirme que si le projet n’existait pas, il fallait le créer, car le bénéfice est très énorme pour la commune. « Les bouses de vaches et le compost que nous allons avoir vont nous permettre d’avoir une bonne maraîchéculture et même au niveau de nos champs pour l’engrais bio c’est encore plus bénéfique que l’engrais chimique. » Et Jean Marie Bako, CVD du village de Tiogo, d’ajouter qu’au regard des prix des intrants qui augmentent de jour en jour, ce projet est avantageux pour l’agriculture et permettra d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Jean Marie Bako, CVD du village de Tiogo

15000 biodigesteurs dans le territoire national

Il faut noter par ailleurs que le Projet national du biodigesteur BF a été mis en œuvre depuis 2010 grâce à une volonté politique et à l’appui des partenaires techniques et financiers. Il a connu deux phases : 2010-2013 ; 2014-2019 et une phase transitoire depuis 2020.

A ce jour, le programme a accompagné la mise en place d’environ 15 000 biodigesteurs domestiques à travers le territoire national, la mise en place de 19 entreprises dans le secteur du biodigesteur et développé un modèle de biodigesteur dénommé Faso-Bio15. Le numéro 80 00 12 88 est le numéro vert de la Croix-rouge burkinabè où les bénéficiaires du projet pourront appeler pour demander des informations, faire des suggestions et formuler des plaintes sur leurs insatisfaction concernant la réalisation du projet.

Prince Omar
Lefaso.net

Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante (...)
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes (...)
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général (...)
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne (...)
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des (...)
Réhabilitation de la mosquée de Dioulassoba : Les acteurs (...)
Burkina Faso : Le Fonds DANIDA appuie 27 OSC pour la (...)
Burkina : Philippe Néri Kouthon Nion, le nouveau (...)
Burkina : Le directeur général de la maîtrise d’ouvrage de (...)
Prévention des conflits communautaires au Burkina : Des (...)
Education au Burkina : Le Catholic relief services fait (...)
Province du Zoundweogo : Goyenga dispose désormais d’une (...)
Police nationale du Burkina : Dieudonné Ouattara prend (...)
Assises criminelles à Dédougou : Ils écopent de 15 ans (...)
Loteries nationales du Conseil de l’entente : Le tirage (...)
Burkina Faso : Le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel (...)
Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires (...)
Burkina - S.O.S. musée de l’Eau : Les marchands de la (...)
Région du Sahel : La ville de Dori en manque de (...)
Dédougou : La gendarmerie interrompt le mariage d’une (...)
Pouytenga : La communauté musulmane offre un local (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 29484



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés