Actualités :: Promotion des droits humains au Burkina : Un nouveau projet au profit des (...)

Un nouveau projet au profit des acteurs de la société civile pour la promotion des droits humains voit le jour au Burkina. Dénommé " Projet de promotion des droits humains, de la paix et de la cohésion sociale", il a été officiellement lancé ce jeudi 2 décembre 2021 à Ouagadougou.

C’est un projet mis en œuvre par l’Unité d’appui technique (UAT) et financé par l’Agence danoise pour le développement international (DANIDA) à hauteur de 7 057 000 000 de francs CFA. Il consiste à renforcer les capacités des acteurs de la société civile afin qu’ils puissent contribuer au respect des droits humains, à la prévention des conflits et à la préservation de la cohésion sociale.

Selon l’ambassadeur du royaume de Danemark au Burkina, Steen Sonne Andersen, le projet s’inscrit dans la perspective du nouveau cadre stratégique du Royaume de Danemark avec le Burkina Faso. Et cette vision, a-t-il confié, est la stabilité renforcée dans le respect des principes de l’Etat de droit.

L’ambassadeur du royaume de Danemark au Burkina, Steen Sonne Andersen, a salué l’initiative

« La promotion et la protection des droits humains, l’amélioration de la gouvernance, de la cohésion sociale et la paix sont les défis importants auxquels est confronté le Burkina Faso dans sa marche vers l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) », a soutenu le diplomate danois. Il a rappelé dans son discours que la coopération bilatérale entre le Royaume de Danemark et le Burkina Faso dure depuis plus de deux ans. Ce projet selon lui, répond à l’amélioration de cette relation bilatérale.

Les participants ont encouragé les initiateurs

Pour le chef d’équipe du projet, Bertin Lukanda, l’initiative a pour vocation de renforcer le pouvoir d’influence de la société civile vis-à-vis de l’autorité publique afin de consolider les valeurs démocratiques dans le respect des droits humains. Dans sa présentation du projet, il a souligné l’opportunité dudit projet. Pour lui, l’expansion du terrorisme, la résurgence des contestations sociales, l’augmentation des conflits communautaires, le regain de l’insécurité alimente des tensions locales entre les communautés.

« La société civile doit redevenir une force effective de la défense des droits humains et de gouvernance », selon Bertin Lukanda, Le chef d’équipe du projet

C’est pour faire barrage à ce phénomène et protéger les droits humains, dit-il, que ce projet a été mis en place. Il a aussi justifié le contexte d’intervention du projet dans la réponse aux défis socio-économiques.

Ledit projet couvre la période 2021-2025. Pour sa mise œuvre, les initiateurs ont lancé un appel à propositions aux différentes organisations de la société civile intervenant dans le domaine de la prévention des conflits, de la recherche de la paix et de la préservation de la cohésion sociale afin de les accompagner dans cette lutte.

S. I.K (stagiaire)
Lefaso.net

Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante (...)
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes (...)
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général (...)
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne (...)
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des (...)
Réhabilitation de la mosquée de Dioulassoba : Les acteurs (...)
Burkina Faso : Le Fonds DANIDA appuie 27 OSC pour la (...)
Burkina : Philippe Néri Kouthon Nion, le nouveau (...)
Burkina : Le directeur général de la maîtrise d’ouvrage de (...)
Prévention des conflits communautaires au Burkina : Des (...)
Education au Burkina : Le Catholic relief services fait (...)
Province du Zoundweogo : Goyenga dispose désormais d’une (...)
Police nationale du Burkina : Dieudonné Ouattara prend (...)
Assises criminelles à Dédougou : Ils écopent de 15 ans (...)
Loteries nationales du Conseil de l’entente : Le tirage (...)
Burkina Faso : Le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel (...)
Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires (...)
Burkina - S.O.S. musée de l’Eau : Les marchands de la (...)
Région du Sahel : La ville de Dori en manque de (...)
Dédougou : La gendarmerie interrompt le mariage d’une (...)
Pouytenga : La communauté musulmane offre un local (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 29484



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés