Actualités :: Marche à Ouagadougou : Des commerces fermés sur l’avenue de l’indépendance, la (...)

A l’appel d’organisations de la société civile, des centaines de personnes, en majorité des jeunes, étaient aperçues dans la matinée de ce samedi 27 novembre 2021 aux alentours de la Place de la nation, rebaptisée depuis l’insurrection populaire (octobre 2014) "Place de la Révolution".

Aux environs de 8h30, ce lieu, symbole de mobilisation et/ou de protestations, était tenu par des forces de défense et de sécurité qui ont encadré l’espace par des piquets de sécurité et des pick-ups.

A notre passage, des manifestants, dans un festival de cris, coups de sifflets et drapeau national en mains pour certains, demandaient à ces forces de l’ordre de décamper des lieux. « Ils (Forces de défense et de sécurité, ndlr) n’y pourront rien », s’écriaient des manifestants, visiblement furieux.

Sur l’avenue de l’indépendance, accès Est de la place de la nation, les commerces étaient fermés. Seules quelques trois boutiques avaient ouvert leurs portes.

L’ambiance quotidienne qu’on connaît de ces lieux a fait place à un vide. Quelques jeunes commerçants arrêtés devant leur commerce s’affairaient à rejoindre le rassemblement.
« On ne peut pas ouvrir aujourd’hui, ce n’est pas possible. Le pays va mal », s’est confié un des jeunes commerçants. « Nous, on ne veut pas parler aux journalistes, constatez seulement », répond un groupe de jeunes commerçants, assis sur des engins devant leur commerce.

Dans le quartier Larlé, à quelques encablures au nord-ouest de la Place de la nation, tout est presque normal. On constatait cependant (8h50) quelques commerces fermés, de même que des stations services. Un lien, en ces lieux, avec la marche ? Aucun interlocuteur pour répondre à cette interrogation.

Lefaso.net

Programme santé maternelle et néonatale : A l’heure du (...)
Licenciement de comptables à la CNSS : Travailleurs et (...)
Ministère de l’Action sociale et de la Solidarité (...)
Promotion des droits humains : "Le MPDHD ne saurait être (...)
"Le combat de la foi" de Karambiri, pour exercer la foi (...)
SIDA : Un collectif d’associations au secours des (...)
Don de matériel : Des mécènes au secours de la santé (...)
Projet Amélioration de la qualité de l’alimentation de rue (...)
La LONAB soulage la population de Saaba
Mariage collectif à Boulmiougou : 122 unions en un (...)
Olympiades nationales de l’enseignement secondaire : (...)
Au palais de justice : La mairie de Ouaga
Condom féminin : Le comité de coordination fait le (...)
Concours directs de la Fonction publique : le parcours (...)
Les faits divers de Sacré : Pourquoi le maître n’est plus (...)
Comité National Catholique de Lutte contre le (...)
Affaire Juvénal Hien/Moussa Camara : La version du (...)
Les petites vendeuses ambulantes : De gros risques pour (...)
XVe Conférence sur le Sida
Forgérons du Yatenga : Les tout-petits, pour perpétuer (...)
Le gendarme qui s’était fait armurier

Pages : 0 | ... | 31290 | 31311 | 31332 | 31353 | 31374 | 31395 | 31416 | 31437 | 31458 | ... | 31878



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés