Actualités :: Fédération des coopératives d’électricité au Burkina (FESCOOPEL-B) : Les grands (...)

La Fédération des coopératives d’électricité (FESCOOPEL-B) a tenu, ce mercredi 24 novembre 2021 à Ouagadougou, une rencontre d’échanges, la première du genre depuis sa création en 2016. La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été présidée par le représentant du secrétaire général du ministère de l’Energie, Khalil Coulibaly, aux côtés du président de la Fédération des coopératives d’électricité, Harouna Sandwidi et de celle de l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie, Mariam Nikiema.

Afin de réussir la mission qui lui a été confiée, la Fédération des coopératives d’électricité (FESCOOPEL-B) a fait de la concertation avec ses partenaires, un axe stratégique de son plan de développement depuis sa mise en place en 2016. C’est donc dans ce contexte qu’elle a organisé cette rencontre d’échanges, la première du genre, avec les partenaires stratégiques. Une rencontre permettant d’échanger sur la vie de la faîtière et des grands axes de son plan d’actions.

Acteurs et partenaires du secteur de l’électricité en milieu rural parlant de la vie de la faîtière et des grands axes du plan d’actions de la FESCOOPEL-B

Le représentant du secrétaire général du ministère de l’Énergie, Khalil Coulibaly, a salué l’initiative qui est une occasion pour les acteurs de discuter des défis à relever dans le secteur en matière d’électrification en milieu rural. Car vu ce que le secteur représente pour le développement du pays, le ministère ne peut qu’être à leurs côtés pour les accompagner afin qu’elles puissent répondre au défi énergétique qui se pose au Burkina, a-t-il précisé.

Khalil Coulibaly, représentant du secrétaire général du ministère de l’Énergie

Pour la présidente de l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie, Mariam Nikièma, les coopératives d’électricité composant la FESCOOPEL-B sont des structures de production et de distribution d’énergie en milieu rural qui viennent en appui à la SONABEL parce qu’elle ne peut pas, à elle seule, couvrir toute la demande. Et en tant qu’acteur du domaine, dit-elle, sa structure a pour rôle de veiller au bon fonctionnement du secteur de l’électricité et à l’application des textes qui règlementent et qui organisent le secteur car, sans organisation, la place est laissée à un désordre qui s’avérera bien inefficace. C’est pourquoi l’ARRSE ne peut qu’accompagner et encourager toute rencontre qui aidera les coopératives à bien se structurer, assure la présidente.

Mariam Nikiema, présidente de l’autorité de régulation du secteur de l’énergie

Environ 300 coopératives d’électricité enregistrées au Burkina

La question d’électrification en milieu rural est une question qui mobilise de plus en plus, d’où la nécessité pour le président de la FESCOOPEL-B, Harouna Sandwidi, d’encadrer, de former et de sensibiliser les coopératives pour que les cahiers de charge soient bien respectés. Car, derrière ce travail, ce sont plus de 30 000 ménages connectés.

C’est un potentiel du développement qu’il faut accompagner, parce que, la FESCOOPEL seule ne peut pas relever ce défi. « C’est pourquoi, explique-t-il, les partenaires potentiels ont été invités à venir prendre connaissance des différents défis auxquels font face les coopératives et voir comment prospecter les pistes d’accompagnement possibles pour le bien des populations rurales ».

Harouna Sandwidi, président de la FESCOOPEL-B

Et selon ses dires, en matière d’électrification en milieu rural, les défis majeurs sont, entre autres, la nécessité de pouvoir s’adapter à l’économie du marché, une réorganisation passant par les regroupements à travers les entités homogènes et fiables et enfin la sensibilisation des populations sur l’importance des énergies renouvelables.

En sommes, notons qu’il est attendu à la fin de cette rencontre, une meilleure connaissance de la FESCOOPEL/B et de son plan d’actions, ainsi qu’un renforcement du partenariat entre la FESCOOPEL/B et ses partenaires.

YZ
Lefaso.net

Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante (...)
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes (...)
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général (...)
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne (...)
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des (...)
Réhabilitation de la mosquée de Dioulassoba : Les acteurs (...)
Burkina Faso : Le Fonds DANIDA appuie 27 OSC pour la (...)
Burkina : Philippe Néri Kouthon Nion, le nouveau (...)
Burkina : Le directeur général de la maîtrise d’ouvrage de (...)
Prévention des conflits communautaires au Burkina : Des (...)
Education au Burkina : Le Catholic relief services fait (...)
Province du Zoundweogo : Goyenga dispose désormais d’une (...)
Police nationale du Burkina : Dieudonné Ouattara prend (...)
Assises criminelles à Dédougou : Ils écopent de 15 ans (...)
Loteries nationales du Conseil de l’entente : Le tirage (...)
Burkina Faso : Le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel (...)
Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires (...)
Burkina - S.O.S. musée de l’Eau : Les marchands de la (...)
Région du Sahel : La ville de Dori en manque de (...)
Dédougou : La gendarmerie interrompt le mariage d’une (...)
Pouytenga : La communauté musulmane offre un local (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 29484



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés