Actualités :: Santé : La médecine du travail au cœur d’un colloque international du 25 au 27 (...)

La Société burkinabè de la médecine du travail (So-BuMet) organise, du 25 au 27 novembre 2021 à Ouagadougou, un colloque international sur la médecine du travail. Près de 250 congressistes viendront d’Afrique et d’Europe pour cette grand-messe sur la médecine du travail. L’information a été donnée par la présidente de la So-BuMet, Pr Marthe Sandrine Lompo.

La médecine du travail est un domaine relativement nouveau dans nos contrées alors que son objet est d’une grande importance. Pour contribuer à promouvoir la santé et la sécurité au travail, la Société burkinabè de la médecine du travail organise, du 25 au 27 novembre 2021 à Ouagadougou, une rencontre internationale sur la thématique.

Premier du genre, le congrès va s’intéresser à la sécurité du travail en période de crise sanitaire. « Sécurité, santé au travail et environnement en Afrique : défis et perspectives en contexte de crise sanitaire », tel est le thème de la grand-messe de la médecine du travail.

Les journalistes se sont intéressés aux dispositions sécuritaires prises par les organisateurs

« Le choix de ce thème se justifie par le fait que, des crises sanitaires dont la plus récente, la Covid 19, ont durement secoué les économies de nos pays, et ont fait naître de nouvelles formes de travail (je cite le télétravail), et de nouveaux risques pour les travailleurs », a expliqué Pr Lompo.

Près de 250 congressistes venant d’Afrique et d’Europe sont attendus à Ouagadougou pour réfléchir sur la problématique. Pendant les trois jours, ils vont se pencher sur diverses thématiques à travers des conférences, des tables rondes, des communications orales et affichées et des ateliers thématiques.

Des stands seront également érigés pour contribuer à faire connaître la médecine du travail, les acteurs qui y interviennent. Il est aussi prévu une campagne de vaccination contre le covid-19 pour ceux qui désirent se protéger contre la maladie à coronavirus.

Le premier congrès sur la médecine du travail se tient dans un contexte sécuritaire difficile marqué par des actions terroristes sur le sol burkinabè. Pour la sécurité des congressistes, Pr Lompo et ses collaborateurs vont prendre les dispositions nécessaires avec l’appui des forces de défense et de sécurité.

Pr Lompo Marthe Sandrine, présidente de la Société burkinabè de la médecine du travail

Au sortir de cette rencontre, les organisateurs espèrent que les entreprises aient une meilleure compréhension des enjeux de la préservation du capital humain, et ce, à travers des actions de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Ils s’attendent aussi à ce que les professionnels de la santé au travail aient un renforcement de leurs compétences et que dans le contexte sanitaire actuel, avec la campagne de vaccination, ils puissent contribuer au renforcement de la prévention du covid-19 en milieu de travail, et partant, au Burkina Faso. Cette rencontre internationale va certainement permettre de valoriser et de promouvoir la médecine du travail au profit des travailleurs au Burkina Faso.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Burkina Faso : Les petits commerçants menacent (...)
Perturbations de la déserte en eau : L’ONEA est à pied (...)
Promotion immobilière au Burkina Faso : Voici la liste (...)
Plateforme E-passeport au Burkina : Le directeur (...)
Les Anciens de l’Appel de Manéga aux Burkinabè : « Chacun (...)
Ouagadougou : Ordures, sacrifices, carcasses d’animaux…des
Crise à l’université Nazi Boni : Le CFOP rend visite aux (...)
Boucle Mouhoun : AGRODIA soutient les PDI avec 10 (...)
Energie solaire au Burkina : Des lampadaires solaires (...)
Région du Centre-nord : L’ONG WaterAid vient en aide aux (...)
Dori : Les femmes déplacées internes les plus (...)
Projet Benkadi Burkina : Des protocoles de partenariat (...)
Crise à l’université Nazi Boni : Les parties fument le (...)
Ecole privée de santé Sainte Julie de Ouagadougou : 327 (...)
Education : Le ministre Stanislas Ouaro dans les locaux (...)
Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la (...)
Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante (...)
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes (...)
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général (...)
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne (...)
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 29505



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés