Actualités :: Douanes : fin de la formation militaire de 57 stagiaires

Sous la présidence du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, M. Bêbrigda Mathieu Ouédraogo, le Groupement d’instruction des Forces armées (GIFA) a abrité hier 9 novembre 2005, la fin de formation commune de base de 57 stagiaires douaniers du contingent 2005. A cette occasion, ils ont reçu leurs attestations des mains des autorités présentes à la cérémonie.

Ce contingent a intégré, le 11 septembre 2005, le Centre d’instruction temporaire de Bama où il a séjourné pendant deux semaines pour recevoir les premiers rudiments de la formation militaire, avant de regagner le Groupement d’instruction des Forces armées à Bobo-Dioulasso pour compléter et parfaire les acquis.

« Simulant les réalités professionnelles auxquelles ils seront confrontés, ils ont été instruits à réagir efficacement dans des situations où se mêlent, s’entremêlent le péril, l’adversité, le défi de la mission, celui de la survie, et à une voie royale à l’audace et au dépassement de soi » a dit le lieutenant-colonel Denise Auguste Bambara chef de corps du GIFA.

Ce stage de deux mois a comporté des cours théoriques et pratiques portant sur l’instruction sur le tir, le combat, la topographie, les mines et explosifs, l’armement et le règlement du service dans les armées. Ce qui a amené le délégué de la promotion Amadou Zèba à dire « qu’ils sont des combattants prêts à servir et à défendre avec courage et détermination les intérêts du trésor national ».

Il a, au nom de ses collègues, salué le professionnalisme de l’encadrement et la qualité du programme de leur formation. M. Zèba a souhaité en outre voir le renforcement de leur dotation en matériel et le prolongement de leur temps de formation.

Toute chose qui assurera aux promotions à venir, a-t-il poursuivi, de meilleures conditions de formation. A la suite du délégué, le chef de corps du GIFA a quant lui, fait un arrêt sur la particularité de cette promotion. Il y a d’abord la multinationalité des stagiaires qui confère au GIFA une dimension internationale, et ensuite la présence de trois filles dans ce groupe.

Autrement dit, la formation militaire se conjugue désormais avec la dimension du genre. Le chef de corps a saisi l’occasion pour relever les orientations futures du commandement en matière de recrutement qui va prendre désormais en compte les filles tout comme l’a déclaré le ministre de la Défense lors du 45e anniversaire des Forces armées nationales. En ce qui concerne le programme de la formation commune de base, le commandant du GIFA a indiqué qu’il a nécessité un réajustement permanent pour mieux répondre au besoin des objectifs visés.

Ainsi il s‘est enrichi de nouvelles matières dont la plus importante a été « l’exercice de l’autorité et la psychologie du commandement ». Dans le même chapitre et dans la perspective des prochaines promotions, il est annoncé un cours sur l’escorte de convoi. Aux dires des intervenants, les résultats auxquels les 57 stagiaires sont parvenus sont satisfaisants tant dans le domaine pédagogique que dans celui de la discipline et de l’esprit de promotion. La cérémonie a pris fin par un défilé militaire précédé de la remise symbolique d’attestations à des stagiaires.

Frédéric OUEDRAOGO

Sidwaya

Burkina Faso : Le dispositif sécuritaire renforcé au (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « Nous attendons des (...)
Boucle du Mouhoun : Le fleuve Mouhoun sort de son lit (...)
Formation en coiffure de mariée : Séduction coiffure et (...)
Manifestation à Ouagadougou : « Ce coup-d’État n’est pas (...)
Projet de renforcement de la cohésion sociale et de la (...)
Région du Centre-est : Des ateliers régionaux pour (...)
Burkina/Agriculture : Les activités d’accompagnement des (...)
Bobo-Dioulasso : Des centaines de manifestants (...)
Burkina/Région du Nord : Le « Boukayamdé », une solution (...)
Burkina : Plus de 13 milliards de FCFA de pertes dues à (...)
Rentrée scolaire 2022-2023 : Le ministre en charge de (...)
UTM (Université de Technologies et de Management) : (...)
Campagne "STRONGER TOGETHER" : Déclaration conjointe du (...)
Burkina/Religion : La Maouloud aura lieu dans la nuit (...)
Marche à Bobo-Dioulasso : Des manifestants fouettés par (...)
Leadership féminin au Burkina Faso : Fin du projet « (...)
Centre-nord : Une quarantaine de femmes renforcent (...)
Système éducatif au Burkina : « Une formation qui (...)
Journée mondiale de la contraception : Jhpiego se penche (...)
Burkina/ délinquance : Un faux gendarme dans les filets (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31416



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés