Actualités :: Lycée Philippe Zinda Kaboré : Le personnel dénonce des actes de saccages au (...)

Dans un communiqué du 13 septembre 2021, le comité de veille contre la fermeture du Lycée Philippe Zinda Kaboré signale des actes de saccages à l’intérieur dudit Lycée.

Le Lycée Philippe Zinda Kaboré (LPZK) a été fermé sur instruction du conseil des ministres du 24 mai 2021, et l’arrêté n°2021-103/MATD/RCN/GVTO/CAB du gouverneur de la région du Centre du 25 mai 2021. Dans un communiqué datant du 27 août 2021, le Directeur provincial des enseignements post primaires et secondaires du Kadiogo informait les élèves et les parents d’élève du lycée Philippe Zinda Kaboré de l’ouverture des sites d’enregistrement en vue de l’affectation des élèves dans les établissements publics de la commune de Ouagadougou pour la rentrée scolaire 2021-2022. Cette note venait de fermer le Lycée Philippe Zinda Kaboré pour l’année scolaire 2021-2022.

Les arguments avancés par le ministre en charge de l’éducation étaient les suivants : la réduction de la distance parcourue par les élèves pour prendre cours au Lycée Philippe Zinda KABORÉ ; le saccage des tables-bancs par les élèves au cours de leur manifestation ; le lycée n’était plus fonctionnel.

Le 02 septembre 2021, le personnel du lycée Philippe Zinda Kaboré a animé une conférence de presse et a balayé du revers de la main les maigres arguments avancés par monsieur le ministre de l’Education nationale de l’Alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENA/PLN). Le personnel a montré que toutes les données, aussi bien pour le personnel que pour les élèves, sont disponibles. Toutes les conditions sont donc réunies pour que le Lycée Philippe Zinda Kaboré (LPZK) soit fonctionnel pour l’année scolaire 2021-2022.

Après cette sortie du personnel du LPZK du 02 septembre 2021, nous avons constaté une dégradation continuelle du matériel au Lycée Philippe Zinda Kaboré. Un du personnel de soutien a constaté le samedi 04 septembre 2021 que les installations électriques des bâtiments C, D, E, F, ont été saccagées. Aussi, le laboratoire de Physique-chimie a été saccagé sans qu’aucun matériel ne soit emporté.

En rappel, Le lycée Zinda a été un des centres de composition du concours de la police nationale le 1er août 2021. De plus, le LPZK avait été bien aménagé pour accueillir des concours directs de la session de 2021. Ce n’est que le 07 août 2021, que ces concours ont été délocalisés au SIAO. En tout cas, tout était dans un bon état jusqu’à ce que ces saccages aient lieu.
Nous, personnel du LPZK, dénonçons avec véhémence le saccage qui se poursuit sur notre lieu de travail.

Les délégués du personnel,

F-SYNTER,

SNESS,

ATOS,

Burkina Faso : WASCAL signe une convention de (...)
Mouvements populaires contre l’insécurité : L’Association (...)
Santé animale : 506 nouvelles compétences pour développer (...)
Valorisation des filières agricoles au Burkina : Une (...)
Insécurité au Burkina : « Le pouvoir Kaboré a passé tout (...)
Crise sécuritaire : Des chefs coutumiers invitent les (...)
Dori : Le collectif des OSC du Sahel monte au créneau (...)
Éducation au Burkina : Les établissements scolaires (...)
Prévention du paludisme : Une étude sur le vaccin RTS,S (...)
Ministère de la justice : L’expertise des magistrats et (...)
Arrestation de Assami Ouédraogo : La Police nationale (...)
Marche du 27 novembre 2021 : Le mouvement « Je suis (...)
Burkina Faso : La société civile se mobilise pour un (...)
Appel à manifestation au Burkina : Les Forces de l’ordre (...)
Processus de réconciliation nationale : La région du (...)
Marche du 27 novembre 2021 au Burkina : Le M/PRSCA (...)
Aide aux personnes déplacées internes (PDI) : Linda S. (...)
Construction de la centrale solaire de Nagréongo : Les (...)
Administration territoriale au Burkina : Vers une (...)
Appel à manifestations du 27 novembre : La Convergence (...)
Marche contre l’insécurité au Burkina : La « Coalition du (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 29211



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés