:: Salia l’artiste, la nouvelle voix de la musique burkinabè

La musique, une passion qu’il nourrit depuis sa tendre enfance, Salia l’artiste, à l’état civil Ben Ali Salia Sanon, est parvenu a exprimé son talent. Etant dans le milieu depuis 2013 avec un groupe de danseur qui faisait des prestations au CENASA au Reem-Dogo, il a très vite trouvé ses repères dans la musique et s’y est lancé pour apporter sa touche à la musique burkinabè. Après avoir écrit son 1er titre en 2015 et enregistré au studio en 2017, il diffuse son premier hit en 2018.

Passionné de l’art, Salia l’artiste est actuellement étudiant en 2e année de Génie-civil, mais il compte continuer la musique. Invité de lefaso.TV, le mardi 5 mai 2021, il a parlé de sa carrière et son ambition de porter le flambeau de la music burkinabè à l’échelle internationale.

A travers le dance-hall, la trappe, le reggae, il invite la jeunesse à ne pas dormir sur les oreillers par manque de travaille, ni de se laisser aller à certains vices. Mais plutôt se battre pour se faire de la place et faire plusieurs boulots si possibles. C’est d’ailleurs l’une des thématiques abordées dans son dernier titre « Cachet ». A cela s’ajoutent les thèmes liés à l’amour, la trahison. Face à l’émergence de la musique burkinabè marquée par une nouvelle génération d’artistes, Salia l’artiste entend travailler davantage pour se faire une place dans l’arène.

Judith SANOU
Auguste PARE (Vidéo)
LeFaso.net

Coronavirus : Ce qu’il faut savoir
Riposte au Coronavirus au Burkina : Les internautes (...)
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire (...)
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire (...)
8-mars : Le combat quotidien d’Aminata Ouédraogo, (...)
Agriculture : Le “politer“ une solution révolutionnaire (...)
Cancers féminins : Ces tueurs silencieux !
Culture : " ce qui nous réunit et ce qui nous fait (...)
Musique : "Le Burkina est le Meilleur pays au monde" (...)
Musique : « Il n’y a pas un artiste ivoirien qui vient au (...)
Vie politique : "Le Congrès pour la démocratie et le (...)
Humanitaire : Emile Compaoré, l’entrepreneur qui a donné (...)
Culture : des artistes burkinabé présentent leurs voeux (...)
Fêtes de fin d’année : Une première sans réjouissance pour (...)
Marché de Saaba : La viande d’âne est à l’honneur en ces (...)
Promotion de la paix et de la cohésion sociale : Les (...)
Musique : Amzy, l’étoile montante du hip hop burkinabè
Consignes de sécurité à l’occasion des fêtes de fin (...)
Santé : « Les règles douloureuses peuvent être le signe (...)
« On aura de grands journalistes mais pas de la trempe (...)
Foire du centenaire de la Haute-Volta : Tenkodogo (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 567

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés