Retour au format normal
lefaso.net

Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

mercredi 20 février 2013.

 

Le conseil des ministres s’est tenu le mercredi 20 février2013
en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 12 H 20 mn
sous la présidence de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE,
Président du Faso, Président du conseil des ministres.
Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour,
entendu des communications orales,
procédé à des nominations
et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU PREMIER MINISTERE

Le conseil a adopté deux décrets portant attributions des membres du Gouvernement et fixant l’intérim des Ministres :
Le premier décret détermine les missions assignées aux membres du Gouvernement, en tenant compte du redécoupage opéré dans l’optique d’assurer une meilleure synergie d’actions entre les différents ministères.

Le deuxième décret fixe l’intérim des ministres.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE

Le Conseil a examiné un avant projet de loi portant autorisation de ratification de la Convention portant statuts de l’Agence Panafricaine Intergouvernementale pour l’Eau et l’Assainissement pour l’Afrique (EAA), signé à Ouagadougou le 8 décembre 2011.
La ratification de cette convention permettra au Burkina Faso de s’impliquer et de participer davantage à l’effort continental pour l’accès à l’eau potable pour tous et à un environnement sain.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Le Conseil a adopté un rapport relatif à une requête portant conclusion d’un marché avec l’entreprise KATO, pour l’acquisition de trois cent (300) broyeurs polyvalents mobiles, et de cent cinq (105) broyeurs polyvalents fixes.

Au terme de ses délibérations, le conseil a donné son accord pour l’attribution dudit marché pour un montant de huit cent quatre vingt dix neuf millions deux cent cinquante mille (899 250 000) francs CFA TTC. Le financement est assuré par le budget de l’Etat, gestion 2013.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA SECURITE

Le Conseil a adopté le rapport moral et financier des activités relatives aux festivités du 52e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso à Koudougou, chef-lieu de la Région du Centre-ouest, le 11 décembre 2012, sous le thème « Citoyenneté, Dialogue et paix : Socle d’une Nation solidaire et prospère ».

Le conseil a noté un bilan globalement satisfaisant au regard du succès que ces activités ont connu et formulé des recommandations pour une meilleure organisation des prochaines éditions.

Il a en outre donné des instructions pour l’apurement urgent des factures liées à la manifestation.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DE L’ARTISANAT

Le Conseil a adopté un rapport relatif à l’Organisation des foires régionales agro-sylvo-pastorales et artisanales du Nord et des Cascades et du Salon de la tomate du Passoré.

L’organisation des foires régionales s’inscrit dans la dynamique de mise en œuvre des stratégies durables de promotion de l’ensemble des filières de production agro-sylvo-pastorales et de commercialisation de ces produits.

La foire régionale du nord et le salon de la tomate du Passoré sont prévus pour se tenir les 29, 30 et 31 mars 2013 à Yako.
La foire régionale des cascades aura lieu à Sindou du 29 novembre au 1er décembre 2013.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

Le conseil a adopté un rapport relatif au bilan de l’organisation des concours directs et professionnels de la fonction publique de l’année 2012 et à l’autorisation de recrutements sur concours de la session de 2013.

Au terme de l’organisation des concours directs de l’année 2012, 411 374 candidatures ont été enregistrées pour 8 544 postes à pourvoir dont 8 370 postes pourvus.

Quant aux concours professionnels, les candidatures étaient de 25 172 pour 2 557 postes à pourvoir dont 2 346 postes pourvus.

Pour la session de 2013, la synthèse des besoins exprimés s’élève à un effectif de 8 157 postes pour les concours directs et 2 888 postes pour les concours professionnels avec une prévision budgétaire de un milliard deux cent cinquante cinq millions (1 255 000 000) de francs CFA.

II - COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le Secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres a fait au conseil une communication relative à la participation du Président du Faso, le 16 février 2013, à N’Djamena au Tchad, au Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD).

Le sommet qui a consacré le renouveau de la CEN-SAD, a décidé de l’adoption d’un traité révisé de l’organisation, avec la création de deux comités permanents, l’un chargé de la paix et de la sécurité dans la communauté et l’autre du développement durable.

Il a, en outre, fait au conseil une communication relative à la visite de travail de Son Excellence monsieur Luc Adolphe TIAO, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, du 7 au 10 février dernier à Abidjan, en République de Côte d’Ivoire.

Cette visite, placée sous le signe du renforcement de la coopération entre les deux pays, a été l’occasion pour le Chef du gouvernement d’échanger avec la forte communauté burkinabè vivant dans ce pays voisin.

II.2. Le ministre de l’Administration territoriale et de la sécurité a fait au conseil une communication relative à la tenue des élections municipales complémentaires du 17 février 2013.

Le conseil félicite l’ensemble des acteurs pour le bon déroulement du scrutin qui traduit une fois de plus la maturité de notre peuple et son attachement aux principes démocratiques.

II.3. Le Ministre des Enseignements Secondaire et Supérieur a fait au conseil une communication relative à la visite de Madame Irina BOKOVA, directrice générale de l’UNESCO à Ouagadougou, du 21 au 23 février 2013.

Au cours de son séjour Madame Irina BOKOVA, rendra des visites de courtoisie aux plus hautes autorités de notre pays.

II.4. Le Ministre des Sports et des Loisirs a fait au Conseil une communication relative à la brillante prestation des Etalons à la 29e Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) 2013 en Afrique du Sud.
Le Onze national a fait un parcours exceptionnel dans cette 29e coupe d’Afrique des nations en écrivant une nouvelle page glorieuse de l’histoire du football burkinabè.

Le conseil renouvelle ses vives félicitations aux joueurs et à tous les acteurs de cet exploit.

III – NOMINATIONS

III.1. NOMINATION DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES
A. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE

- Monsieur Moussa MAIGA, Mle 56 706 D, administrateur des services finances, 1re classe, 5e échelon est nommé directeur des études et de la planification.

B. AU TITRE DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DE L’ARTISANAT

- Madame Marie BICABA, Mle 66 233Y, conseiller des affaires économiques, 3e classe, 4e échelon est nommée inspecteur général des services
- Madame Lydie KIENTEGA / WARE, Mle 20 187 A, conseiller des affaires économiques, 1re classe, 4e échelon est nommée conseiller technique ;
- Monsieur Issaka SOURWEMA, Mle 25 482 B, conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1re classe, 13e échelon est nommé conseiller technique ;
- Monsieur Joseph ZERBO, Mle 111 323 X, conseiller des affaires économiques, 1re classe, 3e échelon est nommé directeur général de l’industrie ;
- Monsieur Fang-Béta Christian SOMDA, Mle 212 610 A, conseiller des affaires économiques, 1re classe, 2e échelon est nommé chargé d’études ;
- Madame Georgette SIRIMA / REMEN, Mle 52 402 K, professeur certifié, 1re classe, 7e échelon est nommée chargée d’études ;
- Monsieur Alassane OUEDRAOGO, Mle 111 319 H, conseiller des affaires économiques, 1re classe, 3e échelon est nommé directeur du Centre des guichets uniques ;

C. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

- Monsieur Rasmané SEMDE, Mle 55 887 Y, maître de conférences agrégé, grade 1, 2e échelon est nommé directeur général de la pharmacie, du médicament et des laboratoires ;
- Monsieur Marie Joseph SANOU, Mle 34 275 Z, médécin, 1re classe, 14e échelon est nommé chargé d’études ;
- Monsieur Mahmoudou KABORE, Mle 82 391 K, administrateur des hôpitaux et des services de santé, 1re classe, 2e échelon est nommé chargé d’études ;
- Monsieur Emmanuel KONE, Mle 84 162 P, administrateur des hôpitaux et des services de santé 1re classe 5e échelon est nommé directeur général du Centre hospitalier régional de Dori ;
- Monsieur Nicolas MEDA, Mle 32 128 U, médecin épidémiologiste 1re classe 3e échelon est nommé directeur général du Centre Muraz.
- Monsieur Hubert BAYALA, Mle 55 902 A, administrateur des hôpitaux et des services de santé 1re classe 2e échelon est nommé directeur de l’administration et des finances du centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles de Gaulles ;
- Monsieur Daouda SANGLA, Mle 210 420 W, administrateur des hôpitaux et des services de santé 1re classe 2e échelon est nommé directeur de l’administration et des finances du Centre hospitalier régional de Fada N’Gourma.

D. AU TITRE DU MINISTERE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

- Monsieur Relwindé Auguste Maxime COMPAORE, Mle 46 923 Z, maître de recherche, catégorie P, 4e échelon est nommé secrétaire général ;
- Monsieur Oumar SANOGO, Mle 52 126 U, maître de recherche, grade initial, 2e échelon est nommé directeur scientifique du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) ;
- Monsieur Bonaventure DIARRA, Mle 105 216 T, conseiller en gestion des ressources humaines, 1re classe, 1er échelon est nommé directeur des ressources humaines ;

E. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L’EMPLOI

- Monsieur Jean Baptiste OUEDRAOGO, Mle 52 097 G, conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1re classe, 5e échelon est nommé directeur de la communication et de la presse ministérielle ;

F. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EAU, DES AMENAGEMENTS HYDRAULIQUES ET DE L’ASSAINISSEMENT

- Officier Aly TRAORE, intendant militaire de 1re classe, est nommé secrétaire général ;
- Monsieur Karim TRAORE, Mle 27 960 U, ingénieur hydrogéologue, 1re classe, 14e échelon est nommé conseiller technique ;

- Madame Korotimi KOTE / ABOU, Mle 27 739 R, ingénieur d’élevage, 1re classe, 11e échelon est nommée conseiller technique ;

G. AU TITRE DU MINISTERE DES SPORTS ET DES LOISIRS

- Madame Solange ILBOUDO / SANKARA, Mle 18 641 B, conseillère d’éducation permanente, 1re classe, 14e échelon est nommé conseiller technique ;
- Adjudant chef major Kibsa YOUGBARE, est nommé chef de cabinet ;
- Monsieur Arsène Magloire Mathurin Sidbéwendin ZABRE, Mle 15 224 G, professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1re classe, 11e échelon est nommé directeur de la formation technique des cadres sportifs ;
- Monsieur Joachim SOME, Mle 28 189 V, professeur 1re classe, 10e échelon est nommé chargé d’études ;

H. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION

- Monsieur Boureima SIGUE, Mle 27 867 G, juriste, attaché des affaires économiques, 2e classe, 6e échelon est nommé inspecteur techniques des services ;
- Monsieur Charles SAMBO, Mle 24 974 Z, administrateur des services financiers, 1re classe, 10e échelon est nommé inspecteur technique des services ;
- Monsieur Mahamadi BEMBAMBA, Mle 12 283 L, conseiller d’administration scolaires et universitaire, 1re classe, 13e échelon est nommé inspecteur technique des services ;
- Monsieur Dramane SANOU, Mle 25 126 G, conseiller des affaires économiques, 2e classe, 7e échelon est nommé inspecteur technique des services ;
- Monsieur Abdel Aziz DAO, Mle 20 849 H, conseiller d’intendance universitaire, 1re classe, 7e échelon est nommé directeur des marchés publics ;
- Monsieur Amadou Ardho DICKO, Mle 78 670 L, conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1re classe, 5e échelon est nommé directeur de la communication et de la presse ministérielle ;

I. AU TITRE DU SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT ET DU CONSEIL DES MINISTRES

- Monsieur Jean Claude BAKIONO, Mle 105 153 U, conseiller des affaires étrangères, 1re classe, 3e échelon est nommé chargé de mission ;
- Monsieur Médard Hippolyte KIENDREBEOGO, Mle 33 990 V, administrateur des services financiers, 1re classe, 5e échelon est nommé directeur de l’administration et des finances ;

- Monsieur Salifou KOULA, Mle 87 740 C, juriste, 1re classe, 5e échelon est nommé personne responsable des marchés.

III.2. NOMINATION DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

A. AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DE L’ENERGIE

Le conseil a adopté deux décrets :

Le premier décret est relatif à la nomination de deux (02) Administrateurs Représentant l’Etat au Conseil d’Administration de la société minière BISSA GOLD SA.

Au titre du ministère des Mines et de l’énergie :
- Monsieur Pascal DIENDERE,Mle 28 462 Y, Economiste Gestionnaire ;
Au titre du ministère de l’Economie et des finances :
- Monsieur Paoua-N’songo Paul NIKIEMA, Mle 41 589 C, Inspecteur des Impôts.

Le deuxième décret est relatif à la nomination de Monsieur Grégoire SANKARA, Mle 14 978 S,Inspecteur des impôts, Administrateur Représentant l’Etat au Conseil d’Administration de la société minière Nantou Mining SA.

B. AU TITRE DU MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME

Le Conseil a adopté deux décrets :

Le premier décret nomme monsieur Henri TIENDREBEOGO, administrateur des Services Financiers, administrateur au Conseil d’administration du centre de gestion des cités (CEGECI).

Le second décret nomme monsieur Marcellin NANEMA, Mle 59 644 R, administrateur des services Financiers, administrateur au Conseil d’administration de la Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR).

Pour le ministre de la Communication
Porte-parole du gouvernement
Le Secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres

Poussi SAWADOGO



Vos commentaires

  • Le 20 février 2013 à 20:13
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    rien à brouter dans ce triste conseil de ministres mais ce que je remarque c’est qu’au ministère de la santé on peut se retrouver dans le meme hopital avec un dg qui est administrateur des hopitaux et des services de santé et un directeur de l’administration et des finances ’le cordon de la bourse) qui est aussi issu du meme corps des administrateurs des hopitaux et des sevices de santé que son dg et pire de la meme promotion. comment voulez vous éviter les détournements,les vols ? j’ai tjrs dit qu’après la douane,la santé est le corps le plus délinquant dans ce pays. suis écoeuré pcq je connais des dg ou anciens dg de nos hopitaux qui mènent une vie de pacha alors qu’ils sont à un bac+minable. pifffffffff ,y en a marre de toutes ces injustices dans la compaorose où ce sont les cancres qui s’en sortent le mieux.

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 07:24
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      Mon ami toi tu es aigre seulement. Grouille devenir DG si tu peux. Maintenant là c’est concours oooohhhh !

      Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 09:04, par AH OHG
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      Salut, juste démentir ce que vous dites au sujet de ce DG et de ce DAF qui serait de la même promotion. Il ne suffit pas de connaître ces personnes pour démentir mais si vous connaissez leur numéro matricule, vous en déduirez qu’ils ne sont pas de la même promotion.

      Répondre à ce message

      • Le 21 février 2013 à 16:20, par ADLE
        En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

        Ah non la différence entre les matricules ne suffit pas pour dire qu’ils ne sont pas de la même promotion. il se peut qu’ils ont fait le cycle A ensemble. Alors que le numéro matricule est attribué dès l’intégration à la fonction publique. il est donc possible qu’ils ne sont pas entré ensemble dans la fonction publique mais avoir été promotionnaire par le biais des concours professionnels.

        Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 10:03, par Kaloum
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      Ce conseil est triste pour toi mais pas pour les braves agents qui ont été nommés à des postes de responsabilité.
      A chacun d’eux de souhaite une bonne chance et leur exhorte à être à la hauteur de la confiance placé à eux par la nation.
      Je note aussi que certaines personnes sont mesquins. Chaque jour c’est vous qui mettez la pression sur le gouvernement de nommer l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Et maintenant confie l’administration des hôpitaux aux ADMINISTRATEURS DES HOPITAUX ET DES SERVICES DE SANTE, vous trouvez autre choses à dire.
      J’encourage le ministre de la santé dans cette lancée. Que les soignants soignent et que les administrateurs administrent.

      Répondre à ce message

  • Le 20 février 2013 à 20:24, par sou
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    mes felicitations ouedassane.com tu le merite mon type

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2013 à 20:30
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Avec la définition faite des attributions de chaque ministère, Nous aurons j’espère la semaine prochaine la formation complète des cabinets des différents ministres. La situation actuelle où de grands ministères ne disposaient pas de cabinet était devenu très genant.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2013 à 21:51, par yingyang
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    La DAF du ministère a pris feu le jour même de la passation de service entre le ministre sorti de l’Agriculture et les 2 ministres entrés (MASA et MEAHA), mais qu’est ce qui prendra feu le jour où quand le SG du MEAHA qui viens d’être nommé rendra le temoin à une autre personne. Croyez le ou pas mais l’Eau prendra feu.

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 14:46, par alain
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      Monsieur Yingyang,
      de grace, arretez de raconter des histoires. Je vous renvoie juste à ce texte :

      "L’incendie qui a été très vite circonscrit à l’extérieur, n’a même pas touché l’intérieur du bâtiment. Vous voyez, le service du contrôle financier situé juste à côté, n’est pas touché. Le service est fonctionnel. Les gens sont dans leurs bureaux. Aucun papier, aucun document, rien n’a été brûlé à l’intérieur"

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 07:19
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre des Carrières et de l’Energie, ya toujours rien pour la SONABEL ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 07:26, par Abdoul
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Quelqu’un pourrait m’éclaircir davantage.Est ce le DAF/MASA l’intendant militaire Aly TRAORE qui a été nommé SG du Ministère de l’EAU ??
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 07:37, par Zéro
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Ce conseil de ministre-là fait vraiment pitié. Vu son contenu, est-ce qu’il etait vraiment necessaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 07:55, par nongyélé
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    féliciations koro vincent ! bon vent à toi.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 08:33, par Belco
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Vraiment il faut que le premier ministre soit un peu regardant sur le profil qu’on lui propose à nomination aux fonctions de DAF, PRM et autres . je m’en vais pour preuve les nominations au MINISTÈRE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION et au
    SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT ET DU CONSEIL DES MINISTRES.
    Les formations dans nos écoles professionnelles servent à quoi ? Si n’importe quel profil peut faire n’importe quel travail sans tenir compte de son profil, alors je propose au premier ministre et au président du Faso la fermeture pure et simple des écoles comme ENAREF parce que les postes pour lesquels ils sont sensés formés ou compétents sont tout temps occupés par d’autres profils. On les forme très cher pour après les affecter dans des professions qui n’ont rien a voir avec les finances. Pauvre BF, avec ca vous cherchez l’émergence du BF, vous allez durer sans l’atteindre. N’importe quoi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 08:43, par donmozoun
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Félicitations et bon vent à Dr Meda pour avoir pris la direction du Centre Muraz. Je reste convaincu qu’il insufflera une nouvelle dynamique et un rayonnement nouveau à ce centre de recherche, qui est l’ombre de lui même depuis quelques années. Félcitations et que Dieu t’accompagne dans cette nouvelle mission.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 08:52, par manmane
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    ça peut être du tout sauf un conseil des ministres mon oeil

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 08:53, par Machavel
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Madame la ministre de l’eau , que vient faire un allogène (intendant millitaire) comme SG. Les GR sont ils fini ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 08:59
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Félicitation tonton Aly, Puisse Dieu vous donner sagesse et intelligence pour bien mener a bien vos taches.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:08, par le financier
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    felicitations au ministre Vincent Zakane pour la promptitude avec laquelle le dossier sur les concours a été introduit à ce conseil de ministre et l’autorisation qui en resulte.Mais Zakané doit rompre avec les pratiques de .Soungalo qui consistaient à faire travailler ses agents comme des esclaves sans motivation financière aucune.avec des meilleurs resultats que l’on connait , les agents du ministère en charge de la fonction publique ont toujours donné le meilleur d"eux meme.il faut les motiver car beaucoup sont dans une misère indescriptible.c’est les moins nantis de l’administration publique.

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 10:25, par Kaloum
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      De quel promptitude tu parles ? Je te rappelle qu’en 2012, donc sous mandat OUATTARA Soungalo, les dossiers ont été réçus du 01 au 14 Février 2012 et les liste ont été publié 1 mois avant la date de composition pour permettre les reclamations.
      On peut avoir une dent longue contre SOUNGALO mais ne chercher pas à saboter l’efficaicté det homme exceptionnel. Des résultats concrets et probants, il les a produit au cours de son passage. Je dirai simplement à ZAKANE qu’il a herité d’un grand Homme et s’il s’harde à ecouter ces genres de faltteries il n’ira pas loin.

      Répondre à ce message

      • Le 6 mars 2013 à 18:15, par ESPOIR
        En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

        Arrête de parler des choses que tu ne connais pas. Soungalo OUATTARA a fait de la visibilité au niveau du MFPTSS, c’est tout !!!! Je suis tout a fait d’accord avec le financier, tu crois que ceux la qui travaillent nuit et jours pour la carrière des agents publics n’ont pas besoin d’encouragement et de motivations ? Je crois que le ministre ZAKANE est conscient de tout cela et va travailler dans ce sens là. Si tu n’a rien à dire tais toi ou encore discute avec les agents du MFPTSS.

        Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:09, par Abdouni
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Il faut reconnaître que le ministre de la santé n’a pas chômé à ce conseil des ministres. Bon vent au Docteur Nicolas Méda pour cette brillante nomination à la tête du Centre Muraz, une grande institution de recherche pour la sous région. Après sa réussite au dernier concours d’agrégation de médecine, cette nomination le place à un haut niveau de management qui lui permettra d’exprimer ses qualités d’homme de science pour le progrès de la recherche médicale.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:12, par le boss
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    keske le ministre de la santé attend pour enlever le sg ? il est bien a l’origine de la greve des medecins lui et son ancien sinistre pardon ministre

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:21, par Ibrahimo
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    quand on ne connait pas on demande. Les grands barrages et installations hydrauliques sont sur la surveillance de l’armée. Donc un militaire comme SG de notre eau si sensible avec les terroristes qui pullulent dans la sous région, on ne peut que se réjouir et être rassuré quant à la sécurité de nos sources d’eau

    Répondre à ce message

    • Le 22 février 2013 à 23:00
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      La verité se place toujours au bout de l’histoire ! On peut parler pour ne rien dire, ou parler sans aucune conviction, mais l’histoire ne trahit pas ! Je me pose chaque matin la question, où est passé l’intégrité du burkinabè ? Nous ovons presque tous un vice commun : nous ne pensons qu’à nos poches, à notre chantier R+..., à nos enfants, ...., on s’en fout de l’avenir du pays ? Regardé la RTB, participer aux differentes rencontres, nous passons le temps à nous felliciter, à nous jeter des fleurs, tout en compromettant l’avenir du pays. Personne n’est pret à faire autrement ; J’ai honte et j’ai les larmes aux yeux. Tout se resume à notre poche, à notre compte banquaire, aux nombre de villa que nous construits, le partage du butin.... L’Afrique est -il maudit ? Mon pays...

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:22, par Salomon Kane
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Sa bouge enfin au MRSI et au CNRST. Vivement que ses changements apportent dynamisme et résultats, surtout pour le CNRST qui en a vraiment besoin. Je reste qu’en même septique.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:27, par Kazinss
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Félicitation à Monsieur COMPAORE R. A . Maxime.Bon vent à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:40, par le g r h
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    félicitations à ceux qui ont été nommés à ce conseil de minstres.mais il y,a un veritable probleme de gestion de ressources humaines dans ce BURKINA ou le politique a pris le dessus sur la competence.cela fait plus de 12 mois que le ministère de l’enseigement secondaire et superieur n’a pas de DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES.ce dernier est en stage de formation pour 3 ans. et a ce que qu’on dit il va revenir reprendre ce poste.c’est tres grave, car aujourd’hui li y’a des centaines de conseiller en g r h ,un parmi peut occuper ce poste.vivement que cela prenne fin.

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 10:24
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      M. le GRH n’attend pas que l’on nomme quelqu’un à un poste qui est vacant pour avoir satisfaction. Merci de compter sur tes propres aptitudes. A ce poste, il peut être nommé une autre personne. Alors va de l’avant. Je ne suis pas GRH mais je trouve que pas mal de personne se focalisent sur des postes. Si le 1er responsable veut le bien être de ses agents et le suivi de leur carrière il sera trouvé une solution pour le traitement de ces dossiers.

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:44, par Rififi
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Blaise et son gouvernement ont decidés de mettre le Nahouri au placard. Depuis que Blaise est au pouvoir, il ne considère pas les ressortissants du Nahouri dans les nominations.
    Mais nous savons que nous sommes des opposants et honnetes citoyens. Un jour les choses changeront. Qu’il n’oublie que c’est à partir de cette province qu’il est au pouvoir. Seulement, au Nahouri on aime pas les traitres et les assassins.
    Blaise a trahi le peuple pour ses ambitions personnels.
    On attend de voir la fin du jeu de la traitrise.

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 10:35, par Kaloum
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      Au Nahouri on aime pas les traîtres ? Donc il y’a une region de ce grand Faso qui aime les traîtres alors ? Tu as interêt à te departir de cette vision regionaliste chronique.
      C’est pas parce que vous avez fait de lui ce qu’il qu’il lui faut vous accorder des privilèges dans les nominations.
      Engageons nous dans la voie de l’équité et dans le regionalisme.

      Répondre à ce message

      • Le 21 février 2013 à 17:14, par RIFIFI
        En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

        Qui se sent morveux se mouche... Ok ?
        Le regionalisme, c’est quoi ? Tu m’expliques cela ? Tu me parles d’équité et tu me parles de regionalisme. Tu aurais du me parler d’éthique au lieu d’équité C’est parcequ’il n’ya pas d’équité qu’on la reclame,Ok ?...
        Et mème l’éthique il n’ya pas... Fait pas semblant. Les hypocrites. Je suis dans le pays et je connais bien les infos aussi du pays. Tout les investissements se font au nord au profit du sud. On sait tous cela. Va a Nahouri et voit l’etat de cette province qui fait entrer de l’argent à partir de la frontière du Ghana, et constate les investissements faient ; tu comprendras qu’il ya anguille sous roche.

        Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:49, par ADLE
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Le Ministère du commerce à autre choses à faire que l’introduction de rapport sur l’organisation des foires. Il y’a mieux à faire qui peut booster l’Économie Burkinabè ; il y’a les infrastructures de la MINOTERIE DU FASO (ex GMB) qui sont entrain de se dégrader. Depuis là il n’y a pas d’actions ; le MICA tarde à faire adopter la nomination des membres du Conseil d’administration de la MINOTERIE DU FASO, de plus on ne connait pas les résultats du test de recrutement du DG, qu’est ce qui bloc ? ou bien on veut encore magouiller ? Dans tous les cas il faut que le ministre grouille pour que la MINOTERIE qui représente l’espoir de toute une région puisse être en marche. Dans tous les cas le Premier Ministre est interpellé sur la question, lui qui avait rassuré les populations

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:53, par ADLE
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    félicitations à Aly Traoré

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 09:54, par Tanion
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Hélas ! Ce qui est vraiment dommage ici chez nous au Faso surtout de très jeunes administrateurs et l’on veut que les choses marchent. Vraiment dommage mon vieux.

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 11:12, par Johnson
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      C’est la compétence et non l’age qui fait les choses. Si un jeune expérimenté peut faire le travail, quoi de plus normal que de nommer les vieux incompétents ?

      Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 11:18, par l’éditorialiste
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      il y a un proverbe SAN qui dit que <>. chez nous à la MASA on ne sait plus quoi dire. M’kè Mahama, tu nous a fais rêver mais....on ne comprend pas. on pensait qu’avec vous la MASA ferra peau neuve à travers la nomination de nouvelles tête dans toute les DRASA ; DPASA et DG. une petite confidence : ne fait pas comme l’autre-là ok ?. il faut nommer ça ne coutera rein.

      Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 11:41
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      Que le ministre de la santé poursuive sur la même lancée avec des hommes neufs pour booster le système de santé. Félicitation à Dr MEDA, un grand homme de sciences et au nouveau DGPML. Mais il faut que le ministre voit le cas des DR inactifs et nuls mais aussi le règlement de la bonification d’échelon des médecins. Les arrêtés de bonification sont signés depuis des mois mais l’incidence financière tarde à être faite ; ça risque de declencher une autre grève géérale

      Répondre à ce message

    • Le 22 février 2013 à 19:03, par Ratsida
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      Encore un universitaire à la DGPML après une expérience foireuse. Et on nous dit que ce ministre là va apporté le changement. Mon œil !!! Les pharmaciens du ministère de la santé, il faiut vous réveillé un jour. A bon entendeur .......

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 10:12, par mady
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    je ne comprend le nouveau ministre de l’hydraulique, des aménagement agricoles et de l’assainissement, qu’est ce qu"un militaire intendant va faire à la tête de ce ministère ? le poste de SG est carrément technique, il doit être soit un hydraulicien, soit un qui maitrise d’assainissement ou les 2. tout le ministère doit se reposer sur le SG. je ne pense pas que un financier peut faire ça, soyons réalistes et proposer les personnes qu’il faut à la place qu’il faut, un conseil !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 10:16, par yamsida
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    ou s’en est le proget Zaca. depuis longtemps j’entends plus parlé.
    merci de m’informer.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 10:22
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    apparemment, le nouveau ministère de l’hydraulique, des aménagements agricoles et l’assainissement est un ministère four tout ? je ne pas qu’est qu’un ingénieur d’élevage va faire là bas comme conseiller technique ? c’est le domaine de l’élevage, ce sont des récompenses ? de surcroit on nomme un financier comme SG, es ce c’est dans le domaine des finances pour le poste de SG, soyons réalistes, si ca continue comme ça, ce ministère n’aura pas long feu et ne sera pas actif.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 10:24, par Indjaba
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    J’espère que le ministre de la santé ne veut pas garder son actuel SG ! il aura ainsi fait sa plus grosse erreur s’il conserve l’actuel SG.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 10:49, par sidwaya
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Nous tirons notre chapeau à tous ce qui viennent d’être nommés. Cependant nous déplorons le fait que des retraités continuent de gérer des directions centrales au Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation. Madame le Ministre a-t-elle été surprise par leur départ à la retraite ? Sont-ils vraiment incontournables ? Les agents en activités sont-ils incompétents au point qu’on garde des retraités contre les dispositions légales ?

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2013 à 16:43, par l’éditorialiste
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      il en est de même au Ministère de l’Agriculture. des retraités qui continuent de servir comme si il n’y avait pas de personnel pour les remplacer. ce qui est écœurant c’est que certains ont été des incapables, des figurants et ont contribué à mettre à genou nos services et malgré tout ils sont toujours en service

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 10:54, par Alliendé
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Toutes mes félicitations à Amadou Ardo Dicko. J’avais commencé a aimer ce journaliste surtout avec son émission sur l’intégration...

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 11:01, par Dr Galian
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Félicitations au Pr Semdé pour sa nomination. Vous avez fait déjà vos preuves. Puisse Allah vous permettre encore de mener à bien votre mission

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 11:52
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Monsieur Daouda SANGLA, Mle 210 420 W, administrateur des hôpitaux et des services de santé 1re classe 2e échelon est nommé directeur de l’administration et des finances du Centre hospitalier régional de Fada N’Gourma ; je voudrais comprendre si c’est l’ancien agent du CHR de Tenko est sous le coup de poursuites judiciaires que l’on nomme au CHR de Fada pour achever sa basse besogne et mettre definitivement l’EPS en faillite ? Eclairez ma lanterne ;
    en tout cas si c’est lui c’est dangereux ;
    c’est à se demander pourquoi c’est le CHR de Fada qui doit chaque accueillir les delinquants en col blanc ? avant lui c’était un autre q’on a vite fait de remplacer

    Répondre à ce message

    • Le 22 février 2013 à 11:26
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      mon ami ce n’est pas bon de deverser son aigreur sur les gens.Si poursuites judiciaires il y a , les autorités competentes veront cela.On se connais:si toi tu ne te sens pas ,ou tu as une dent contre SANGLA Daouda parce qu’il a été rigoureux dans sa gestion avec des gens qui sont tes parents tu te calme et tu observe.Jalousie et courte vue d’esprit quand vous nous tenez

      Répondre à ce message

    • Le 22 février 2013 à 11:50, par direct
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

      dites que vous etes simplement négatif.VOUS COMBATTEZ LES d’hommes propres comme mr SANGLA parce qu’il bosse bien pour mettre en exergue l’interet public et freiner vos ardeur d’égoistes en forte putrefaction.
      C’est pour ça que vous etes aigris à propos de sa nomination.Mais laissez-moi vous etes d’un negativisme et d’un defaitisme écoeurant que le nouveau burkina ne veut pas ;des dealers sans foi ni loi et sans coeur.Et cela est contre la :
      - la promotion de la jeunesse intègre telle que Mr SANGLA
      - la rigueur productrice d’éfficacité telle qu’il tenté de faire à tenko et à koupéla.
      Si vous etes finis,laissez la jeunesse évoluer et arreter de mettre les batons dans les roues de jeunes valeureux comme Mr SANGLA

      Répondre à ce message

      • Le 22 février 2013 à 19:26, par fred
        En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

        Arrêtez de nous divertir. Ce SANGLA est bien connu pour avoir participé à un fais de corruption : lui, son ancien DAF et ancien DG ont bien reconnu avoir perçu la somme de 1 500 000 CFA dans un marché de restauration au CHR de Tenkodogo. Ils ont été tous les trois relevés de leur fonction il y a trois mois. Si on s’est trompé ramener DG BAMOGO à son poste.

        Répondre à ce message

      • Le 22 février 2013 à 19:36, par fred
        En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

        Ce même SANGLA était au CHR de Tenkodogo. Cessez de nous divertir avec ses prétendus talents. Lui , son ancien DAF et ancien DG ont été relevés de leur fonction il y a à peine trois mois. les fais reprochés : corruption pour avoir empoché 1500000 CFA dans un marché de restauration. Si on n’a vraiment rien à leur reprocher monsieur le Premier Ministre, ramenez-nous DG BAMOGO. Pauvre CHR de Fada, toi qui peine à assurer le minimum on t’envoie des gars comme ça.....

        Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 12:14, par SERIEUX
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Quand est il du MEDD, ? un ministère qu ;on a vide de son contenu.
    A chaque fois les choses bougent difficilement dans cette maison. il nous faut des hommes courageux pour redynamiser le MEDD. Il est temps que les plus hautes autorités regardent ce qui se passent dans ce ministère.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 13:25, par Vérité
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Au ministère de la santé, n’eu été la vigilance du SG actuelle, certaines directions générales et techniques sont gérées en Famille. Il faut que l’actuelle ministre s’y penche car une direction générale et une direction technique ne doivent pas être dirigées par les gens de la même famille. Les dégâts financiers sont immenses et le rendement nul.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 15:43
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Décidément, le décollage sera difficile pour mon pays, le Burkina Faso.
    Ne vous étonnez pas. L’armée est omniprésente dans les différentes administrations, ce qui prouve que nous sommes toujours dans un régime d’exception.
    Sinon comment expliquez-vous que M Ali TRAORE, officier militaire de son état, après une décennie passée au MATDS comme DAF se retrouve encore au Ministère de l’agriculture et comme si cela ne suffisait pas, il est promu SG. Drole de polyvalence car je sais que la fonction de SG n’a rien a voir avec un profil d’intendant.
    yaako pour mon pays !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 16:17, par la verité
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    belco il faut battre campagne pour le cdp pour ètre daf donc....

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2013 à 17:16, par le véto
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    mais doit du dormais bien cè ca qui fait que tu ne savais pas qu nous etions dans un resume d’exception,dans se pays la il faut dormir avec un oeil ouvert et tu peux ètre sauvé,et tant que ce résume existe il faut suivre CDP Pour vivre au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2013 à 12:37, par lsalou74@yahoo.fr
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Je constate cas même l’absense du reste de nos compatriotes dans ce bebat qui nous concerne tous, je vois seulement la réactions des gents qui sont déjà au poste et veut des grades.
    Nous qui vous lisons en étranger, nous connaisons la valeur de ce CM pour toute vous dire, vous aviez des hommes et femmes nomé, qui doit montré leur valeurs ajoutez pour ce pays.
    du courrage à vous tous et très prochainement

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2013 à 14:37, par Barbara
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 20 février 2013

    Bravo Aly Traore tu es le meilleur
    laisse les jaloux parler et continue ton travail.

    Répondre à ce message