Retour au format normal
lefaso.net

Etalons : Traoré Idrissa "Saboteur" en pompier

vendredi 30 juin 2006.

 
"Saboteur"

Idrissa Traoré dit Saboteur est le nouvel entraîneur des Etalons seniors. Un accord a été passé le jeudi 29 juin 2006 entre le technicien national du ballon rond et la FBF pour un contrat allant du 1er juillet 2006 au 30 septembre 2007. Présenté à la presse hier au siège de la FBF, Saboteur a animé séance tenante un point de presse.

« J’ai l’insigne honneur de vous présenter l’honorable Saboteur au titre de nouvel entraîneur des Etalons seniors ». C’est en ces termes que le président de la FBF, Seydou Diakité qui venait fraîchement de signer le contrat avec le nouveau maître à penser des Etalons a présenté, dans les couloirs du siège fédéral, le technicien retenu à la presse. Puis Saboteur et ses nouveaux employeurs se soumettent à une séance photo.

Le président Diakité avant de se retirer dans ses bureaux, lance : « Je lui donne toute la pleine responsabilité de la gestion de l’équipe nationale ». C’est tout dire. Idrissa Traoré n’est pas un simple entraîneur, c’est « un sélectionneur national » qui tiendra seul le bâton de commandement technique des Etalons.

Le président de la FBF a ainsi mis à profit l’occasion pour couper court à une rumeur persistante. « On dit souvent que c’est nous qui faisons le classement. Mais Saboteur est là, il pourra le confirmer ou l’infirmer » a-t-il conclu.

A la suite de ce cérémonial, le nouveau entraîneur, en compagnie du 3e vice-président de la FBF, chargé des équipes nationales convièrent séance tenante, les journalistes dans la salle de conférence de la FBF pour un point de presse. D’entrée de jeu, le 3e vice-président de la FBF, le Lt colonel Jean Baptiste Parkouda, déclara : « suite au départ imprévu de Bernard Simondi, nous nous sommes employés à trouver un coach national. Des candidatures nous sont parvenues mais pas celle de Saboteur. Mais après analyse de la situation, le comité fédéral a estimé que Saboteur était l’homme de la situation. Nous avons fait une démarche en ce sens et il a accepté ». Et le vice-président d’égrener les raisons qui justifient ce « choix bien pensé et responsable ».

A deux mois du début des éliminatoires, il fallait selon le Lt colonel Parkouda, un technicien qui a une bonne connaissance du milieu. En plus, le vice-président affirme que Saboteur qui a la carrure requise était disponible car libre de tout engagement et réclamé par le public.

L’aspect financier a aussi milité en faveur du choix de Saboteur. La FBF a reçu au total 6 candidatures pour ce poste. Mais les prétentions salariales de bon nombre d’entre eux ont découragé la structure fédérale.

Saboteur, du fait qu’il soit entraîneur national, sera t-il payé au petit bonheur, s’est inquiétée la presse ? Le vice-président qui s’est refusé de révéler le salaire du coach des Etalons a néanmoins indiqué que le montant retenu arrange certainement les deux parties.

La courte durée du contrat qui lie la FBF à son employé a suscité des interrogations au sein de la presse. A ce sujet, le vice-président a avoué que la FBF a tenu à s’aménager une porte de sortie. « Nous ne doutons pas que notre collaboration sera heureuse et fructueuse. Mais le contraire peut arriver. Le contrat étant corps dans ce dernier cas, la séparation sera facile. Mais il est envisagé de prolonger le contrat deux mois avant si les résultats sont probants », a-t-il laissé entendre.

Pour Saboteur lui-même l’échec n’est pas envisageable. « Mon retour à la tête des Etalons est un défi pour moi. Ce défi, j’entends le relever. Et pour ce faire, j’attends la collaboration franche de tous les fils du pays. Je lance un appel solennel au public afin qu’il resserre les rangs derrière son équipe. Je demande qu’il prennent d’assaut les stades. L’équipe nationale est une vitrine de la Nation. Elle est sacrée. La tâche ne sera pas facile. Mais dans l’unité, nous déplacerons les montagnes ».

Révélant un peu « ses plans de bataille », Saboteur qui reconnaît que le potentiel est là, entend mettre l’accent sur la rigueur pour bâtir son équipe. « Mon objectif est clair, la qualification des Etalons à la CAN 2008. Pour y parvenir, il faut travailler. Le bon travail se fait dans la discipline et la rigueur », affirme-t-il. Le nouvel entraîneur n’a pas manqué de rendre hommage à ses prédécesseurs et a promis de s’appuyer sur le travail qu’ils ont déjà abattu pour construire son équipe. Pour l’heure, la FBF n’a pas désigné les adjoints qui aideront Saboteur dans sa tâche. Mais la question sera tranchée d’ici à une semaine.

Jérémie NION


Qui est Idrissa Traoré ?

Né à la veille de Noël (24 décembre) 1943 à Gaoua, Idrissa Malo Traoré « Saboteur » signe sa première licence de footballeur dans l’équipe de l’ASFB avant de rallier la capitale Ouagadougou pour la Jeanne d’Arc (actuel ASFA-Y) en 1962. Son poste : latéral droit. Extrêmement vigilant et offensif à souhait, il est vite appelé en équipe nationale en 1964 par le regretté Guy Fabre, alors coach de l’ex-Haute Volta, aujourd’hui Burkina Faso.

Il brille dans les Etalons jusqu’en 1970. Il participe à la campagne contre l’Algerie (2-1 à Ouagadougou et 3-1 à Alger) en 1967. En mars 1968, le Burkina élimine la Guinée (2-0 à Ouagadougou et 3-1 à Conakry) toujours avec « Saboteur » comme latéral droit. Toujours en 1967, l’équipe nationale est battue par l’olympic de Marseille à Marseille même. Dans les rangs marseillais Skoblar, Magnuson et le Togolais Franck Fiawo étaient présents.

En 1970, « Saboteur » raccroche en tant que joueur de champ mais ne s’éloigne pas pour autant du terrain. Après avoir obtenu le diplôme d’instructeur de la FIFA et de la CAF, la licence A de l’école de football de Cologne en Allemagne et le diplôme de 3e degré (major de sa promotion), « Saboteur » prend en main son ancienne équipe (YCO) et plus tard le Kadiogo FC. Avec « Saboteur », le Kadiogo accédera en demi-finale pour la première fois dans l’histoire du club et du football burkinabè.

Hors du pays, « Saboteur » a traîné sa bosse en Côte d’Ivoire, au Congo, au Gabon, au Niger, au Mali et en Tunisie. Docteur en droit (spécialité criminologie) de l’Université de Montpellier en France, « Saboteur » a été élu meilleur entraîneur africain par la CAF en 2002. Médaillé d’honneur de la police du Burkina Faso et des Nations unies, il a été aussi distingué cette année par le ministère des Sports et des Loisirs. Il est marié et père de cinq enfants.

Yves OUEDRAOGO

Sidwaya



Vos commentaires

  • Le 30 juin 2006 à 11:26, par Manou En réponse à : > Etalons : Traoré Idrissa "Saboteur" en pompier

    A mon humble avis ,il pouvait pas arriver mieux à nos vaillants Etalons que Saboteur ; je crois vraiment que notre football va pouvoir redécoller de nouveau parce que Saboteur c’est la rigueur .

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin 2006 à 12:08, par tarbala En réponse à : > Etalons : Traoré Idrissa "Saboteur" en pompier

      Bon courage à saboteur et au étalon.
      Burkinabè comme nous, il saura faire tonner l’hymne national hors du pays.
      Nous sommes tous derrière toi.

      Répondre à ce message

      • Le 30 juin 2006 à 22:46, par sidi En réponse à : > Etalons : Traoré Idrissa "Saboteur" en pompier

        dieu merci,le meilleur homme a ete choisi,car saboteur etant du pays connait tres bien la mentalite et la vraie qualite de nos joueurs ,donc il utilisera les vrais guerriers au lieu de ces soit disant pros.c’est vrai que saboteur n’est pas trs souvent facile mais je demande qu’on le juge uniquement sur ses resultats au lieu de son attitude.

        Répondre à ce message

      • Le 30 juin 2006 à 23:45, par Nongas En réponse à : > Etalons : Traoré Idrissa "Saboteur" en pompier

        Comme tout le monde, c’est un cri de joie du fond du coeur que j’exprime à la suite de cette nommination. Je ne connais ni n’ai aucune relation avec l’homme saboteur, mais il m’inspire une telle confiance...
        Comme l’a dit l’autre plu haut , de grace donner lui le temps pour travaillé et batir quelque chose de solide. Il n’ya pas de pompier pour sauver des situations d’urgence au football, il faut des batisseur pour construire une équipe. Et ce n’est pas en 14 mois qu’on batit une équipe.
        Quelque soit son resultat en Septembre 2007, mon avis est qu’il faut laisser ce monsieur nous construire quelque chose de solide. Il connait le foot.
        J’écris du Sénégal ou il est respecter et craint. Sa nommination est fortement commentée ici parce qu’on est dans la poule. Tous les commentataires rappellent que c’est le seul entraineur qui permi au burkina de sortir la tête en Afrique avec le Foot. On l’a malheureusement chassé sur des basses manoeuvres et la suite on la connait.
        Donner du temps au monsieur s’il vous plait.
        Monsieur Saboteur votre responsabilité est immense parce que l’espoir des burkinabè en vousest immense et je sais que vous la meriterez. Bonne chance.

        Répondre à ce message

      • Le 1er juillet 2006 à 02:22, par Avogadro En réponse à : > Etalons : Traoré Idrissa "Saboteur" en pompier

        Saboteur,bonne arrivee !Du courage !beaucoup de chance et d’ardeur.Ce n’est pas un secret que ta tache sera difficile.Mais nous avons confiance et espoir,si toute fois "ils" te laissent travailler librement.
        Sache que le peuple sportif Burkinabe te soutient et pour beneficier de ce soutien,de grace Saboteur,denonce lui,Noms-Prenoms et adresses completes tous ceux qui t’empecheront de faire librement ton travail.Le peuple sportif du Burkina s’occupera d’eux.
        Bon vent aux Etalons et bonne chance au nouvel entraineur-selectionneur.

        Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2006 à 15:05, par Konate depuis la Chine. En réponse à : > Etalons : Traoré Idrissa "Saboteur" en pompier

    Il le falait et c’est bien arrive . S’il vous plait laisser le temps a notre Saboteur national qui pourra batir une equipe a l’image de l’equipe de 1996 que les gens ont vu le fruit en 98 . Et apres il a eu une regression de l’equipe jusqu’a nos jours . Moi je me dis que meme si les eleminatoires de la CAN 2008 ne donnent pas satisfaction il faut toujours laisser les reines de l’equipe a ce Monsieur qui pourra nous construire une vraie equipe dans le futur .
    Tonton Saboteur courage et bonne chance .

    Konate depuis la Rep. de Chine .

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2006 à 20:51, par natremy En réponse à : > Etalons : Traoré Idrissa "Saboteur" en pompier

    ahhhhh dieu merci.tout ce que je demande à present,laissez saboteur travailler le foot ball
    hors de votre sale politique.je suis pas un magicien mais j’ai une tres grande confiance en
    ce monsieur que j’ai connu à l’age de 11 ans.grace à saboteur je suis devenu supporteur à 11 ans
    je vous avise deja que la prochaine coupe du monde,le burkina participera.
    merci dieu une fois de plus.

    Répondre à ce message