Accueil > ... > Forum 1900006

Thomas Sankara : Le président Kaboré évoque un « espoir assassiné » du développement endogène du Burkina et l’Afrique

16 octobre, 16:37, par Ka

’’’C’est sans rancune et avec le respect du petit frère déçu par le grand frère auquel il s’est rallié dans les guerres de tendances au sein du mouvement étudiant voltaïque, Burkinabé africain et panafricaniste.’’’ Oui mon ami SOME panafricaniste : Faisant parti de tes aînés panafricaniste de l’ère des premiers étudiants Burkinabé en France, ou nous avons appris dès le début la distinction entre gauche et droite, une politique née de la révolution Française quand les députés en 1789 se séparèrent en deux groupes pendant l’Assemblée constituante pour faciliter le décompte de voix entre ultra-révolutionnaires et révolutionnaires modérés appelées à l’époque des tièdes, la France a été divisée politiquement en deux camps opposées, dont l’utilisation gauche droite empoisonnaient toute l’Europe et dans le monde entier, car ces deux termes résument chacun une philosophie, une vision politique des choses, en un mot, une idéologie. Et de temps à autre, on emploie progressisme, socialisme, ou communisme pour la gauche et le libéralisme que nous les panafricanistes ont choisi au lieu du capitalisme ou société libérale avancée pour la droite.

Le reste mon ami SOME je n’ai rien à t’apprendre : Comme toi et moi, nous savons que c’est compte tenu de ces objectifs opposés que l’homme de gauche et l’homme de droite se livrent une bataille politique sans merci : Et chaque camp fut amené à s’organiser, d’ont la naissance des partis politique pour avoir le maximum de gens avec soi, comme chez nous en Haute-Volta devenu le Burkina, il y a eu des partis de gauche comme PAI-LIPAD, l’ULC, PCRV : Et ceux de la droite RDA,, l’UNDD, l’UNI, le GAP, le MNL, le FPV. Tous dissous de nos jours. Malgré tout, bien avant que la révolution du 4 Août 1983 qui était globalement de la gauche qui a renversé la droite, derrière ces deux termes gauche droite se cachent des hommes qui se combattent mutuellement pour défendre les intérêts de classe : Et l’intérêt de la révolution du 3 Août 1983 était pour le peuple. Parler de nos jours de l’UGEV, de l’OCV et leur MONAPOL et NCOL, la jeune génération ne sauront qu’est-ce que c’est ! C’est comme accusé Roch Kaboré ou Simon Compaoré le CDR, d’avoir diné avec le diable avant de se rétracter ? Que pouvaient-ils faire face à un criminel en puissance que d’attendre son sommeil pour se venger ?

Mon ami SOME je te comprends, mais la politique du 21e siècle est comme la religion soutient que Dieu est un esprit qui a été avant la matière, c’est là qu’elle rejoint l’idéalisme qui place l’esprit avant la matière. Toi et moi savons que Karl Marx était un idéaliste moral par ce que sa vie durant il a lutté pour une cause juste qui est la défense des opprimés et pour lesquels il a revendiqué une société juste sans exploitation de l’homme par les hommes : Ce combat était aussi la devise de l’idéologue et visionnaire Thomas Sankara ; c’est pourquoi il était un ennemi juré des valets de l’impérialisme. N’en voulons pas trop a celui qui essaie de faire juger les assassins de Thomas Sankara qui était bloqué par ses assassins qui se prenaient pour les maîtres du monde.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés