Accueil > ... > Forum 1899885

Thomas Sankara : Le président Kaboré évoque un « espoir assassiné » du développement endogène du Burkina et l’Afrique

16 octobre, 13:34, par SOME

même si ses idées sont toujours célébrées, l’homme n’a apparemment pas encore eu d’héritier politique à sa taille.
Notre valeur dépend intrinsèquement de ce que nous sommes. Seulement 4 ans de pouvoir, Thomas Sankara a su construire la cohésion sociale et réussi à mettre tout le peuple Burkinabé ego. Il a su imposé un préalable : déconstruire les mythes, les contre-vérités et les idées reçues, afin de restructurer les mentalités. C’est pourquoi Thomas Sankara a une image encore plus grande aujourd’hui a travers le monde.
Bien merci à toi mon ami Ka. Que dire de plus sinon constater ce gâchis mais aussi nos insuffisances et fuites de responsabilités, tant individuelles que collectives. Oui il faut sortir un peu dehors pour savoir l’aura immense de Thomas Sankara. Oui il faut reconnaître que Sankara n’a pas eu d’héritier. Les quelques rares survivants qui n’étaient pas censés rester en vie, bien peu ont osé reprendre le flambeau, laissant la voie ouverte au révisionnisme de l’histoire de notre pays. A part Valere Some qui a osé dire certaines choses (d’ailleurs parfois connues) et qui l’a payé de sa vie, ceux qui ont écrit se sont bien gardés de parler. Je comprends leur situation. Mais ce faisant nous avons commis le 2e assassinat de Thomas Sankara. Où sont devenus des individus clés comme les Nongma, Congo, boukare, poda trin, guissou, Pierre cdr, nebie à Cuba, sanogo, Melegue à Moscou, mousbila à Tripoli, etc la liste est trop longue
SOME

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés