Accueil > ... > Forum 1899715

Thomas Sankara : Le président Kaboré évoque un « espoir assassiné » du développement endogène du Burkina et l’Afrique

16 octobre, 09:00, par Ka

Quand je lis quelques interventions des internautes, je dis que le Burkina est pauvre de ses intellectuels. Si après l’assassinat de Thomas Sankara toutes et tous les intellectuels du Burkina quittaient leurs objectifs de servir pour que le pays avance, le Burkina sera la Libye de nos jours après l’assassinat de Thomas Sankara.

Un Blaise Compaoré et son frère avec une belle mère qui voulait tout accaparé et leur RSP avec ses fillettes qui tuaient qui elles veulent là où elles veulent pour le pouvoir, sans les freins qui sont les serviteurs de bonne volonté de l’état qui ont eu une conscience tranquille pour les suivre, le Burkina serait un enfer.
Heureusement qu’il y a eu des intellectuels qui étaient là pour freiner leur cruauté. Et nous devons le reconnaitre, car là où ils allaient après avoir canardé le visionnaire et ses compagnons, c’était de se proclamer comme des empereurs de pacotille à la Bokassa Napoléon premier d’Afrique.

Oui qu’il soit Roch Kaboré ou d’autres, ce sont des serviteurs de l’état, et si tout le monde disait que ça ne les intéressait pas de servir l’état pourtant le front populaire avec son DG de la gendarmerie faisait la pression sur tous les intellectuels après l’assassinat de l’idéologue, le Burkina sera la Colombie et sa jungle : ‘’L’anarchie totale.’’ Heureusement qu’il y avait des directeurs de cabinet de Blaise Compaoré sans armes à la main pour le faire un sois disant homme politique.

Oui reconnaissons avec fierté les serviteurs de l’état Burkinabé qui ont opté de suivre Blaise Compaoré et sauvé de ce qui reste comme des idées de Thomas Sankara. C’est grâce à certains d’entre eux comme Roch Kaboré et autres, que nous pouvons parler de notre révolution inachevée et de juger un jour si Dieu le veut les assassins de Thom et de ses compagnons. Alors remercions Dieu en ce jour béni pour se souvenir de Thomas Sankara et ses compagnons sans craindre les fillettes du RSP qui tiraient de tout ce qui bouge.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés