Accueil > ... > Forum 1896527

Burkina : « Je n’ai aucune haine contre Zephirin Diabré », Nathanaël Ouédraogo démissionnaire de l’UPC

12 octobre, 11:48, par Sidpawalemde Sebgo

Hum... S’agissant des uns et des autres, je me garderai bien de donner une opinion n’ayant pas assez d’informations pour cela. Cependant, deux choses sont à préciser :

1°) Tout le monde dit que les listes de candidatures, que ce soit à l’UPC ou ailleurs, sont faites sur la base de primaires "à la base". Ceci n’est pas vrai. Le collège qui se prononce dans les partis est généralement composé des membres des sections provinciales, des sous-sections, des élus et de personnes-ressources comme les membres du bureau politique national ressortissants de la province, etc..
On ne peut pas vraiment dire que ce sont des "militants de base". L’usage du terme "la base" fait plus référence à une base provinciale qu’à des militants de base.
Sachant comment ces responsables sont désignés, un biais est forcément possible et ne signifie en rien un manque de popularité ou un "désaveu" des militants de base pour un "candidat à la candidature".
Cette façon de dénigrer les déçus et plaignants, souvent victimes de manœuvres, est malhonnête et on peut comprendre que les gens finissent par décider de partir.
En plus, il semble que chaque positionnement sur une liste corresponde à une "contribution" pour la campagne. En clair, mieux vous êtes positionné, plus vous devez payer, ou encore, si vous voulez être mieux positionné, il faut pouvoir payer plus. Dans tous les cas, si tu ne peux pas payer les millions annoncés, tu n’oses même pas être candidat. Qui a dit achat de place ? C’est pas moi...

2°) L’UPC a obtenu environs 650.000 voix aux dernières législatives, pendant que son président obtenait plus de 900.000 voix à la présidentielle. S’ils veulent rattraper le million de voix du MPP et les 1,6 millions de Roch, ils doivent réunir plus de partisans. Or, on dirait plutôt qu’ils se séparent de ceux qui ont participé à ce résultat au moindre désaccord, prenant au contraire le risque de reculer. C’est une drôle de stratégie pour la conquête du pouvoir ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés