Accueil > ... > Forum 1676610

Terrorisme : « Le Burkina Faso est bel et bien fréquentable ! »

1er décembre 2019, 22:57, par Le Vigilent

En fait les français et les américains ne sont pas les seuls, ni les premiers à présenter à leurs « protégés » une cartographie des zones d’insécurité dans un pays ou une région. Les autres aussi ont l’habitude de recommander la prudence ou de déconseiller carrément les personnes sous leur autorité de se rendre dans ces zones. Beaucoup d’organisations internationales, régionales et sous régionales le font régulièrement sans que cela n’émeuve personne. Les responsables des ambassades de France et des États Unis n’ont fait que s’acquitter de leurs obligations légales de protection de leurs concitoyens vivant au Burkina ou souhaitant se rendre au Burkina. Même dans leurs propres pays, il y a des zones que les autorités compétentes recommandent la prudence à ceux qui s’y rendent ou déconseillent à ceux qui voudraient s’y rendre. Ceux qui vont en mission à l’étranger vous diront qu’après la cérémonie d’ouverture, un élément de sécurité est présenté pour avertir les participants sur les endroits sensibles et dangereux à éviter ou vivement déconseillés.
Bonnes gens, est-ce que les services de police et de gendarmerie du Burkina ne publient pas de fois des listes de zones, secteurs ou lieux dans la ville de Ouagadougou ou dans d’autres villes en disant d’observer la plus grande prudence quand on s’y rend ou d’éviter de s’y rendre surtout la nuit ? Est-ce que jamais les gens qui habitent dans ces zones dites dangereuses se plaignent ou s’indignent pour autant ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés