Accueil > ... > Forum 1671730

Projet de loi portant fixation de quota : Le cadre de concertation des organisations intervenant sur le genre dénonce une violation des droits humains

26 novembre 2019, 10:16, par Le Républicain

Nos braves mères, épouses, sœurs et autres associations ont encore commencé. Soyons réalistes, il y a peu de femmes en politique, à commencer par le parti au pouvoir ; les autres partis c’est plus graves.
Le terrain politique est très difficile, d’où la nécessité de laisser ceux là qui sont capables s’y aventurer.
je souhaite ardemment la participation des femmes dans les institutions, mais de celles qui en ont les capacités.
Ensuite pourquoi s’arc-bouter sur des dispositions quand il y a d’autres voies de sorties : maintenant toute personne qui s’estime suffisamment représentative peut se présenter en indépendant si elle est mal classée ou non retenue sur une liste.
A mon avis, il faut laisser toutes ces dispositions contraignantes et récompenser financièrement les listes qui auront rempli le critère du 1/3 de l’un ou l’autre sexe.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés