Accueil > ... > Forum 1658336

Insurrection populaire au Burkina : Une victoire du peuple contre le non-respect des engagements constitutionnels, selon le président Roch Kaboré

2 novembre 2019, 13:21, par Macaire

Monsieur Colts-Pacer, nous passons tout le temps à répéter que le pardon ne signifie pas l’impunité. Roch est la première personnalité à lancer publiquement l’idée d’une modification de l’article 37. Sa responsabilité est donc très grande dans cette affaire. C’est lui qui a sorti le fauve de sa cage. A ce titre, tout en acceptant sa "demande de pardon", on aurait dû rejeter sa candidature à la présidentielle de la même façon qu’on a bloqué ceux qui ont "soutenu" cette modification....
Heureusement, en lisant les autres posts, on se rend compte que les Burkinabè ne sont pas dupes sur cette question.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés