Accueil > ... > Forum 1657621

Insurrection populaire au Burkina : Une victoire du peuple contre le non-respect des engagements constitutionnels, selon le président Roch Kaboré

1er novembre 2019, 04:21, par Bebeto

SOYONS TOUS FIERS DE NOTRE INSURRECTION
L’Insurrection Populaire, c’est la victoire de la la morale, de la liberté et de la démocratie sur :
- l’immoralité,
- le mensonge,
- la barbarie,
- l’injustice,
- le néo fascisme,
- le brigandage politique,
- le culte de la personnalité,
- les crimes,
- ..... etc
Autrement dit, c’est la victoire des vrais démocrates et patriotes Burkinabé sur le régime, barbare, tyrannique, terroriste, criminel et extrêmement corrompu de l’ex dictateur Blaise Compaoré.
Derrière cette belle victoire historique, c’est un avertissement clair et sans équivoque contre tous ces pseudo démocrates qui gravitaient autour de l’ex dictateur Blaise Compaoré jusqu’à la dernière minute de son règne sans partage. Eh oui, que c’est triste et abominable ce régime de terreur qu’avait instauré l’ex dictateur Blaise Compaoré !!!Blaise Compaoré est venu par le sang, il a régné en coulant le sang de Burkinabè et il est parti en coulant le sang de Burkinabè.
A la justice Burkinabè de faire son travail, pour que l’ex dictateur Blaise Compaoré réponde de ses actes. Aucun brouhaha politique ne saurait divertir les Burkinabè, pour tenter de nous faire oublier la période la plus sombre de notre histoire politique. L’émission d’un mandat d’arrêt contre l’ex dictateur Blaise Compaoré est un très bon signal de notre Institution Judiciaire. Les criminels politiques ne peuvent plus dormir paisiblement au BF
Cérise sur le gâteau, la tentative de remettre sur selle, le régime de l’ex dictateur Blaise Compaoré, par sa Guestapo Hitlérienne avec a sa tête Diendéré Gilbert, fut un échec retentissant et sans appel. En effet, le RSP, qui se comportait à l’image d’une meute de chiens enragés et affamés a été dissout. Et ses Rambo, ses Django, ses, Trinita, ses Zapata et Pecos qui la composaient sont tous en train de cogiter à la MACÀ.
Aucun enfumage d’où qu’il vienne ne pourra nous faire oublier cette période sombre de notre histoire politique et la nécessité que la justice capture l’ex dicrateur Blaise Compaoré pour le juger.
Tous les nostalgiques revanchards de ces 27 ans de règne sans partage, caractérisé par des crimes économique et de sang ont l’obligation morale d’exiger de l’ex dictateur Blaise Compaoré qu’il se rende à notre justice pour être juger. C’est ça qui devrait être la priorité de leurs priorités. Qu’ils se rassurent. Il ne sera pas fait, comme eux ils aimaient faire les Burkinabè.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés