Accueil > ... > Forum 1631581

Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

15 septembre 2019, 08:52, par Ka

Ce dimanche matin béni par Dieu de toutes les religions du monde, comme sur ma page FACEBOOK, et si l’équipe de Lefaso.net permette à mes lectrices et lecteurs, je vais les faire savoir de ce que je pense de cet rencontre dit ‘’’décisif’’’ d’un CEDEAO qui se réveille tardivement comme d’habitude, alors que notre patrie bien aimée le Burkina vit dans l’horreur, l’anormalité, et tout ce qui est inimaginable dans un pays normal. Où allons-nous ? Il n’y a que des abominations successives. A quand la fin de ses séries noires ?

Et Comme dans le passé, Lefaso.net m’a qualifié comme un internaute de talent en ayant défendu la paternité de l’échangeur du Nord qui n’appartienne a personne qu’au peuple, dont je suis fier et remercie mon site préféré.

Ici je peux aussi prouver qu’avec moins d’un milliard de dollar nous pouvons éradiquer ces punaises qui nous nuisent sans raison. Et pour commencer, je préviens aux partisans de tel parti ou de tel organisme qui n’aiment pas lire, et comprendre avant les dénigrements et les insultes ou de me sanctionner, que depuis les créations des réseaux sociaux, mes contributions dans les forums avec mes vécus, et de ce que je vis pour aider la nouvelle génération de les retenir et de construire une alternance politique saine, ‘’’’mes contributions ne sont pas "people," elles sont conceptuellement structurés et s’adressent à un public d’un certain niveau intellectuel et moral auquel d’autres n’appartiennent manifestement pas. Surtout pas les paresseux en lecture pour s’instruire.’’’’

Si je dis un CEDEAO qui se réveille tardivement, je voudrai rendre hommage un homme de cran au début de la traque des diables de BOKO HARAM disait ceux-ci ; ‘’’faut-il céder à la peur ? Assurément non, puisqu’en le faisant, on joue le jeu de l’ennemi qui n’en demande pas plus pour créer la psychose et la zizanie. C’est pourquoi il faut savoir raison garder pour qu’ensemble nous puissions porter l’estocade à ceux-là qui rêvent d’un califat où ils feront la pluie et le beau temps, et ce, à une époque où les peuples aspirent à plus de liberté et de démocratie. Certes, le combat sera de longue haleine, mais pas sans issue. Car, comme on le sait, les terroristes, contrairement à ce que pense une certaine opinion, sont mortels. Ils ont aussi peur de la mort. Celui qui nous disait ces mots était le président Idriss Deby du Tchad.’’’

En lisant ce matin le discours final de ce rencontre par les décideurs du continent le plus riche du monde, c’est vrai que ce discours encourage à l’optimisme. Il est plein de bon sens et de responsabilité. Malheureusement, entre le discours et les actes, le peuple du continent surtout celui du Burkina de 2019 ne s’y retrouvent pas. Cela veut dire qu’il y a un problème, soit de de contre-vérité, soit de communication, soit de mauvaise foi. C’est toujours la même chose. Quand il s’agit de faire des déclarations ou prendre des résolutions grandioses et généreuses, notamment devant les médias internationaux, tout le monde est là et y va de sa petite phrase choc. Mais quand il est question de mettre les moyens, il n’y a plus personne.

Et si je rends hommage à un président du continent qui a quelque chose sous le pantalon, qui est celui du Tchad, c’est que le combat contre le terrorisme déguisé est un combat difficile. Et pour combattre un fou, il faut un fou. Un fou, à toujours peur d’un autre fou plus fou que lui : BOKO HARAM est tombé pour la première fois sur un fou qui eut la méthode de calmer ces fanas de la guerre, ces hommes qui tues hommes, enfants sans pitié. Et le Président du TCHAD, les a envoyés en enfer par moment avec un peu de moyens.

Pour dire ce matin à tous les représentants de la CEDEAO, qu’ils peuvent avoir des dollars et des idées dans la tête. mais aussi dans le pantalon. Le Président du TCHAD a les deux. UN VRAI HOMME COMME IDRIS, EST UN HOMME, LES AUTRES sont des hommes sans solutions.
Conclusion : Si ce petit milliard de dollars était dans les mains de cet homme avec ces braves militaires, les terroristes du Sahel creuseront eux-mêmes leur tombe.

Le soldat Idriss Deby Itno, est un Président digne, et n’a pas peur, le seul en Afrique centrale d’engagé ses hommes pour faire face à Boko Haram. La valeur d’un homme ne se tient pas aux parole mais aux actes, il a dit, il la fait, il a mis en veille nos grand bavards, les messieurs ‘’je sais tout sur papier mais maintenant au moment de passer à l’acte, Monsieur je sais tout devient Monsieur observateur.

Et ma proposition si ces décideurs me lisent, c’est d’utiliser cet homme qui a quelque chose sous le pantalon comme le commandant en chef des projets à éradiquer ces punaises.

De nos jours nous récoltons l’indolence de la Communauté internationale qui a permis aux Djihadistes de renforcer leur position et de s’étendre. Je ne sais pas pourquoi la chasse contre les terroristes et les rebelles au Mali s’était arrêtée sans les poursuivre jusqu’à dans leur dernier retranchement. Il faut une bonne coordination de tous. Pendant que la France et la CEDEAO les traquaient au Nord du Mali vers le désert, l’Algérie devrait les traquer vers le Sud. Les terroristes profitent du laxisme des Etats et de leurs dirigeants. Mais avec des moyens dans les mains du soldat Idriss Deby, des solutions seront sur une table. Merci à toutes et à tous de me lire. Que Dieu bénisse le Burkina.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés