Accueil > ... > Forum 1592214

Assemblée nationale : Le nouveau code pénal adopté

21 juin 2019, 22:06, par saipa

Je suis contre les lois liberticides mais regardons ce qui se passe ailleurs comme aux USA. Tout est codé et classifié. Certaines informations meme basiques sont divulguées seulemet après de mutiples verification des consequences de leur publications et plusieurs années apres le publique a acces (la france a donnée acces qu’a une partie du dossier Sankara et il en reste beaucoup ; pourquoi ?) Mais chez nous tout est ouvert comme a Roodwoko, et chacun fait ce qu’il veut meme si cela entraine mort d’homme, Exactement comme dans la circulation a Ouaga tout le onde trace.Ca n’est pas pour rien que Julian Assange de wiki leak est recherché et ils vont finir par l’avoir d’une manière ou d’une autre parce que les informations que sont organisation a divulguée a entrainé la mort de plusieurs militaires Amercains et leurs familles dont les adresse ont éte mis entre les mains des terroistes qui sont allé les massacré là ou ils se croyaient en securité..
Dans la situation actuelle du Burkina ou on ne sait pas qui fait ou dit quoi ca peut aider en attendant de modifier cette loi ou la supprimer quand tout rentrera dans l’ordre. Ca n’est peut-etre pas bon pour la liberté de l’individu ou de la presse, mais c’est bon pour la securité du pays. Le journaliste qui va corrompre un militaire ou ancien militaire pour avoir des informations qui sont de nature a mettre le pays endanger et les publier devra repondre de ses actes et explique l’objectif visé par la publications d’information sensibles. Si c’est pour avoir le Scoop ou se faire de l’argent ca ne vaut pas les pertes en vie humaines. Les faux lanceur d’alertes devront reflechir par 2 fois avant de publier des choses ensibles.
Quand nous ne seront plus dans l’etat d’urgence on supprimera la loi ou on la modifiera. C’est un peu comme le couvre-feu on vous enleve votre liberté de circuler temporairement le temps que l’on voit claire. Parce là on se fait n !quer dans tous les sens et y’a rien.
En attendant nous sommes desperé par ces tueries au quotidien et nous sommes pret a boire n’importe quel remède.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés