Accueil > ... > Forum 1532936

Yacouba Isaac Zida : ‘’ Je n’exclus pas la possibilité d’être candidat en 2020 ‘’

28 mars, 11:46, par Simple

En son temps, on disait que Mr. Compaoré a dit à près ceci quand il quittait son Faso : « je plains le sort de celui qui viendrait après moi ». Cela veut tout dire. Mr Zida connaissait la force de frappe de Mr Compaoré dissimilée tant au RSP, les hommes politiques mais aussi au niveau de certains responsables militaires. Il avait raison de s’éclipser au risque de revenir et de se voir décorer à titre posthume (s’il avait encore cette faveur des dirigeants actuels !!). On a rarement vu une personne « fondre » comme il a été quand il quittait ses fonctions. Bref ! Dieu a su placer une personne avertie de la force de frappe et de nuisance qui se cachent derrière ces paroles de l’ex PF. Il fallait un du « milieu » pour venir à bout du RSP. Et cela n’a pas été facile. Il a fallu que Mr Zida use de stratégies pour y arriver. Pour ceux qui l’accusent de tout, je ne sais pas mais il aurait été plus facile pour lui de suivre la voie tracée par les « forts du moment »(Mr. Compaoré, les généraux Diendere , Djibril et autres encore cachés) que de s’en dissocier et risquer ainsi sa vie. Pourquoi en vouloir à un PM pendant que le PF est tranquille ?
J’ai beaucoup admiré Mr. Kaboré quand il est venu au pouvoir mais la seule chose qu’il a faite et qui m’a fait regretter mon vote pour lui est quand il a commencé son programme par une lutte sans merci contre Mr. Zida. En son temps j’avais écrit qu’il le regrettera car l’ingratitude dont il fait montre dans cette situation ne restera pas sans conséquences. Je disais qu’il fera beaucoup de choses pour son pays mais malheureusement peu de gens reconnaîtront ce qu’il a fait parce qu’il sera mesuré avec la même mesure qu’il s’est servie pour mesurer Mr. Zida.
Pour ma part, je ne voudrais pas que Mr Zida soit candidat car la volonté seule ne suffit pas pour changer ce pays. J’ai compris que les burkinabè parlent de changements mais peu sont prêts à payer le prix du changement. Même s’il est animé de ce désir de changement, pourra-t-il s’entourer de gens animés de cette même volonté ? C’est ce qui a tué la révolution de Sankara avec des CDR qui en abusaient. Aujourd’hui , il y’a comme une culture de la corruption et de la mal-gouvernance si bien que chacun , une fois « hissé » veut se servir d’abord au lieu de servir les autres.
De toute façon s’il a la conviction qu’il fait le bon choix en se présentant, qu’il s’engage non pour se venger, se montrer capable ou même pour montrer qu’il avait raison mais pour servir son pays en toute intégrité , sincérité et humilité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés