Accueil > ... > Forum 1524299

Droits humains et lutte antiterroriste : Le MBDHP révèle des exécutions sommaires

14 mars, 09:03, par lejuste

Contre-terrorisme : L’usage des drones s’est intensifié durant la première année de mandat de M. Trump
PAR LAURENT LAGNEAU · 8 JUIN 2018

À partir du moment où Barack Obama fut investi président des États-Unis, le nombre de frappes réalisées par des drones américains contre les réseaux terroristes augmenta significativement. Selon un bilan donné par la Direction nationale du renseignement américain [DNI] en juillet 2016, ces raids auraient permis d’éliminer 2.581 jihadistes. Quant aux « victimes collatérales », la même source avait évalué leur nombre entre 64 et 116.

Mais, visiblement, le président Trump a accentué cette tendance. Cela étant, il est compliqué de déterminer si les raids ayant visé des groupes terroristes ont été réalisés par des drones ou, plus classiquement, par des chasseurs-bombardiers.

Reste que, selon Stimson Center [.pdf], « le président Trump a autorisé au moins 80 frappes au Pakistan, au Yémen et en Somalie lors de sa première année au pouvoir, à un rythme qui risque de surpasser celui de ses deux prédécesseurs. » Et d’ajouter que cela « dénote peut-être d’une plus grande volonté d’avoir recours à la force létale. »

Le bilan donné par le Stimson Center semble sous-évalué. D’après The Long War Journal, les forces américaines ont en effet réalisé 125 frappes au Yémen, contre al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) et la branche yéménite de l’État islamique. Toutefois, ce bilan ne précise pas quels moyens ont été utilisés pour mener ces raids.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés