Accueil > ... > Forum 1513104

50 ans du FESPACO : « Il y a une crise de la pensée du développement de l’Afrique », déclare Aminata Dramane Traoré

1er mars, 12:58, par Emmanuel Eless

Bravo aux organisateurs du Fespaco pour avoir pu maintenir le grand rendez-vous contre vents et marées !
Les cinéastes africains francophones doivent changer d’attitude et s’inspirer des exemples du Nigeria et du Ghana où l’industrie cinématographique a fleuri, sans subvention venant d’ailleurs. Un autre exemple d’inspiration, toujours en Afrique, est le cinéma égyptien qui a su, en son temps, s’imposer sans apport extérieur important, mais plutôt sous le financement du banquier egyptienTallat Harb.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés