Accueil > ... > Forum 1501875

Procès du putsch : “Il ment”, lance Gilbert Diendéré à Fayçal Nanéma qui répond, “Il me déçoit beaucoup”

6 février, 18:55, par Bebeto

DIENDERE GILBERT DOIT FAIRE PREUVE D’ÉLÉGANCE ET DE COURAGE EN ASSUMANT SES ACTES.
Je pense que la profession d’avocat nécessité un certain courage et il faut l’aimer. Parce que se retrouver face à face en train de charger Gilbert Diendéré, un des plus grand criminel de l’histoire du BF, c’est pas simple. C’est comme si on rêvait. Des milliers de familles attendaient ce moment historique depuis des décennies, la redevabilité de ce piètre officier par rapport à son implication dans plusieurs assassinats de Burkinabè. Et pourtant c’est bien vrai.
Eh oui !!! La roue de l’histoire tourne et il est difficile de prévoir sa vitesse et son accélération !!! Ce n’est que le 1er round des multiples procès qui attendent ce piètre officier indigne.
Dans aucun pays au monde, la vocation de l’officier militaire est de tuer ses concitoyens.
Au lendemain du 15 octobre 1987, Blaise Compaore nous a fait savoir qu’il dormait et qu’il a été mis devant le fait accompli. Non seulement le déroulement de l’assassinat de Thomas Sankara et des faits qui ont suivi prouve le contraire, et en plus, il a bel et bien été le président du Front Populaire Chef de l’État. La suite on la connait, c’est no comment. 28 ans plus tard, l’aventurier Diendere veut nous jouer le même coup, en tendant de nous servir le même type de mensonge. Avec des argutis du genre : " Je n’ai rien planifier, ni prémédité, j’ai été mis devant le fait accompli, ..... patati, patata..." Il croit aussi pouvoir tromper les Burkinabè et l’opinion, comme l’avait fait Blaise Compaoré en 1987. Que c’est triste et minable comme ligne de défense de la par d’un officier !!! Non ce disque est rayé et il est inaudible. Cette tentative de ruse ne peut pas passer. C’est peine perdue. S’il était encore aux affaires, il pouvait manipuler et intriguer les gens et le cours des choses. Malheureusement pour lui, il n’est qu’un vieux lion édenté sans griffe. Il est dépasse par ce qui l’arrivé, puissant qu’il était sous la dictature de l’ère Compaoré.
En réalité, Diendéré est le vrai fils spirituel de l’ex dictateur Blaise Compaore, dans la délinquance politique et les assassinats de masse.
Dans ce procès en cours, je suis sûr que certains sont innocents et le tribunal saura faire la part des choses.
Par contre, je pense que certains sont de vrais délinquants politiques, de vrais assassins. Ils sont mouillés jusqu’aux cou : Diendere, des officiers et sous officiers zélés de l’ex RSP et certains petits politiciens qui etaient en perte de vitesse etvtrès friands des raccourcis politiques etc, ...
En fait, ils n’ont jamais admis qu’ils aient été rétrogradés au rang de citoyen ordinaire, suite à l’insurrection populaire victorieuse sur la dictature de Blaise Compaoré. Tout leurs problèmes, ils n’ont jamais accepté leur nouvelle casquette de citoyen ordinaire. Ce refus d’admettre la réalité ne pouvait que les conduire sur le chemin de l’aventure, donc à commettre des assassinats de Burkinabè pour parvenir au pouvoir. Le sang du Burkinabè est sacré et quiconque le verse pour parvenir au pouvoir doit être chatillé conformément à la loi. On ne doit pas laisser de tels délinquants politiques errer dans les rues du BF, autrement nous exposons notre pays aux patinages politiques permanents. D’ailleurs, nous devons exiger de notre parlement qu’il insère dans notre code pénal" tout Burkinabè reconnu par les juges, comme impliqué dans un putsch, soit frappé d’indignité à vie". Comme ça nous graverons à jamais le principe de l’alternance pacifique dans nos moeurs politiques.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés