Accueil > ... > Forum 1498928

Forces armées nationales du Burkina Faso : Moïse Miningou tient enfin le bâton de commandement

1er février 2019, 08:57, par QUID

Bienvenu et bonne assise à vous mon Général, bien que vous serez assez occupé pour résoudre les innombrables et complexes problèmes de l’armée du faso.
En effet, le mal de notre armée se trouve dans sa hiérarchie et surtout dans TED.
De la hiérarchie :
Les nombreux officiers hautement supérieurs sont concentrés dans la seule région du centre délaissant ainsi les autres régions .
Leur place n’est pas dans les bureaux mais sur le terrain. Que celui qui ne veut pas aller en province démissionne ou ne soit pas promus au grade supérieur ! Faites comme au Maroc où ceux qui n’ont pas fait la zone Sud ne peuvent prétendre à un certain grade. Vous verrez que les choses vont changer.
Il est incompréhensible qu’en cette période de d’insécurité, des détachements soient commandés par des sous officiers et/ou des officiers subalternes. La confiance entre les hommes et ces derniers ne peut être au beau fixe.

Du TED :
La répartition géographique des effectifs doit être respectée en tenant compte des menaces comme ce fut dans les années 80. Pas besoin de concentrer les gradés à Ouagadougou et saupoudrer les autres parties du pays avec des détachements à la merci des djiadistes. Tant qu’il y’a rupture de confiance entre la troupe et le commandement, rien d’operationnel ne peut être atteint. Comme le disait quelqu’un, "commander c’est le 1/4, exécuter c’est les 3/4, surtout quand ceux qui ordonnent ne sont pas à côté ". Sachez aussi que lorsque vous courrez la troupe marche ; lorsque vous marchez elle s’arrete ; lorsque vous vous arrêtez elle sassoit et lorsque vous vous asseyez elle se couche... bref.
Il serait très intéressant que le nouveau CEMGA rencontre les différentes catégories de l’armée afin de crever l’abcès et réinstaurer la confiance sans laquelle tout acte serait vain ! Rencontrez les soldats, les sous officiers, les officiers subalternes sans leurs chefs et vous serez ébahis par ce qu’ils vous poseront comme problème. Trop d’inedits, toute chose qui crée une grande frustration dans les rangs.

Bonne chance encore mais si vous voulez faire mieux que votre prédécesseur et arriver au bout du terrorisme, écoutez la troupe car sans elle, pas de commandement !
MES DEVOIRS MON GÉNÉRAL

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés