Accueil > ... > Forum 1476660

Crises sociales en Europe : Et pourtant Thomas Sankara avait mis en garde les populations occidentales

13 décembre 2018, 10:26, par Ka

Merci mon ami SOME d’apporter des informations complètes aux internautes qui ont vécus ou n’ont pas vécu la révolution démocratique et populaire inachevée de l’idéologue et visionnaire Thomas Sankara.

Tout ce que cette révolution et son père Thomas Sankara voulait dire aux décideurs de ce monde de 1983 à 1987, c’était tout simplement que ces décideurs se rangent résolument aux côtés de leurs peuples qui luttent nuit et jour pour la conquête de ses droits naturels. Et si ces décideurs avaient écouté Thomas Sankara, en faisant suivre la génération suivante, ces décideurs d’hier allaient être portés par cette horde d’internautes dont toi SOME essaye de convaincre, par la voie réservée aux chevaliers de la liberté et aux hommes de progrès. Malheureux ces décideurs, surtout de notre continent, voyant qu’avec ce qu’avance Thomas Sankara leur ventre sera percé, ils se sont constitué en valets et des simples boys des impérialistes pour détruire tout l’espoir d’un continent qui était le visionnaire Thomas Sankara.

Dimitri Ouédraogo a bien fait de soulever le problème, surtout que la pertinence des gilets jaune avec sa répression sur un président qui ne sait plus quoi faire et qui plie, est exactement ce que Thomas disait face à face au président le feu François Mitterrand : ‘’’’L’histoire nous enseigne que partout où la France a refuser la liberté des autres, la répression et les armes l’ont arrachée.’’’ Et ce que disait Thomas Sankara a François Mitterrand se répète aujourd’hui avec un peuple qui en a assez de la manipulation depuis la nuit des temps par des décideurs qui se croient des dieux sur terre.

Oui mon ami SOME, comme toi je lis attentivement tous les intervenants sur cette analyse enrichissante et pertinente : c’est pourquoi je cautionne entièrement les 80% des intervenants. Et ceux qui n’ont pas compris la révolution inachevée de Thomas Sankara, je ne leur en veux pas. Mais ce que je peux dire à ces personnes, c’est que les révolutions qui surviennent de par le monde ne se ressemblent : Chaque révolution apporte son originalité qui la distingue des autres. Ayant vécu celle de 1983, elle n’a pas échappé a la constatation, mais elle a tenu compte des particularités de notre pays de son degré de développement et d’assujettissement du système capitaliste impérialiste mondial de l’époque. Et pour s’adapter, Thomas Sankara a imaginé une révolution qui présente un double caractère, ‘’elle était une révolution démocratique et populaire. Elle avait pour tâche primordiale la liquidation de la domination et de l’exploitation impérialistes, l’épuration de la campagne de toutes les entraves sociales, et qui découle son caractère démocratique.’’ C’est par la voie de cette révolution pas comme les autres que Thomas Sankara pouvait librement avertir a ses paires décideurs, qu’en faisant comme ils le fond, l’avenir ne sera pas rose.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés