Accueil > ... > Forum 1446841

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 17 octobre 2018

18 octobre 2018, 14:39, par YAAM SOBA

NOUVEAU DG / ONI : M. BERE ARISTIDE BRAS DROIT DE L’EX DG, PRO SIMON COMPAORÉ ET MILITANT DU MPP CHARGÉ DES OSC

Le conseil des ministres de ce mercredi a mis fin aux fonctions du DG contesté et déclaré persona non grata à l’office national d’identification par les policiers qui refusaient certaines réformes sur leur territoire tenu comme une chasse gardée de la police.
Récemment à la faveur d’une assemblée générale des structures du MPP l’ex DG YODA Arsène y a été aperçu en bonne place dans la salle Jean Pierre Guigane preuve manifeste de son militantisme au MPP.

A l’idée que l’ONI est désormais impliqué dans la confection du fichier électoral par la volonté de St NEWTON, cette présence en images passée sur les réseaux sociaux a fait plus qu’un scandale. Le tollé ne s’est pas fait attendre de la part de l’opposition et des démocrates soucieux d’une élection sans fraude en 2020.

Arsène grillé comme un beignet, c’était devenu trop gros désormais pour le parti au pouvoir de garder cette personne dans son dispositif dont l’ultime visée aujourd’hui est la manipulation du fichier électoral et des élections pour s’assurer une victoire malgré tout contre tout.

Aristide Bere, DG des libertés publiques au MATD nouvellement promu à la tête de l’ONI n’affiche pas moins un profil politique et partisan différent de son prédécesseur. Il reste lui aussi en mission commandée avec unique objectif : le piratage du fichier électoral au profit du MPP.

En réalité c’est comme qui dirait « bonnet blanc blanc bonnet » ou « même pipe même tabac ». Aristide et Arsène sont de fidèles amis au parti et dans la vie courante. Le jour de la fameuse AG à Jean Pierre Guigane suite à laquelle la photo de Yoda Arsène a circulé, ce dernier et Aristide BERE étaient ensemble pratiquement côte à côte. C’est même un miracle que l’un ne soit pas apparu dans l’image.
Ces deux directeurs généraux sortant et entrant sont également des hommes de main de Simon COMPAORÉ. Ils ne jurent que par lui comme mentor.

Voici ce qu’il en est de cette nomination /substitution politicienne à la tête de l’ONI désormais acteur clé du processus électoral.
Cette volonté acharnée et paranoïaque du parti au pouvoir d’opérer une inféodation de l’Office montre clairement que c’est là que se situe tout l’enjeu électoral de 2020. S’assurer un contrôle de l’ONI est aujourd’hui plus urgent que capitale devant le MATD qui lui aussi prépare une grande valse des Gouverneurs, Haut- commissaires, Préfets, Secrétaire généraux et autres agents sur qui repose l’administration territoriale et la gestion des élections.

Aux démocrates de prendre leur responsabilité. TOUTE LEUR RESPONSABILITÉ. Il faut pouvoir à temps dire :
- Non au hold-up électoral !
- Non au vote des bêtes sauvages et des cailcedrats au Burkina !
- Non à l’inféodation de la CENI et de l’ONI !
- Non au braquage des élections !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés