Accueil > ... > Forum 1373138

Interdiction du jeu de pétanque au général Djibril Bassolé : Une main invisible sous couvert de la justice

30 juillet 2018, 14:34, par Ka

Mon ami SOME, merci de laver à l’eau de Javel la cervelle de YAKO allias….. Avant l’insurrection nous étions là avec nos critiques fondées sur des argumentations solides qui vont au peuple opprimé par des individus malsains comme Yako et leur mentor : Malgré les balles des éléments du RSP qui perdaient sur des innocents, on était là. Malgré que ces gens muselaient le droit d’exprimer, et même visitaient les bureaux des sites des réseaux sociaux pour nous trouvé, on était là, et on n’est là en 2018 avec nos critiques fondées qui vont pour le peuple et le Burkina, et qui sont productives pour faire avancer le pays que nous aimons tous.

Et comme je l’ai très souvent mentionné dans mes critiques fondées quand il s’agit des partisans destructeurs de l’alternance politique de notre pays comme YAKO, ’’’’c’est seulement en Afrique qu’on trouve cette espèce humaine qui prétend défendre des prédateurs qui veulent s’éterniser au pouvoir, leur extrémisme exprime la pensée de celui qui n’admet pas qu’on lui oppose une autre manière de penser.

Et sincèrement mon ami SOME, quand je lis les salades de ces individus, je me dit que malgré tout, ‘’’l’actuel régime qualifié de mouta mouta par ses détracteurs qui est une opposition panaché de revanchards, ’la démocratie et la liberté d’expression dans notre cher Faso sont une réelle réalité.’’’’ Les exemples de cette liberté sont au voyant vert : Il suffit de voir seulement comment ce pouvoir mouta mouta accepte de faire face aux contradictions, critiques, débats, parfois même des injures de tout genre ainsi que les mécanismes de fonctionnement des institutions publiques comme l’Assemblée nationale ? Tant dis qu’il y a, a peine 4 ans avec les Yako et leur introverti, personne ne pouvait s’aventurer a des critiques fondées sans passé par le chemin qu’a traversé Norbert Zongo, le juge Nébié, ou le valeureux Thomas Sankara et ses compagnons.

Aujourdh’ui voilà que ce partisan Yako boive sa honte, et quand on veut lui dire de la fermer et se faire profil bas à cause de ce qu’ils ont fait au peuple Burkinabé durant plusieurs années, ils jettent l’anathème sur leur entourage, comme ce minable s’en prend à Achille de Tapsoba, l’internaute de bonne foi. Oublions ces individus, et continuons a apporté nos critiques fondées qui vont au peuple et l’avancer de notre pays. Heureux de te lire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés