Accueil > ... > Forum 1302847

Présidentielle de 2020 au Burkina Faso : Les internautes contre un second mandat pour Roch Kaboré

16 mai 2018, 10:39, par caca

Internaute Ka, j’ai lu un peu votre réaction à Maître Paul KERE, qui d’ailleurs malgré son temps trouve toujours un intérêt particulier d’écrire et de répondre certains internaute. Combien sont des avocats burkinabè qui acceptent partagés leur point de vue. Dans votre réponse à Maître KERE vous faites semblant de représenter la jeunesse burkinabè, je pense comprendre que vous êtes une génération qui n’a connu que le régime de Blaise Compaoré. A vous lire, internaute Ka,vous ignorez les évolutions et mouvements sociaux historiques qui ont caractérisés le Burkina Faso depuis l’indépendance. Si vous aviez connu la Haute Volta avec les différentes changement jusqu’à la période du régime Compaoré,l’humilité vous amènerez à avoir un peu regard positif du développement pendant la période que l’homme Compaoré accède au pouvoir. Nous avons été jeunes au cœur de la révolution sankariste,mais je peux vous confirmez que le Burkina Faso a connu un développement significatif pendant la période de Blaise Compaoré. Son seul erreur était vouloir rester au pouvoir à vie comme il n’y avait lui seul pour diriger ce pays, mais reconnaissons il y avait une vision du développement que lui seul connait le secret. De plus en plus, la démocratie burkinabè impacte la conscience des citoyens. D’ailleurs, c’était dans cette conscience démocratique que les traîtres du MPP et d’autres ont pu mener un mouvement social inédite jusqu’à renverser un pouvoir démocratiquement élu. Peut-’être, aujourd’hui la conscience démocratique de la jeunesse burkinabè a besoin un élan pédagogique. On ne doit pas confondre entre la liberté individuelle et celle du collective. Puisse que la doctrine démocratique, c’est la liberté, le droit et l’égalité du citoyen. Cependant, cela ne doit pas permettre de laxisme. Je remarque que beaucoup des jeunes burkinabè rêvent et ont un fantasme du développement que personne parmi les hommes politiques ne pourra apporter. Penser le développement rationnel du pays quand on est jeune c’est aussi cherché les meilleurs moyens pour s’en sortir de la pauvreté individuelle. Puisse que la démocratie sociale nous donne ses moyens dans la réflexion. Cependant, nous devons aussi apprendre les bonnes manières de revendiquer et de reconnaitre aussi les valeurs humaines. Je remarque que les jeunes au Faso cherchent les facilités et croient disposer un pouvoir de confrontation tout azimut. Ils pensent que dans la vie, il suffit de rêver ou de fantasmer pour avoir tout. Ils oublient peut-être que la réussie est un combat de tout les jours, il ne suffit pas de renverser un président de la république et croire qu’on a droit à tout. Blaise Compaoré est un président démissionnaire,car il ne voulait pas répondre la violence de la rue par la violence de l’armée. Il a accepté l’humiliation que de vouloir conserver son titre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés