Accueil > ... > Forum 1261748

Silmiougou : Une histoire de parcelles menace la paix sociale

2 mars 2018, 10:21, par sheiky

La révolution avait réglé cette affaire avec la réforme agraire et foncière. Toute zone non lotie demeure la propriété de l’Etat avant tout lotissement et attribution. Cela est d’autant plus important à respecter en milieu urbain parce que l’urbanisation doit être maîtrisée. Je suis burkinabé de l’extérieur et je pense que les sociétés immobilières ont un rôle a joué dans le développement économique et la politique en matière d’habitation et d’urbanisation. Mais j’ai le regret de constater que c’est un secteur assez "sauvage" actuellement u pays parce qu’il n’est pas conduit dans les règles de l’art. La majorité des sociétés suivent des circuits mafieux et exproprient à tout bout de champ sans être inquiétés. Il me semble que la majeure partie de ces sociétés sont couvertes par des autorités. Une enquête parlementaire doit être diligentée sur ce dossier. C’est la course à l’enrichissement pour un bien qui est commun à tous : la Terre. Le développement spatial n’est pas une aubaine pour nos pays qui ne sont pas forcément engorgés. Ce qui manque le plus, c’est un recadrage de la politique d’urbanisation. Ces sociétés doivent se développer en pleine harmonie avec une stratégie nationale et avoir un cahier de charges précis à respecter. Sinon, on aura des bidonvilles et des quartiers de non droits dans quelques années.
Il y a des pays ou la loi traditionnelle est toujours celle qui est en vigueur et je peux vous assurer qu’il y a une grande anarchie sur le plan cadastral et urbanistique quand c’est la chefferie locale qui gère la terre. Notre pays avait bien avancé sur la politique de lotissement (même son application reste parfois mafieuse), et nous ne devons pas revenir en arrière.
On a un président, un gouvernement, un ministère chargé de ce secteur avec des départements spécialisée et enfin le parlement. Comme peut-on laisser des individus s’amuser ainsi dans un pays au vu et au su de tout le monde.
Avec cela on dit qu’on est gouverné.
Qu’on nomme Laurent BADO à ce ministère pendant une année pour qu’il nettoie tout cela (sic).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés