Accueil > ... > Forum 1253919

Déclassification du dossier Sankara en France : Un juge désigné pour traiter le dossier

16 février 2018, 16:51, par Bantchandi

Kouadio, je reste profondément meurtri par les disparitions sous la Révolution. Mais je pense qu’il faut être dépassionné pour pouvoir cerner les contours de la Révolution d’Août 83. Ceux qui estiment qu’ils ont perdu des parents, proches et amis sous les ordres de Feu Président SANKARA Thomas Isidore Noël alias STIN auraient depuis lors pu ester en justice pour réclamer réparation et vérité. S’ils ne l’ont pas fait sous la frule du Président Blaise COMPAORE (BC) pendant 27 ans allez-y savoir pourquoi ? Cela me donne le sentiment que blanc n’est pas forcément blanc. STIN était souvent mis en minorité dans les décisions du CNR, mais en bon chef il assumait. Si STIN devait exécuté toutes les décisions des différentes composantes du CNR, il serait aujourd’hui appelé et cité comme dictateur, mais non il est adoubé partout dans le monde. La seule fois où il était d’accord avec l’exécution des personnes c’était le cas de Feu Gérard Kango OUEDRAOGO père de qui tu sais Gilbert Noël OUEDRAOGO. Mais Feu père fut informé par Blaise COMPAORE et l’exécution n’eut pas lieu. Ce qui valu le soutien indéfectible de Gilbert Noël OUEDRAOGO sous les conseils et ordres de Feu père à Blaise COMPAORE cela se matérialisa par le soutien aux élections de 2005. Il eut la mort d’un haut gradé proche de Blaise COMPAORE sous la Révolution, mais là encore boule de cristal, bien malin qui pourra le dire ? Le doute et l’ambiguïté règnent toujours sauf pour les commanditaires et les exécutants bien entendu. Pour te dire que, les uns et les autres posaient des actes pour saborder l’image de la Révolution d’Août 83 aux yeux de la population afin de venir à bout de celle ci. Je t’exhorte à lire et à faire des recherches pour ta propre gouverne. Sous la Révolution nous avons tous Burkinabè que nous sommes eu des parents amis ou proches victimes des dérives de la Révolution d’Août 83, mais pour la Nation et la Patrie il y a des sacrifices à faire. Sais-tu frérot que le licenciement des enseignants et certaines exactions sous la Révolution d’Août 83 étaient du ressort du PAI ? Qui dans une guerre fratricide voulait en finir avec l’ULCR de Valère SOME et le MLN de Joseph KI-ZERBO.
A bon entendeur salut !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés