Accueil > ... > Forum 1145906

Dérapages d’associations « Koglweogo » au Burkina : L’os à la gorge du pouvoir !

3 août 2017, 13:23, par Suzanne

C’est le désordre créer par le pouvoir de Blaise qui a amené les kogloweogo parce que les braquages étaient aussi organisés par des hommes de mains du pouvoir au vue de tout le monde. Les voleurs n’étaient jamais inquiétés car une fois en prison, ils ressortent le lendemain narguant tous ceux qui comptent les défier. Même les hommes de la sécurités étaient fustigés par les voleurs. C’est pourquoi certains hommes de la sécurité et les hommes de justice préféraient se faire payer par des voleurs pour éviter de se faire tuer.
Depuis l’avènement des kogloweogo avez-vous entendu encore les coupeurs de route s’exhiber ? Et les braqueurs où sont-ils ?
Les gens dans les villages connaissaient les voleurs et les braqueurs mais n’osaient pas se prononcer faute de se faire tuer.
Donc les kogloweogos sont la part des voleurs et braqueurs reconvertis et connaissent le système des voleurs et des braqueurs. Alors il savent que la prison ne convertis pas un malfrat sinon que la punition corporelle.
Comme solution il faut élaborer une interaction entre les hommes de la sécurité et les koglowéogo.
LES DROITS DE L’HOMME DÉFENDENT ILS TOUS LES HOMMES OU SEULEMENT LES MALFRATS ? CAR SI UN VOLEUR TUE UN CITOYEN ON NE VOIT PAS LES DROITS L’HOMME MAIS LES MALFRATS SONT PROTÉGÉS. ILS DOIVENT TROUVER UNE SOLUTION POUR TOUT LE MONDE.
En tout cas je soutiendrai les KOGLOWEOGO jusqu’à mort car grâce à eux ils y a moins de vols et braquage.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés