Accueil > ... > Forum 1073105

Boubacar Diallo, réalisateur : « Je refuse que le cinéma africain soit enfermé dans une calebasse ».

2 mars 2017, 08:42, par Wendyam

Je pense sincèrement qu’il faut repenser le Fespaco pour booster le cinéma Africain en Afrique Francophone (le Nigéria et le Ghana sont des exemples de réussite). On a l’impression que le fespaco est un festival qui met en exergue plus les cinéastes que les acteurs et actrices à travers les prix décernés (Le 1er prix est décerné à un cinéaste). Pourtant, ce sont les acteurs qui drainent leurs fans vers les salles, qui font marcher le cinéma..et en retour les cinéastes sont récompensés. Dans la plus part des festivals, les acteurs sont mis en exergue.....ils ne végètent pas comme nous le voyons ici. Imaginer un peu si en football, on faisait plus la promotion des entraîneurs, encadreurs qu’aux footballeurs...les stades seront vides et tout le monde perd en ce moment.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés