Accueil > ... > Forum 910397

Gouvernance de l’internet et noms de domaine : L’expérience commence au Burkina Faso

27 avril 2016, 07:56, par yé !

Depuis le début des années 1990, Monsieur Pierre OUEDRAOGO est au devant de manifestations de toutes natures dans le domaine des TIC (RALL, francophonie, ISOC, etc.) avec autour de lui toujours les mêmes individus. Il serait temps qu’il prenne du recul pour évaluer l’ensemble de son oeuvre. Car à mon avis il y a une grande débauche d’énergie et sans doute de ressources, mais les résultats eux sont absents ou en tous cas pas visibles. Il faudrait à mon avis orienter toutes ces actions en direction des universités où des jeunes en devenir peuvent porter ces projets plutôt que de s’entourer de membres de l’administration publique qui n’ont plus que "le gombo" comme objectif. Regardez le presidium : rien que des personnes qui s’invitent à tout ce qui est rencontre sur les TIC, qui n’ont jamais rien produit de visible dans le domaine et qui ne sont eux-mêmes visibles que lors de ces rencontres. Certains verront de ma part de la jalousie, mais s’ils sont objectifs ils devront reconnaitre que partout ailleurs dans le monde, le developpement des TIC a été et est toujours porté par des très jeunes, generalement issus du monde universitaire. Ici c’est plutôt la perdiemite, qui en plus de ne rien produire d’autre que des rapports pénibles á lire, bouche toutes les portes des oppotunités des plus jeunes. Jeunes ils l’ont été, ils n’ont pas été prolifiques. Qu’ils s’éffacent pour que les jeunes actuels tentent eux aussi leur chance ! A Monsieur Ouédraogo aussi de savoir choisir ses interlocuteurs si son objectif réel est vraiment de booster les TIC au Burkina.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés