Accueil > ... > Forum 848918

Thomas Sankara ou le Burkindi en action : Qu’aurait pensé Sankara du mode de votation de notre processus électoral ?

10 novembre 2015, 15:02, par Yiriba

D’accord avec vous M. Sinon, mais pas sur l’économie et moralité . Le processus électoral canadien repose sur un principe fondamental et solide qui est l’adresse domiciliaire, appuyer par des pièces d’identités nationales fiables. Les systèmes électroniques permettent aussi de faire le contrôle d’identité d’un individu en moins de 2 minutes. Faites l’hypothèse que ce système d’adresse domiciliaire n’est plus valable auprès de chaque citoyen et le processus canadien ne survivra plus. Au Burkina personne n’a une véritable adresse domiciliaire y compris nos députes, ministres et le PF. Et comme partout, les candidats aux élections veulent gagner, ils profiteront des failles d’un système à maillons faibles pour ne pas perdre, même à Moncton. On vit avec ce qu’on a comme institutions et organisation sociale. Quand l’humain ne triche pas dans la plus part des cas, c’est parce qu’il ne peut pas le faire sans conséquences. Mais, n’empêche qu’on puisse toujours trouver des moyens à économiser dans des élections justes au Faso. Alors, il faut accepter de se noircir les doigts dans les bureaux de votes jusqu’à pouvoir s’appuyer sur des institutions fortes. La moralité des individus, ce n’est pas une obligation, et ce n’est pas tout le monde qui y adhère avec consistance dans le temps.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés