Accueil > ... > Forum 846132

Lahousséni Tahar Ouédraogo, architecte et activiste de la société civile : « La Transition a donné la preuve qu’une fois que les gens ont la main dans la soupe, tous leurs idéaux d’antan deviennent de lointains souvenirs »

3 novembre 2015, 19:03, par ELKABOR

Critique sévère bien argumentée et bien écrite. A la fin, de votre texte, je me suis posé cette question : pourquoi vouliez-vous avoir mieux que ce qui nous a été servi ? Je me suis égosillé sur ce même forum à dire que le Premier Ministre n’était pas à sa place aux lendemains de l’insurrection. A part être militaire maniant le métier des armes, qu’avait-il fait dans sa vie pour mériter diriger un pays comme le Burkina Faso en tant que Premier Ministre ? La suite ce ne sont que des décisions d’amateurs, des retro-pédalages et une suite de nominations dont la plupart était bien douteuses. Souvenez-vous de l’épisode des ministres amis d’enfance ou de quartier (Sagnon et Djiguemdé) que la rue a vite fait de contester et de faire débarquer comme des malpropres. Que dire des autres nominations de complaisance dans les autres postes ? Le fameux PSUT n’est rien d’autre qu’une autre arnaque de haute volée dont on se rendra compte dans pas longtemps ! Si c’est des projets à réaliser par la transition, il n’en manquait pas ! Dans tous les Ministères on dispose de beaucoup de projets bien pensés avec l’appui des partenaires techniques et financiers. Il suffisait d’en sélectionner quelques-uns de plus pertinents dans le contexte de la transition à faire avancer. Mais non, on veut que les gens se souviennent de la distribution de fonds sous la transition : effet de paille sans lendemain !. Pourquoi créer ce genre de programme éphémère à la va vite quand on sait pertinemment qu’on n’a que quelques mois devant soi ? Qui va évaluer les impacts de ce programme si jamais le pouvoir entrant ne se sent pas lié par les engagements (à juste titre d’ailleurs) ? C’est exactement ce qui est advenu des caisses de Solidarité Nationale après l’assassinat de Thomas Sankara le 15 octobre 1987. Vivement que la parenthèse douloureuse de cette transition d’amateurs se referme rapidement !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés