Accueil > ... > Forum 557547

Simon Compaoré parle depuis Paris : « Pourquoi nous sommes partis du CDP »

10 février 2014, 22:08, par N.LE.RA.SA

UNE FAUTE AVOUÉE EST A MOITIE PARDONNÉE. Messieurs les démissionnaires du CDP, le peuple saura reconnaître les siens.
Merci Simon pour ta franchise habituelle car la vérité s’énonce clairement. J’avais des doutes mais votre aveux véritablement a ôte ces questionnements qui me taraudaient l’esprit quant à la réelle motivation des démissionnaires.
Je puis me rappeler fort heureusement de cette réflexion de Machiavel :"Les hommes prudents savent toujours se faire un mérite des actes auxquels la nécessité les a contraints"
Au fond de moi je pensais que c’était encore une ruse de Blaise.
Que le TRÈS HAUT vous vienne en aide. Le problème majeur de nos états en Afrique ce sont les courtisans du chef. Chers frères soyons véritablement intègres et plaçons notre pays au dessus de tout
Je vous prie de lire in extenso l’article suivant de notre constitution :
Art. 168. Le peuple Burkinabé proscrit toute idée de pouvoir personnel.
Il proscrit également toute oppression d’une fraction du peuple par une autre.

Apres 28 ans de pouvoir absolu cherche t’on à faire du pouvoir d’état au Faso la "chose" du Blaisot ?

Mes frères,"La soif de dominer est celle qui s’éteint la dernière dans le cœur de l’homme" disait Machiavel et ensemble aidons Blaise à partir dans la dignité.
Nous aimons le Burkina et travaillons à le laisser démocratique et prospère à nos enfants et petits enfants pour l’éternité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés