Accueil > ... > Forum 243381

CHRONIQUE DU GOUVERNEMENT : Electrification croissante des chefs-lieux de département

16 mai 2012, 11:39, par Pierros

C’est très bien, même louable. Vu toutes ces sommes colossales à donner aux autres, ne peut-on pas envisager la fabrication des câbles, poteaux électriques pour réduire nos dépenses ? J’ai lu quelque part que la société française Citelum ambitionne construire une centrale solaire, ce qui est une bonne chose. L’initiative est très louable. Mais l’examen de près de leurs conditions suscite des questions.
Le coût de l’électricité actuellement est de 73F/kWh et cette société vendra son électricité à 78F/kWh à la sonabel qui le revendra aux consommateurs à au moins 100F/kWh.
Encore ces français. Pourquoi une société française alors qu’une société indienne, chinoise ou japonaise ferait la même prestation à moindre frais. L’État ne peut pas soutenir les techniciens burkinabé pour créer une telle société ?
Vous n’avez qu’à voir les motos P5O, Ninja et autres que la SIFA vendait comparativement aux JC et autres. Les français vous présentent un travail minium et vous lapent jusqu’aux os. En outre, la France est présentement loin d’être une référence en matière d’énergie solaire.
Terrain de 60ha gratuit, 7 ans de grâce fiscal pour de l’électricité à 78f/kWh. Kihé, c’est trop. Dans quelle partie de la France de telles garanties existent eux qui veulent taxer nos footballeurs et les plus riches chez eux à 75%.
Et 10 ha maximum suffisent, ils n’ont qu’à monter plusieurs panneaux solaires sur un poteau bien solidement fixé. Les français veulent tout ce terrain pourquoi ?
Monsieur le Premier ministre faites une évaluation rapide du projet avec vos experts en la matière. Le coût d’investissement de ce projet s’élèvera à combien ? En 25 ans, combien la SONABEL reversera à cette société ? Combien cette société servira aux employés en terme de salaire ? Quelle est le rapport de gain pour le Burkina par rapport à leur gain ? Et si la sonabel trouve après une autre forme ou source d’énergie moins chère, comment devront évoluer les termes du contrat ? Appeler l’UFR-droit de l’UO pour se pencher sur ce contrat, là-bas où les enseignants donnent 600 zéros aux étudiants. Nous devons rendre utile nos universitaires et ne plus laisser les soit-disant "experts étrangers" nous arnaquer.
Voilà autant de questions qu’il faut élucider avant de leur accorder l’autorisation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés