Accueil > ... > Forum 2535610

Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)

11 avril, 15:20, par Jean Oubda

En effet Ka a raison. Sur un plan politique, et éthique, il est très peu probable que durant un gouvernement de transition, un président se mette à gracier des condamnés, suite à des procès comme ceux que les Burkinabè viennent de vivre ; d’autant plus que le régime de Blaise a tout fait pour qu’ils n’aient pas lieu. Je comprends que les avocats, les amis, et la famille de Blaise Compaoré font des pieds et des mains afin de dénigrer la Justice Burkinabè pour l’avoir jugé et condamné. Et d’un côté, ces mêmes personnes viennent nous tenir des discours de réconciliation. Et il faut le redire, ces gens ont choisi de mépriser la justice Burkinabè, au lieu de venir faire face à leurs procès. Donc les grâcier constituerait une insulte et une gifle au peuple Burkinabè.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés