Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Coopération culturelle et touristique : A l’heure de la redevabilité

Accueil > Actualités > Culture • • jeudi 15 octobre 2020 à 17h57min
Coopération culturelle et touristique : A l’heure de la redevabilité

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a initié le jeudi 15 octobre 2020 à Ouagadougou, un atelier de diffusion sur l’état de la coopération et de la règlementation culturelle et touristique. L’objectif de cette rencontre est de contribuer à la redevabilité des actions de coopération bilatérale et multilatérale au développement du Burkina Faso.

Il s’agit de présenter sur la période de 2019-2020, les initiatives en matière de la coopération et de règlementation sectorielle, pour susciter l’adhésion et l’accompagnement des institutions, ministères et partenaires techniques et financiers à la production des prochains rapports. Le secrétaire général du ministère de la Culture en mission, c’est Evariste Pooda, directeur général du cinéma et de l’audiovisuelle qui a présidé la cérémonie d’ouverture.

Les participants à l’atelier de redevabilité

Il a rappelé que l’initiative de l’élaboration du rapport analytique sur l’état de la coopération et de la règlementation culturelle et touristique est inscrite dans le programme d’activités de la direction de la coopération et des affaires juridiques du ministère. Il a poursuivi en justifiant que l’activité est fondée sur le principe de la redevabilité envers les acteurs publics et privés, directs et indirects, du secteur de la culture, des arts et du tourisme. C’est aussi selon lui, une reconnaissance des efforts structurants de coopération au développement des partenaires techniques et financiers du secteur culturel et touristique.

Evariste Pooda, directeur general du cinéma et de l’audiovisuel a présidé la ceremonie d’ouverture

Le ministère compte engranger des résultats. Il espère qu’à l’issu de l’atelier, les institutions, les ministères et les partenaires techniques et financiers auront une lecture claire et précise des actions et initiatives menées en matière de coopération et de règlementation sectorielle. Il souhaite aussi que l’ensemble des acteurs soutiennent l’initiative de production régulière de rapports sur l’état de la coopération.

Le présent rapport constitue le premier du genre d’une série que le ministère de la culture produira à intervalle régulier tous les deux ans. Les participants à l’atelier viennent du secteur privé culturel et touristique, de divers ministères de la coopération, de l’UNESCO…

Dimitri Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cinéma : Le réalisateur Zacharie Nikiema fait la promotion de l’entrepreneuriat avec son film « Mariage à tout prix »
Culture : « Le cinéma burkinabè était bien parti, mais il risque de retomber », Justin Ouindiga dit GSK, comédien
Café littéraire : La commune de Ouagadougou veut éveiller le goût de la lecture chez les élèves
Journées cinématographiques franco-burkinabè : Des films des deux pays projetés au profit des jeunes
Cinéma africain et de sa diaspora : Girley Charlène Jazama de la Namibie sacrée Sotigui d’or 2020
Culture : Les acteurs du théâtre tiennent leurs grandes assises nationales
Culture et tourisme au Burkina : Tahirou Barry promet 185 milliards de Fcfa aux acteurs
Festival ciné droit Libre : La population de Koudougou sensibilisée pour la tenue d’élections apaisées
Cinéma : Yacouba Napon dit MCZ projette son « élection présidentielle 2025 »
Patrimoine culturel burkinabè : L’université Joseph KI-Zerbo scrute les risques majeurs du secteur
5e édition de Ouaga film lab : Des porteurs de projets en développement décrochent une vingtaine de bourses
Covid-19 : « Son impact va se ressentir sur les droits d’auteur à repartir en 2021 », dixit Wahabou Bara, directeur général du BBDA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés