Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Ministère de la Santé : Des acteurs de la société civile sensibilisés pour une meilleure utilisation des comptes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 13 octobre 2020 à 17h30min
Ministère de la Santé : Des acteurs de la société civile sensibilisés pour une meilleure utilisation des comptes

Le lundi 12 octobre 2020 a eu lieu à Koudougou, le lancement de l’atelier de sensibilisation des acteurs de la société civile sur les comptes de la santé. Initiée par le ministère de la Santé avec l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), cette rencontre a pour objectif d’outiller davantage les acteurs de la société civile pour une collaboration plus active dans le processus d’élaboration et d’utilisation des résultats des comptes de la santé.

De façon pratique, Dr Estelle Dabiré Dembélé, directrice générale des études statistiques et sectorielles, définit le compte de la santé comme étant un outil qui présente les dépenses en santé pour une année donnée. Selon elle, c’est un moyen qui permet d’identifier les grands contributeurs aux dépenses de santé et les types de dépenses que le pays fait en termes de santé.

Le représentant de l’OMS, Dr Seydou Coulibaly, point-focal financement de la santé et protection sociale, a tenu à saluer la particularité du Burkina Faso en matière de production des comptes de la santé. En effet, pour lui, le Burkina regorge non seulement d’expertises dans le domaine de la production de ces comptes, mais le pays a également une production régulière de comptes depuis plus d’une décennie.

Les participants à cet atelier sont les acteurs de la société civile, des représentants de collectivités, des partenaires sociaux, techniques et financiers du ministère de la Santé.

Il ajoute que l’objectif recherché dans l’établissement des comptes de la santé, c’est de pouvoir aider à la prise de décision. Car sans données de bonne qualité, on ne peut pas prendre de bonnes décisions. « Notre démarche s’inscrit dans la perspective de pouvoir rassembler tous les acteurs aux comptes de la santé afin d’avoir une certaine promptitude dans la production des comptes », a précisé Dr Seydou Coulibaly.

Avant de déclarer l’ouverture officielle des travaux, Dr Wilfrid Ouédraogo, secrétaire général du ministère de la Santé, a déclaré que le présent atelier se situe dans la perspective de l’amélioration de la disponibilité et de l’utilisation régulière des comptes de la santé. C’est l’occasion de rendre compte et de sensibiliser les organisations de la société civile pour qu’il y ait plus de compréhension dans le processus d’évaluation des comptes de la santé.

Dr Wilfrid Ouédraogo, secrétaire général du ministère de la Santé.

Durant quatre jours, les 48 participants bénéficieront entre autres de communications sur les concepts et l’élaboration des comptes de la santé, de présentations et d’échanges sur les résultats des comptes de la santé du Burkina Faso de 2011 à 2018, de sensibilisations à l’importance des résultats de santé et le suivi des dépenses.

Prince Omar
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Commune de Bingo/village de Sapélo : Une « bombe foncière » à désamorcer, les habitants interpellent les autorités
Éducation en situation d’urgence au Burkina : 2 682 établissements fermés à la rentrée d’octobre 2021
Le ministre de la santé chez le cardinal Philippe Ouédraogo : L’archevêché de Ouagadougou rejette le compte rendu publié par le ministère
Semaine nationale de la citoyenneté 2021 : Victoria Kibora / Ouédraogo décline les grandes lignes
Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information : EducommunicAfrik pour la sensibilisation des jeunes
Ministère de la Sécurité : Edgard Sié Sou installé dans ses nouvelles fonctions de secrétaire général
Secteur agro-sylvo-pastoral : Les acteurs non étatiques examinent le plan stratégique national d’investissement
Sexualité des jeunes : L’Abbé Jean Emmanuel Konvolbo déplore « le logiciel sexuel » du ministre Charlemagne Ouédraogo
Ministère de l’Eau et de l’assainissement : Ousmane Nacro juge satisfaisant le bilan de sa gestion, de janvier à septembre 2021
Dori : Des déplacés internes et réfugiés informés des modes d’accès à la justice
95e Journée mondiale des missions : La paroisse Saint André de Saaba, hôte de la célébration eucharistique
Festival Allons à Kaya : La population de Kaya est résiliente et debout
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés