Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Burkina Faso : la Coopération suédoise et la FAO paraphent un avenant de près de 4 milliards Fcfa au profit du projet OSRO/BKF /801/SWE

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 7 octobre 2020 à 21h30min
Burkina Faso : la Coopération suédoise et la FAO paraphent un avenant de près de 4 milliards Fcfa au profit du projet OSRO/BKF /801/SWE

La Coopération suédoise et la Représentation de la FAO au Burkina Faso, ont procédé le 7 octobre à la signature d’un avenant de l’accord de financement du projet « Réponse d’urgence et appui à l’amélioration de la résilience des populations vulnérables dans les zones à risque au Burkina Faso » OSRO/BKF /801/SWE. Le projet dont la mise en œuvre est effective depuis juin 2018, devait prendre fin en décembre 2020. La signature de l’avenant vient donc prolonger la durée des activités du projet jusqu’à décembre 2021. La cérémonie de signature du présent avenant a connu la participation du ministre de la coopération suédoise Erikson Peter en visite au Burkina Faso.

Le Projet OSRO/BKF/801/SWE « Réponse d’urgence et appui à l’amélioration de la résilience des populations vulnérables dans les zones à risque au Burkina Faso » constitue une réponse à la crise humanitaire sans précédent que vit le pays des hommes intègres depuis 2016. En effet, la campagne agropastorale 2017/18 a été marquée par un déficit vivrier et de biomasse dont les effets ont été amplifiés par la situation fragile du pays. De plus, le pays entre octobre 2019 et septembre 2020, le nombre de personnes déplacées internes est passé de 486 360 personnes à 1 034 609 soit une augmentation de 113%.

Les participants

Une analyse de la situation réalisée grâce à l’outil Cadre Harmonisé version 2.0 dont les résultats ont été actualisés en juillet 2020, indique que 3 280 000 personnes, avec plus de 500 000 personnes en urgence alimentaire et plus de 11 000 personnes en situation de catastrophe ou famine, ont besoin d’une assistance immédiate de renforcement de leurs moyens d’existence. Cette situation a été exacerbée par les inondations qui ont touché toutes les régions du pays et causant au total 106 228 personnes sinistrées à la date 18 septembre 2020.

Signature de l’avenant

Le projet débuté en juin 2018 et mis en œuvre dans les régions du Nord, du Sahel et du Centre-nord, entend donc contribuer à réduire l’insécurité alimentaire et renforcer la résilience des ménages les plus touchés par la sécheresse de 2017. Pour y parvenir, il a été réalisé grâce au financement de la coopération suédoise, des transferts monétaires inconditionnels et conditionnels qui ont ciblé plusieurs milliers de ménages vulnérables. 7 468 petits ruminants ont aussi été distribués à 2 461 ménages ainsi que des aliments pour bétail. Des intrants agricoles ont également été remis à des ménages vulnérables, 870 hectares de terres réhabilités et mise en valeur et 40 000 tonnes de semences vivrières distribuées. L’avenant signé le 7 octobre, devrait permettre de soutenir 11 500 ménages issus des personnes déplacées internes, des ménages d’accueil et des victimes des inondations.

Ministre suédois de la coopération, Erickson Peter

Selon le ministre suédois de la coopération Erickson Peter, ce projet va aider les populations bénéficiaires à accroitre leur productivité et à acquérir une certaine autonomie. Aussi, le renforcement des capacités en techniques culturelles, aidera les bénéficiaires à pouvoir se passer de l’aide extérieure de l’avis du représentant de la FAO.

L’avenant d’environ 6 millions d’euros (près de 4 milliards Fcfa) accordé par la coopération suédoise, permettra une prolongation du projet jusqu’à décembre 2021.

Armelle Ouédraogo
Alicia Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération Burkina/ Chine : Des produits burkinabè exonérés des frais de douane
Afrique/France : « Il y a un nouvel impérialisme en Afrique », Emmanuel Macron
Covid-19 : « Un vaccin ne peut être disponible en Afrique avant le 2e trimestre de l’année 2021 », Dr Richard Mihigo de l’OMS
Malversations financières : L’ambassadeur du Mali au Burkina placé en garde à vue
Burkina : Le visage de la diplomatie sous le quinquennat de Roch Kaboré
« L’Afrique et l’Europe ensemble pour un partenariat vert », foi de Jutta Urpilainen, Commissaire européenne pour les Partenariats internationaux
Coopération : Le Japon appuie la réalisation de quatre forages dans la commune de Toécé
Coopération : Suppression de visa entre le Burkina et le Maroc
Sécurité : L’Union européenne et le Burkina Faso passent en revue les actions de coopération menées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme
Bobo-Dioulasso : Le ministre de l’Intégration africaine à l’écoute des communautés vivant au Burkina Faso
Intégration africaine : Des communautés vivant au Burkina Faso outillées sur leurs droits et devoirs dans les Cascades
Comité interparlementaire du G5 Sahel : Des recommandations pour une meilleure gouvernance du secteur de la sécurité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés