Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Ad vitam æternam au président-fondateur ou Le troisième mandat, une pièce de théâtre d’Anselme Sanon (1re partie)

Accueil > Actualités > Culture • Pièce de théâtre d’Anselme Sanon • vendredi 9 octobre 2020 à 13h00min
Ad vitam æternam au président-fondateur ou  Le troisième mandat, une pièce de théâtre d’Anselme Sanon (1re partie)

Ce sont les modifications constitutionnelles pour s’assurer la présidence à vie qui donnent l’occasion à Anselme Sanon et Daniel Guiré son préfacier, de republier la pièce de théâtre le « Troisième mandat ».

Tout au long de cette pièce l’auteur fait défiler des personnages qui n’ont aucune émotion aucun sentiment ; des personnages sans scrupules, qui volent, mentent et tuent sans remord. Ce dévoilement du fonctionnement de nos personnages nous convainc que de nombreux hommes politiques sont de vrais psychopathes. Et en tant que tels, ils attirent d’autres psychopathes qui sont prêts à tout pour avoir et garder des privilèges. Il faut donc apprendre à la partie saine de nos populations à identifier les politiciens toxiques et à leur barrer la route !

Cet écrit est une façon de mettre dans la mémoire collective l’insurrection d’un peuple contre le troisième mandat, c’est aussi un texte militant qui vise à soutenir les peuples écrasés par des hommes politiques qui vont mal.

Anselme Sanon

Préface

Cette pièce s’inscrit dans l’actualité brûlante de l’Afrique contemporaine où règnent toujours des hommes dits forts sur les institutions elles-mêmes « affaiblies » ! Ces chefs-d’ Etat, nouveaux rois d’Afrique semblent avoir le même péché ! Celui de vouloir rester au pouvoir à vie ! Aussi ils s’entourent d’un clan vénal qui s’empare de toutes les richesses du pays et pour sauvegarder leurs privilèges s’opposent à tout changement ! Ces rois d’Afrique, dans des « parodie » de démocraties sont tous en train de sauter les verrous de la limitation du mandat inscrit dans les constitutions ! Avec des politiques peu scrupuleux qui reçoivent des prébendes dérobées du trésor public pour le prix de leur complicité, ils trouvent toujours des fondements juridiques aux tripatouillages des constitutions qui leur permettent de légaliser leur bail à vie sur le fauteuil-trône pour ne pas dire portefeuille or massif.

Tous cherchent à régner « sans fin » contre la volonté de leurs peuples ! Au centre de l’arène politique, l’armée, souvent en tenue « civilisée », prête à massacrer ceux qui ont choisi de se battre pour la légalité constitutionnelle, pour la démocratie et la liberté ! Après leurs forfaitures, ils obtiennent des amnisties et autres retours en grâce, en échange d’une paix de façade ! Aussi, ils se donnent « tous les moyens » pour rester au pouvoir afin bénéficier de cette immunité qui ressemble à une prime contre l’immunité ! Cela débouche sur des régimes militaro-politiques protégés par une garde prétorienne redoutable ! Et encore, sous les tropiques, un dictateur vient en chasser un autre, un militaire un autre !

L’Afrique, le monde entier participe à ces forfaitures à travers leur surdité face aux appels des pieds et des mains des peuples.

Cependant, il y a des lueurs d’espoir. Des membres de cours constitutionnels s’opposent aux tours de force des dictateurs ! Un juge constitutionnel du Burkina Faso a payé de sa vie. Le Vice-président de la cour suprême du Burundi a fui son pays. Les peuples aussi de plus en plus prennent conscience que le développement repose sur une bonne gouvernance politique et administrative ; ils entendent de plus en plus l’appel de la liberté et descendent dans la rue pour réclamer la vraie démocratie et surtout l’alternance ! Le cri des peuples sonne comme un avertissement, pour les velléités de révision constitutionnelle en Afrique.

Il est légitime de se demander si la criminalité de nombreux hommes politiques n’est pas pathologique ! Les crimes commis par ces tyrans ne peuvent pas être lu seulement comme des accidents de l’histoire des peuples ! Il convient d’interroger la psychologie de nos hommes d’Etat. Ne serait-ce pas de vrais psychopathes qui prennent la tête de nos Etats ?

Cette pièce de théâtre qui recoupe les luttes engagées par les peuples contre les modificateurs des constitutions illustre la prise en main de son destin par un peuple africain dans un pays dénommé Tiéso. Ce pays est dirigé par le Président-fondateur, un dictateur sanguinaire au pouvoir depuis plus de trente ans, entouré par des aventuriers diaboliques. A Tiéso, plus rien ne se développe normalement !

L’économie et l’administration publique sont entre les mains de ces hommes impitoyables, sans émotion ni sentiments, parfois les plus médiocres de leurs générations ; fins manipulateurs, la politique - qui ne peut être que politicienne est la voie royale par laquelle on s’enrichit !

La classe d’hommes politiques que nous avons dans nos pays a du mal à intégrer une Loi qui la dépasse, la Loi fondamentale ! Trop narcissiques, ils sont incapables de voir au-delà d’eux-mêmes ! Peu scrupuleux, ils se servent à fond dans les caisses de l’Etat, ils trompent tout le monde et agressent ceux qui s’opposent à leurs intérêts ! Pour garder leurs privilèges ils sont prêts à tout.

Ainsi, dans cette pièce, alors que la constitution ne lui donne pas le droit de se présenter pour un troisième mandat, le Président Fondateur cherche avec ses partisans à modifier la constitution à travers un référendum. Il se rend compte que le peuple ne votera pas pour la modification de la constitution ! Il décide de passer par l’Assemblée. Des partis politiques, des organisations de la société civile et quelques dissidents du clan du Président-fondateur décident de s’opposer à ce mandat de trop donc à remettre en cause le caractère absolu de son règne.

Daniel Guiré


Tableau 1

Scène 1

Le rideau se lève doucement. Nous sommes dans le palais présidentiel de Tiéso. Un intérieur luxueux avec des fauteuils larges et bien cirés ! Les membres du parti du Président-fondateur discutent entre eux. Dehors, on entend « Père fondateur », « Président à vie ». Le Président du Parti au Pouvoir avance vers l’estrade, regarde l’assemblée.

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Nos ennemis veulent empêcher notre Président-fondateur de briguer un troisième mandat !

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Haha ! A-t-on jamais vu un ancien président sous nos cieux ! D’ailleurs ! Qui a déjà quitté le pouvoir à Farafina ? Ne peut-il pas copier chez ses pairs ? Quelle idée ! C’est une offense contre le Président-fondateur ! Le Président-fondateur que nous connaissons ! Quitter le pouvoir comme ça ! Pour être qui ? Laisser ce beau palais et devenir personne ! Abada !

PRESIDENT DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE TIESOLANDAIS

Je ne sais pas ce qui prend ces gens ! Qui peut régner sur Tiéso si ce n’est le Président-fondateur !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Le Président-fondateur est le père de notre grande Loi et de notre Démocratie ! Qui donc connaît mieux les subtilités de cette Loi si ce n’est lui ?

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Voyez ! Le Président-fondateur a l’autorité, le droit et même le devoir de modifier la Loi de Tiéso pour être le président à vie ! Qui peut l’empêcher d’enlever un morceau à une Loi que lui-même de sa propre main a écrite !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

La grande loi ! La démocratie à Tiéso ! C’est la création du Président-fondateur ! Ceux qui manipulent la rue vont mordre la poussière !

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

A jamais !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Hééh ! Ne vous inquiétez pas ! Ils gueulent qu’ils sont intègres ! Mettons un peu de cambouis sur leurs gentilles gueules et laissons venir !

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Comment !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Contentons-nous de dresser la table ! Invitons-les à la soupe et ils accourront à la mangeoire !

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

C’est génial ! A Tiéso, plus personne ne sait résister à l’appel du ventre. (Rires) ! Nous allons les faire travailler pour nous !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Vous comprenez vite ! (Rires) ! Nous mettrons notre parti dans leurs plats, leurs lits ; ils s’habilleront aux couleurs de celui-ci ! Ces politicards d’attardés mentaux. Ils seront nos sous-traitants ! Ils viendront pavlover ici pour une liasse de papiers chauds. Et on n’entendra plus les y a k’a faut que ! (Rires)

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Très bonne idée ! Avec un peu d’oseille, vous allez voir les vérités d’hier devenir des mensonges d’aujourd’hui ! Tout Tiéso est derrière le Président-fondateur ! Hahahahah !

PRESIDENT DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE DE TIESOLANDAIS

Montrons-leur que la carte du parti est une valise d’argent et le tour est joué ! Nous allons créer avec ces convertis un grand Parti Républicain ! Un Front Républicain ! Ils feront la course pour nous apporter le plus de voix pour notre victoire finale. Et nous les roulerons dans la farine jusqu’à la victoire totale !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Et alors, nous allons les manipuler avec un folklore comique où ils vont danser pour notre plaisir ! C’est eux-mêmes qui vont sortir dire que le peuple demande un référendum pour permettre à son bien aimé Président-fondateur et à tous les fils de Tiéso sans distinction à se présenter pour le troisième mandat. C’est cela la Démocratie ! (Rires)

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Ainsi le Président-fondateur va rester sur son fauteuil pour de bon !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Gloire à son Excellence le Président-fondateur ! Candidat de tout Tiéso, de tous les Tiésolandaises et Tiésolandais, des jeunes, des vieux, des enfants qui sont nés et de ceux qui vont naître ! Ce sera un vrai plébiscite ! Vive la modification de la constitution ! Kari lo yi soro ye ! (rires) !

(Le protocole entre, parle à l’oreille du Président du Parti au pouvoir. Celui-ci fait signe de la main à l’assemblée qui se met debout)

Scène 2

Le Président-fondateur, les membres du parti au pouvoir et ses alliés entrent.

On entend

- Président-Fondateur….
- OYEZ !
- Père de la Nation !...
- OYEZ !

Le Président-fondateur les salue et s’assied sur le fauteuil présidentiel !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Excellence Monsieur le Président, père de la nation, Président-fondateur ! Nous sommes venus vous parler (le président-fondateur hoche la tête) ! Tout Tiésolandais sait que vous avez consacré toute votre vie à Tiéso (le président-fondateur hoche la tête) ! Tiéso ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans vous ! Mais des traitres, des ennemis, des apatrides, des individus, des cons qui se mettent à penser que c’est leur tour de…de…de…s’asseoir sur le Trône que vous avez construit (le président-fondateur hoche la tête en signe d’approbation) ! ????

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Ils veulent que vous partiez pour laisser Tiéso s’effondrer ! Tiéso que vous avez bâti de vos propres mains au prix de tant de sacrifices ! Nous sommes en Afrique et nulle part ailleurs ! Tant que le Chef n’est pas mort il restera Chef.

PRESIDENT DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE TIESOLANDAIS

Excellence ! Président-fondateur ! Nous, mouvanciers ! Opposants nous sommes, mais mes partisans et ma modeste personne, Président du Rassemblement Démocratique Tiésolandais ne remercierons jamais assez le ciel de vous avoir donné à Tiéso ! Monsieur le Président ! Même dans nos rêves les plus fous nous ne pouvons voir un individu sur votre fauteuil ! Il est sacré ! Est-ce que le bouc peut manger l’hyène ? Katoigne ! Même en rêve ! Quel opposant vous arrive-t-il à la cheville ! Vous êtes le plus fort ! Vous êtes plus fort que tout Tiéso réunis ! Chaque forêt doit avoir son lion !

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

L’éléphant est né gros ! Vous êtes né président ! Le trône de Tiéso est naturellement le vôtre ! Votre métier c’est d’être président ! Votre destin c’est de mourir président ! Vous pouvez compter sur nous ! Sur toutes les associations de Tiéso ! Et sur naturellement le Président de la Fédération Associative que je suis !
(L’assemblée à l’unisson)

Entre les mains du plus fort, nous, majorité, opposants responsables, société civile démocrates mettons notre sort ! Nous serons vos oreilles, vos yeux et votre bouche !

(Le repressentant de la Fédération Associative continue)

Président-fondateur ! Tiéso n’a ni or, ni pétrole, encore moins du diamant ! Mais Tiéso vous a : le Président-fondateur ! Vous valez tout l’or, tous les puits de pétrole et tous les diamants du monde ! Vous êtes la bénédiction, la chance, le futur, la lumière des tiésolsandais ! Tant que vous illuminerez ce fauteuil, Tiéso prospérera !

PRESIDENT DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE TIESOLANDAIS

Excellence ! Vous avez apporté à ce pays paix, stabilité et prospérité ! Vous avez regroupé toutes ces ethnies et ces régions autour d’un idéal national ! Ce pays qui a connu la violence et la faim, vous l’avez transformé en un havre de paix, d’amour et d’abondance ! Avec votre sens élevé des la responsabilités et votre canon, vous avez donné à ce pays une histoire ! Avec les juges à vos ordres, vous avez apporté la justice dans a ce pays ! Il faut du temps pour devenir un bon roi et vous vous régnez depuis toujours ! Excellence, vous nous avez promis l’émergence ! Vous seul pouvez relever ce défi ! Le peuple a foi en vous ! Vous seul pouvez redonner à Tiéso sa grandeur !

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Ce qu’il nous faut, c’est un bon Président ! Et nous l’avons déjà, c’est vous ! Président- fondateur, père de la nation ! Un Président qui incarne la jeunesse, les femmes, les hommes, les riches, les pauvres, les générations passées, la continuité, le changement, la paix ! Vous êtes notre patrimoine ! Nous n’allons jamais trouver un président aussi bien que vous, nous n’en trouverons point ! Nous prenons l’histoire à témoin !

PRESIDENT-FONDATEUR

Je suis touché par votre démarche ! Mais que faites-vous de la Loi sacrée de Tiéso !

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Cette Loi est la vôtre ! C’est vous qui l’avez conçue ! Elle est devenue un peu trop étroite par rapport à votre envergure ! Il faut vous en tailler une nouvelle à votre mesure !

PRESIDENT DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE DE TIESOLANDAIS

Excellence ! Vous êtes au-dessus de la loi et des institutions ! Laissez-nous faire le travail ! Dans les jours à venir nous allons remplir les stades, marcher, faire tenir des meetings ! Les chancelleries étrangères mêmes vont marcher en votre soutien !

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Est-ce les chancelleries étrangères qui vont décider de notre destin ? Farafina aux farafin ! Ne nous abandonnez pas ! Vous en conviendrez ! Vous avez de nombreux chantiers à terminer ! Aussi nous allons créer un grand parti pour vous soutenir dans votre combat pour la paix et le développement de Tiéso ! Le Front Républicain !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

(Avec un air goguenard)
Excellence ! Ce n’est pas le Président qui veut changer la constitution ; c’est le peuple ! Encore ! Aucun mécanisme démocratique ne peut vous empêcher de modifier la constitution ! (Rires)

PRESIDENT-FONDATEUR

Très bien ! Laissez-moi consulter mes conseillers !
(Le Président-fondateur reste pensif. Les représentants de la majorité qui soutiennent le changement de la constitution se retirent)

Scène 3

Le protocole converse longuement au téléphone. Des véhicules arrivent. Les occupants sont accueillis par le protocole qui les installe salle Panthère. Le Président-fondateur entre.

PRESIDENT-FONDATEUR

Tiéso est au bord de l’explosion ! Deux camps s’affrontent ! Mes ennemis qui veulent que je parte après la fin de mon deuxième mandat ! Mes partisans qui veulent que je brigue un troisième mandat ! Et pour cela je dois changer la loi sacré de Tiéso ! Vous êtes mes conseillers ! Vous l’avez toujours étés ! Comment rester sans que Tiéso ne brûle ?

PREMIER CONSEILLER

Président-fondateur ! Vous êtes le dépositaire de l’écriture publique ! Vous en connaissez toutes les subtilités ! Vous savez que les députés peuvent changer la Loi au nom du peuple sans passer par le référendum ! Demandez-leur de changer la grande loi de Tiéso ! Achetez-les s’il le faut !

DEUXIEME CONSEILLER !

Président-fondateur ! Vos ennemis vont se dresser contre vous ! Mais Tiéso ne brûlera pas ! Abada ! Achetez-les ! A ceux qui sont têtus, montrez-leur votre courroux ! C’est la loi de Tiéso ! La loi est faite pour tout le monde ! Elle est dure et juste !Traquez-les comme des chiens enragés !

TROISIEME CONSEILLER

Président-fondateur ! Vous avez une redoutable garde ! Elle va désarmer et ramasser les armes des autres camps ! Alors, vous pourrez tout faire à Tiéso ! Quand ton ennemi bat un tambour pour t’empêcher de dormir, c’est simple ! Bats-en un qui résonne encore plus fort ! Il va arrêter !

PRESIDENT-FONDATEUR

Que peut être la position des chancelleries étrangères pour que la boucle soit bouclée ?

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Comme d’habitude, elles parleront à mot couvert ! Excellence, c’est le peuple qui vous réclame ! Pour votre peuple vous devez rester sur ce fauteuil à vie.

TROISIEME CONSEILLER

Tu as donné la preuve de ton attachement aux intérêts économiques français !

PRESIDENT-FONDATEUR

La France est rassurée ! Et l’opposition ?

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Elle continue à vous faire le pied de nez ! Elle va mordre la poussière ! Elle n’a jamais respecté la Loi de Tiéso ! Depuis trente ans elle profère les mêmes menaces ! Mais la terre n’a jamais tremblé ! (Rires)

Scène 4

Les membres du parti du parti au pouvoir discutent debout en petits groupes dans le palais. Le protocole entre, leur fait signe puis ressort. Ils se réinstallent. Le Président-fondateur fait son entrée suivi du Président du Parti Republicain. Les deux saluent l’assistance à qui ils font signe de s’asseoir.

PRESIDENT FONDATEUR

Vu qu’ici c’est Tiéso ! Vu que Tiéso est un Etat indépendant et souverain ! Vu que mon grand-père a perdu son genou en libérant la France. Que mon père a perdu son bras à Dien Bien Phou. Vu que ma famille, la famille royale a suffisamment payé à l’occident ! Vu toutes ces vus ! Je décide pour répondre à l’appel du peuple et pour la paix à Tiéso de modifier la loi sacrée de Tiéso pour un troisième mandat ! Un point ! Un trait ! Ce n’est ni la France, ni les Etats-Unis encore moins l’ONU qui vont dicter au peuple souverain de Tiéso ce qu’il doit ou ne pas faire !

TOUTE L’ASSISTANCE
(Crie à l’unisson)

Ouais ! Farafina aux farafin ! Tiéso aux tiésolandais ! Le Président-fondateur est dans le cœur de tout Tiéso qui tremble d’espérance ! Tiéso se développe sous la houlette du guide très éclairé, le père de la nation ! Le Président-fondateur !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

An han ! Bien parlé ! L’histoire vous offre l’occasion, Président-fondateur, de marquer votre époque, de devenir une légende vivante. Excellence ! Tous vos pairs vous regardent ! Vous êtes en train d’écrire l’histoire de Farafina !

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Nous sommes derrière vous pour tourner et retourner le fauteuil présidentiel ! Le peuple demande un référendum pour permettre à son bien aimé Président-fondateur et à tous les fils de Tiéso sans distinction à se présenter aux élections présidentielles. C’est cela la démocratie !
(Le Président fondateur hoche sa la tête signe, qu’il est satisfait)

PRESIDENTE DU PARTI REPUBLICAIN

Président-fondateur ! Vos désirs comptent pour mon parti plus que tout ! J’ai créé mon parti pour vous servir ! Vous êtes la source à laquelle nous venons nous abreuver ! La raison d’être de mon parti est de vous aider à rester toujours au pouvoir. Je mobiliserai mes partisans pour vous ! Je serai toujours derrières vous, Père fondateur ! Nous n’attendons rien ! Avec vous, Père-fondateur, nous avons tout !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

La fièvre va monter à Tiéso ! L’opposition va marcher ! Mais aucune marche n’a jamais changé une loi ! Nous aussi nous allons faire des contre-marches ! Elle va courir, nous faire courir nos militants ! Elle va chanter, nous allons aussi faire chanter nos militants ! Elle va faire danser ses militants ! Nous aussi ! Si l’opposition remplit des stades, nous nous allons remplir des villes ! Président-fondateur ! Sisè tiwili ka bo a fan kan !

PRESIDENT-FONDATEUR

Je rêve d’un grand dessein ! Je rêve d’un grand avenir pour ce pays ! Allez ! Parlez au peuple ! Vous savez que je n’aime pas parler de moi ! Montrez au peuple que je suis de son côté !

ASSISTANCE

(Applaudissements de l’assistance ! Pas de dance)
Hourrah ! Hourrah ! Nous avons gagné ! Nous avons de la chance d’avoir un président qui pense à ses fidèles pour son pouvoir à vie ! Son destin c’est de présider à notre destinée ! Je vais sortir dire un mot aux militants du parti !

Scène 5

Une foule en délire est massée aux abords du siège du parti au pouvoir. Les membres du Bureau Politique du parti au pouvoir sortent et haranguent la foule.

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Vive le Président-fondateur !

LA FOULE

Vive le Président-fondateur !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Vive le Président-fondateur !

LA FOULE

Vive le Président-fondateur !
(La foule est en délire, le Président du parti leur fait signe d’écouter)

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Chers militantes ! Chers militants ! Pour le troisième mandat du Président-fondateur… En avannnnnnnnt !

LA FOULE

En avannnnnnnnt !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Chers supporters du Président-fondateur, les ancêtres qui sont dans le monde de la vérité, qui voient des choses que nous ne voyons pas ont envoyé un signe que ceux qui n’acceptent pas les mystères de Farafina ne peuvent pas voir ! Les ancêtres dans leur omniscience ont vu que Tiéso n’a qu’un seul homme à la hauteur de la responsabilité présidentielle ! Cet homme, homme parmi les hommes ! Cet homme digne de porter la couronne à ce moment décisif ! Cet homme, c’est le Président-fondateur ! (La foule reprend : Vive le Président ! Vive le Président !)
(Le Président du Parti au Pouvoir poursuit)
Les ancêtres l’ont investi de la mission divine de régner sur Tiéso pour bâtir un grand pays prospère !

LA FOULE

Vive le Président- fondateur !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Un Tiéso prospère et émergent ! Le président a promis l’émergence pour ce pays qui est connu partout pour sa misère ! Cette émergence est déjà là !

LA FOULE

Vive le Président-fondateur !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Avec cette pauvreté il vous faut un Président bon et généreux ! Un président proche de son peuple ! La France a Mère Theresa ! Nous, nous avons le Président-fondateur !!

LA FOULE

Vive le Président-fondateur !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Le Président-fondateur vous promet l’espoir et l’avenir ! ! Tous ceux qui chantent le nom du président n’auront plus faim ! Ceux qui ont froid auront les pagnes du parti pour se couvrir. Le Président-fondateur promet de faire chanter et danser son peuple de bonheur ! Il vous ouvre la porte du paradis ! Vous voyez ! La mission du président sera un grand moment !

LA FOULE

Vive le Président-fondateur !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Allez-vous laisser des ennemis du peuple se mettre au travers du de vitre chemin du au paradis ?

LA FOULE

Nonnnnnnnnnnnnnnn !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Chers militants de notre grand parti ! Votre champion, votre idole, le Président-fondateur sait que vous voulez qu’il reste Président à vie ! Aussi, il attend votre appel pour prolonger sa mission pour le bonheur de ce peuple ! Pour le bonheur des Tiésolandais ! Ne laissez pas des ennemis du Président-fondateur vous tourner la tête ! Vive le Président-fondateur ! A bas l’opposition ingrate, ignorante ! Analphabète !

LA FOULE

Vive le Président-fondateur ! A bas l’opposition ingrate, ignorante ! Analphabète !

Tableau 2
Scène 1

Le parti au pouvoir mobilise les populations pour changer la constitution. Un stade à moitié plein. Les artistes chantent, les politiciens tiennent des discours enflammés.

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Militantes et militants du grand parti du Président-fondateur ! Monsieur le Président du Parti Républicain ! Monsieur le Président du Parti Renaissance, Monsieur le Président des associations des femmes, des tontons, des tanties et des jeunes, des amis de notre Président- fondateur ! Et les représentants des cultes toutes tendances confondues ! Je vous sais gré de soutenir le parti du père de la nation !

LA FOULE

Vive le Président-fondateur ! Vive le père de la nation !
(Il poursuit)

Vous êtes sortis massivement pour accompagner notre Président-fondateur dans la gloire afin qu’il vienne illuminer votre vie ! Vous voulez vous battre pour son troisième mandat afin que s’accomplisse la destinée !
Salves d’applaudissements
Jeunes de Tiéso ! Le Président-fondateur vous aime ! Il veut donner le pouvoir à vous les jeunes. A l’alternance au pouvoir le Président-fondateur vous propose l’alternance des générations pour remplacer l’ancienne classe politique en décrépite et sénescente ! (Rires) Vive le Président- fondateur !

LA FOULE

Vive le Président- fondateur !
(Il continue)

Ce qui est bon pour le Président-fondateur est bon pour notre parti ! Ce qui est bon pour notre parti est bon pour Tiéso ! Ce qui est bon pour Tiéso est bon pour le président-fondateur ! Salves d’applaudissements. Le Président-fondateur travaille pour que Tiéso avance ! Aujourd’hui notre pays est cité en exemple à Farafina ! N’en déplaise aux aigris ! Le Président-fondateur c’est l’avenir ! Nous avons tous à y gagner ! Il a proposé le dialogue à l’opposition ! Mais non seulement elle a ignoré la main tendue, mais elle radote, soulève la rue pour opposer au Président-fondateur sifflets et barricades !

LA FOULE

Vive le Président-fondateur ! A bas l’opposition !
(Puis un brouhaha dans l’assemblée. On entend RJ ! RJ RJRJ ! RJ RJRJ ! RJ RJ ! Le Représentant des Jeunes est soulevé jusqu’à l’estrade suivi d’une salve d’applaudissements)
(Le RJ le poing levé)

REPRESENTANT DES JEUNES

Vive le Président ! Vive le Président-fondateur !

LA FOULE

Vive le Président-fondateur ! A bas l’opposition !
(Il continue)
(Il fait signe de l’écouter)
Le Président, le Président-fondateur, le bienfaiteur des jeunes nous a toujours réchauffés avec les billets de banque. Le Président-fondateur a donné à manger aux affamés, donné des moulins aux femmes et créé des emplois pour les jeunes !
Salves d’applaudissements
Etes-vous d’accord avec ceux qui ne sont pas d’accord avec nous ?

LA FOULE

Noooonnnnnnnnnnnnnnnnnnnn ! A bas l’opposition ingrate !
(Il continue)

Alors-nous allons nous lever contre les faux démocrates qui sont en train de se regrouper pour barrer la voie au troisième mandat de notre père fondateur ! Ils ne respectent pas la démocratie ! Si le Président-fondateur n’est pas candidat, il n’y aura même pas d’élection ! L’opposition !

LA FOULE

A bas ! A bas ! A bas ! A bas l’opposition ingrate !

REPRESENTANTE DES FEMMES POUR LE PRESIDENT-FONDATEUR

(Une femme habillée en grand boubou prend la parole)

Tiésolandaises ! Il y a des hommes qui construisent un foyer ! Il y a des hommes qui construisent une maison ! Mais il y a des hommes parmi les hommes ! Les bâtisseurs de nation ! Le Président-fondateur est de ces hommes-là !
Salves d’applaudissements

L’opposition peut soulever tous les déshérités et désœuvrés de Tiéso ! Ils peuvent marcher jusqu’à trouer leurs chaussures ! Ils n’auront rien ! Toutes les femmes de Tiéso sont derrière le Président-fondateur pour la paix et le progrès si chers aux Tiésolandais ! Il aura la victoire sans sortir de son palais !

PRESIDENT DU PARTI REPUBLICAIN

Les jeunes ici présents ; les femmes, Chers amis de la presse, Honorables invités, Mesdames et Messieurs ! Je n’ai pas encore parlé ! Mais ce que je dirai est clair comme l’eau de roche ! Que ceux qui ont des yeux voient ! Ceux qui ont une bouche disent ce qu’ils voient ! Je suis venu pour vous dire ce qui est bon pour vous ! Pour guider vos pas ! Je suis venu pour vous dire que nous sommes et nous serons tous responsables devant l’histoire de ce qui arrivera à Tiéso si le Président-fondateur n’a pas son troisième mandat. Je suis venu vous annoncer que nous sommes avec vous ! Nous faisons allégeance à la sagesse du Président-fondateur ! Nous faisons même fusion ! Nous devenons un Front Républicain ! Avec tous ceux qui sont avec le Président-fondateur ! Tous les démocrates vont militer dans ce grand parti ! Pour la modification de l’article anti-démocratique qui empêche le Président-fondateur de rester président ! Avec le président-fondateur, c’est tout Tiéso qui gagne ! Pouvoir au père de la nation !
(Salves d’applaudissements)

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Vive le Président-fondateur !

LA FOULE

Vive le Président-fondateur !

(Il continue)
Le Front Republicain est né ! Vous marchez à nos côtés, avec nous, comme un seul homme (Ils se donnent une poignée de mains virile) ! Votre soutien montre qu’à Tiéso il y a toujours des politiciens constructifs ! Je vous promets en tant que chef du parti du Président-fondateur que le Président-fondateur ne va pas vous oublier !
(Salves d’applaudissements)

PRESIDENT DU PARTI REPUBLICAIN

Prenez mes cordonnées ! Je serai bientôt auprès du Président-fondateur pour vous servir !
(Salves d’applaudissements)

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Conscients de l’importance de la mission du Président-fondateur, nous userons de tous les moyens pour changer la loi de Tiéso afin de proroger son pouvoir. Mais sachez que pendant que nous nous battons pour appliquer notre loi, la loi de Tiéso, des ennemis de notre peuple viendront avec leurs casseroles pour nous donner des leçons ! Vous n’allez pas les écouter ! Ils viendront de partout, les mounanfica et les kwakwato pour mettre leur nez dans ce qui ne les regarde pas ! Ils vont donner le micro aux faux démocrates, leurs valets locaux ! Vous allez les entendre crier aux loups ! Êtes-vous d’accord avec ce manque de respect pour notre souveraineté ?

LA FOULE

Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
(Il continue)

Si les opposants n’entendent pas raison, nous les poursuivront partout ! Nous les traquerons comme des rats ! Nous leur ferons connaître l’enfer jusqu’à ce qu’ils acceptent aussi votre choix. Comme des oies ! Ainsi seulement ils connaitront la paix ! Ils n’auront pas l’ambarras du choix ! Ces laids (Rires) ! La loi sera modifiée ! C’est notre loi ! C’est leur droit de crier, d’aboyer, d’implorer tous les dieux, de pleurer du sang, de nager dans leur sang, mais rien ne changera notre plan ! Nous allons leur imposer le choix du peuple qui est celui d’accorder à notre Président-fondateur un règne avitam aeternam !
(Salves d’applaudissements)

Avec ou sans opposition y’aura les élections. Si elle boycotte comme elle en a l’habitude, nous ferons avec le père de la nation seul des élections démocratiques. D’ailleurs, nous trouverons dans cette opposition un faire-valoir pour des élections libres et transparentes !
(Salves d’applaudissements)

Comme tout droit a des devoirs ! Si vous voulez vous nourrir et vous blanchir avec l’argent de Tiéso prenez vos cartes et votez sur le Président-fondateur ! Pour le règne à vie de notre champion, un autre jour se lève en apothéose ! Préparez vos fusils, vos munitions, vos couteaux pour raccompagner le Président-fondateur dans son palais ! Nous allons modifier pian la loi de Tiéso ! A midi pile ! Hèrè bi si ! Hèrè bi be tlé ! Si l’éléphant broute ton champ la nuit c’est qu’il t’a respecté ! Aussi, venez nombreux demain au stade pour dire au Président-fondateur de faire un troisième mandat ! C’est pour la bonne cause ! HiiiiiiHaaaaa
(Salves d’applaudissements)

Scène 2

Deux membres du parti du parti au pouvoir arrivent à pas de courses.

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Ah enfin ! Vous voilà ! Vous êtes introuvable. ..

PREMIER DEMSSIONNAIRE

Euh !...Vu la situation nationale, l’oncle Tiébo s’inquiétait ! Il m’a fait appeler jusqu’au village ! Vous connaissez le pessimisme de ces gens-là !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Bon ! Bref ! Je tenais à vous informer personnellement qu’à la dernière rencontre le parti a décidé de prolonger le règne du Président-fondateur pour le bonheur de tout Tiéso !

PREMIER DEMSSIONNAIRE

Monsieur le Président, cette situation à mon humble avis est délicate.

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Délicat ! Délicat ! Où se trouve la délicatesse à ça ! A moins que vous ne commencé à être des traitres aussi ! (Puis les donne dos)

DEUXIEME DEMISSIONNAIRE

Y’en a marre Monsieur le Président ! Oui ! Nous sommes des traitres ! D’ailleurs nous sommes venus remettre la, votre carte du parti ! Nous ne pouvons pas continuer à servir un seul homme et sa famille ! Nous ne voulons plus militer dans un parti qui s’est éloigné du peuple et qui a pour desseins de faire reculer notre démocratie.

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Quoi (Il virevolte puis les fixe attentivement) ? Êtes-vous vraiment au sérieux ? Le Président-fondateur c’est la voie royale de la gloire et de la prospérité ! Vous n’aurez pas une seconde chance ! Avec le Président-fondateur, ceux qui savent choisir leur camp sont à coup sûr, payés pour leurs bons et loyaux services.

PREMIER DEMSSIONNAIRE

Pourtant si ! Je parle sérieusement ! Nous ne pouvons plus continuer à cultiver songes et mensonges !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Ne cherchez pas la petite bête ! Vous savez que nous sommes des politiciens ! La culture de la vérité ne sert pas. Parfois le mensonge c’est la vérité…Sinon la demi-vérité…ou le demi-mensonge ! Même quand nous mentons c’est vrai !

PREMIER DEMISSIONNAIRE

Ne vous méprenez pas ! Le président-fondateur a plusieurs fois changé cette loi comme il veut ! Mais cette fois-ci Tiéso ne dort plus !

DEUXIEME DEMISSIONNAIRE

La loi prévoit deux mandats ! Pas trois !

PREMIER DEMISSIONNAIRE

Nul ne peut danser du matin au soir ! A un moment donné il faut s’asseoir et laisser le tour à un autre ! Le Président-fondateur est-il immortel ? Ou après sa mort nous attendrons sa résurrection !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Camarades ! Le Président-fondateur est le seul à pouvoir diriger Tiéso. Au lieu de rester derrière lui nous voilà en train de nous entre-déchirer ! L’heure est à l’unité du parti derrière le président –fondateur ! Autour d’un repas, quand vous mangez dans le même plat, les mains s’entrechoquent mais on ne laisse pas celui-ci pour autant.

DEUXIEME DEMISSIONNAIRE

Les Tiésolandais veulent le changement démocratique !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Ici c’est Farafina ! Nous n’avons pas besoin de la démocratie des français, des américains des chinois ou des russes ! Nous avons à Tiéso notre démocratie-maison qui a les couleurs nationales ! Une démocratie tropicalisée, comme on pourrait le dire !

DEUXIEME DEMISSIONNAIRE

Vous parlez de quelle démocratie ? De celle ou les présidents, avec la lance soumettent les farafindews au silence ! Cette démocratie des gros bras qui casse toutes ses pousses ?

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

J’ai du mal à vous comprendre ! Vous étiez les plus zélés ! Vous vocifériez ici ! Vous proclamiez à haute et intelligible voix que ne pas la Loi pour assurer au président-fondateur la présidence à vie était anti-démocratique ! Et aujourd’hui vous voulez nous jeter en pâture avec votre projet de modification ! Vous voulez démonter tout ce que vous avez construit ! Dénoncer le vol qui vous a enrichi ! La force qui vous fait craindre !

LE PREMIER DEMISSIONNAIRE

Nous faisions fausse route ! Nous nous repentissons !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Ecoutez ! Ne choisissez pas le mauvais camp ! Nous avons créé le système ensemble dans le laboratoire du parti ! Nous avons pillé ensemble les richesses de ce pays ! Tiéso était devenu votre eldorado ! Vous avez toutes les grosses sociétés ! Vous vous êtes accaparés les champs des paysans ! Vous roulez dans de grosses caisses ! Vous avez les plus belles femmes ! Vraiment ! Le peuple ne vous croira pas ! Personne ne vous croira d’ailleurs !

LE PREMIER DEMISSIONNAIRE

Nous avons choisi le camp du peuple !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Il n’y aura pas pour vous une autre chance ! Si vous changez de camp vous verrez ! Vous ne pourrez même pas mobiliser une mouche ! Vous voulez que les pauvres vous suivent ? Avant vous, ceux qui sont allés parler d’intégrité, de travail, de justice aux ventres affamés sont restés à la porte de l’histoire ! Aucun discours, aucune éloquence ne fera de quelqu’un qui a faim un militant ! Tant qu’il y aura des pauvres dans ce pays, nous aurons toujours la victoire.

PREMIER DEMSSIONNAIRE

Vous ne voyez pas les signaux du destin ? Vous ne savez pas lire les signes du temps ? Alors ! Restez avec le Président-fondateur malgré son aveuglement ! Le jour fatidique arrive où le Président-fondateur connaîtra un sort … tragique !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

(Il bat des mains)
Un sort tragique !? Quel manque de bon sens ! Depuis tout ce temps-là vous n’avez rien compris ! Vous l’apprendrez à vos dépends !

DEUXIEME DEMISSIONNAIRE

Au moins nous aurons été utiles à notre peuple !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Vous filez un mauvais coton ! Je vous préviens ; si vous changez de camp, gardez-vous de savonner la planche du Président-fondateur ! A partir du moment que ou nous ne disons plus la même chose vous devrez marcher dos au mur ! Car vous ne savez pas à quel moment nous allons frapper par derrière ! Sans état d’âme !

PREMIER DEMMSIONNAIRE

Nous savons que vous êtes des tueurs ! Vous pouvez nous tuer ! Vous avez ça dans le sang ! Vous ne pouvez pas vous en empêcher ! Mais nous sommes avec le peuple ! Tuez-nous aujourd’hui, d’autres continueront la lutte ! Vous ne pouvez pas tuer tout le peuple ! Aussi longue que soit la nuit, le jour finira par se lever !

DEUXIEME DEMISSIONNAIRE

Il n’y aura pas un troisième mandat !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Ainsi vous avez jeté le Président-fondateur ! Il le saura ! Amusez-vous bien !

DEUXIEME DEMISSIONNAIRE

Vous pensez que nous allons nous taire et vous laissez faire ! Le peuple ne voit pas son avenir avec le Président-fondateur ! On le sent ! On le voit ! Le soir de notre victoire sera un grand boum ! Une soirée bien arrosée ! Nous n’allons pas vous laisser sur la route ! Tout le monde sera convié à la soupe ! Pour que vous voyiez de vos yeux ! Mais il n’y aura pas de place pour vous ! Nous vous montrerons ce que c’est que le pouvoir !

LE PREMIER ET LE DEUXIEME DEMMSIONNAIRES (ensemble)

Nous démontrerons à votre Président-fondateur qu’il est à la tête d’un peuple qu’il ne connaît pas ! Il est à son dernier mandat ! (Ils se retournent vers la sortie les poings levés) Vive Tiéso ! Farafina est éternelle !


Scène 3

Le rideau se lève doucement. Le Président du Bureau National Politique du Parti au pouvoir est assis avec déférence face au Président- fondateur

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Père de la nation ! Président-fondateur ! Grand timonier ! Des fidèles… des fidèles viennent…viennent de changer… de camp !

PRESIDENT-FONDATEUR

Qui sont ces traitres ?

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Euh…Le numéro deux et le quatre…Non ! Le deux et le trois !

PRESIDENT-FONDATEUR

Quels ingrats ! Quels renégats ! (Puis un silence)

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

(Il fait un pas, s’arrête et balbutie)
De nombreux délégués ont aussi fait défection !

PRESIDENT-FONDATEUR

Défection ! Défection ! Vous étiez où ?

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

(Il s’avance vers le Président-fondateur)
Reprenez-vous Monsieur le Président ! Le peuple est debout derrière son Président ! Le père de la nation !

PRESIDENT-FONDATEUR

Ahhhh ! Ils sont repus maintenant et ils veulent mener le peuple sur le chemin de la division ! Je leur ai tout donné ! Qui les ont rejoints ?

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

De la racaille ! Dse simples d’esprit ! Ceux qui criaient plus fort que les autres ! Ils ont tourné la veste ! Ils ont rendu la carte du parti ! Ils sont partis ! Ils ont créé leur parti.

PRESIDENT-FONDATEUR

Le peuple dit quoi ?

REPRESENTANT DE LA FEDERATION ASSOCIATIVE

Le peuple est debout derrière le Président-fondateur ! Ah ouiiiiii ! Vous avez tout donné pour ce peuple ! Les jeunes n’ont vu que vous sur ce fauteuil (il montre le fauteuil présidentiel). Cette loi va passer comme une lettre à la poste ! Ce fauteuil est votre fauteuil à vie ! Parole de KOTIGUI !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Il y a des partis politiques qui nous ont rejoints !

PRESIDENT-FONDATEUR

Ah bon !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Les verts ... les éléphants, les béliers…behhhhhhhhh !

PRESIDENT-FONDATEUR

Eux au moins sont de la même espèce que nous ! Nous avons une vision pragmatique de la politique. Nous nous reconnaissons entre nous !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Comme l’aveugle prend sa récompense avant de danser, j’ai donné des instructions aux banques, aux impôts, à la douane pour que ! Un, les dossiers de nos alliés soient traités avec attention ! Deux, les femmes et les jeunes gagnent des crédits !

PRESIDENT-FONDATEUR

C’est tout un programme politique ! Taper dans l’estomac ! Promettez aux jeunes l’emploi, aux fonctionnaires l’augmentation des salaires ! Donnez des paniers de colas pendant les baptêmes, de l’argent aux funérailles ! Des bols de riz pendant les fêtes ! Posez des premières pierres ! A partir de maintenant, chaque fois que l’Etat va remettre un cahier à une école, une ambulance à un hôpital, veillez à ce que la télévision soit là ! Effacez l’impôt des opérateurs économiques ! Aux partis politiques, des postes et la tune ! Montrez à nos alliés, à tous les Tiésolandais, que dans notre parti donne des contreparties ! Qu’ils ont tout à gagner avec nous ! Montrez-leur que leur bonheur dépend du Président-fondateur ! Faites savoir à ceux qui ne sont pas avec nous qu’ils ne doivent rien espérer dans ce pays ! Ils finiront nus comme des vers de terre ! Aux femmes ! aux jeunes ! Donnez de l’argent pour faire des cartes d’électeurs que vous confisquerez jusqu’aux élections !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

A Tiéso, les vieilles recettes sont toujours bonnes ! Quel est le sort des dissidents ?

PRESIDENT-FONDATEUR

Ces traitres ont trop de cartes en main ! Prends leurs vies tous les deux pour Raison d’Etat ! Arrange et maquille ça comme un accident !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Laissons-les brasser du vent ! C’est un non évènement ! Tout le monde a l’œil sur nous maintenant ! Il y a trop de morts ! Il va gaspiller tout ce qu’il a et n’aura que dalle !

PRESIDENT-FONDATEUR

Révoque les renégats de leurs postes ! Tu es désormais mon numéro deux ! On peut remplacer Paul par Pierre. Organise la cérémonie de passation des charges !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Je vous en suis reconnaissant !

PRESIDENT-FONDATEUR

Coupez-leur tous les avantages ! Plus un seul kopeck de ma caisse ! Annulez leurs passeports diplomatiques ! Envoyez un cheval de Troie dans leur parti ! S’ils ne la bouclent pas, engagez à leur encontre des poursuites pour offense au chef de l’Etat, attentat à la sûreté de l’Etat ! Regroupez les gardiens de la tradition ! Donnez-leur les fonds pour qu’ils œuvrent à la promotion de valeurs culturelles de dialogue et de paix qui ont toujours caractérisé Farafina !

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Qui peut remplir leurs greniers autant que vous Président-fondateur ? Personne ! C’est pourquoi on peut compter sur eux ! Les anciens disent que c’est grâce au haricot que les cailloux gagnent de l’huile !

PRESIDENT-FONDATEUR

Quelles sont les réactions des chancelleries étrangères ?

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

Pour le moment ce sont des réactions à la presse. Ils connaissent les voies diplomatiques !

PRESIDENT-FONDATEUR

Hum hum (pensif) ! Le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat est un principe du droit international ! Tiéso ne s’est jamais mêlé de comment on organise la vie politique en France, aux Etats Unis. Ce que nous souhaitons, c’est la liberté d’organiser la vie politique de notre pays.

PRESIDENT DU PARTI AU POUVOIR

N’oubliez pas Excellence que vous êtes un allié sûr des puissances occidentales ! Les enjeux démocratiques passent après les considérations géostratégiques ! Nul ne peut vous prendre le pouvoir que Dieu vous a donné. C’est un droit divin ! A bas les jaloux ! les aigris !

Anselme Sanon

Remerciements

A Diane Yirgnur SOME, Sié DA.
Vous que j’ai rencontrés quelque part à Tiéso ! Vous avez contribué à reconstruire la victoire des fils de Tiéso sur la dictature !
Et votre enthousiasme dans cette création dramatique ressemble à celle de cette jeunesse de Tiéso qui n’a pas hésité à sortir pour défendre sa constitution et porter haut le flambeau de la démocratie et de la liberté qui éclaire d’un jour nouveau tout farafina . Puisse ce flambeau à travers cette pièce répandre sa lumière sur tout farafina.

Comme des architectes, vous avez su déplacer et échafauder les cris de liberté de la jeunesse de Tiéso en une immense clameur qui sonne comme un glas aux oreilles des dictateurs qui jusque-là ne semblent pas avoir tiré les conséquences de ce qui s’est passé à Tiéso.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rencontres musicales africaines (REMA) : C’est parti pour la 3e édition
Burkina Faso : Le ministère de la Culture étudie la question du financement des opérateurs culturels majeurs
25e édition des Nuits atypiques de Koudougou : Se donner une nouvelle vision pour atteindre une nouvelle mission
Orchestre « Les colombes de la révolution » : Fatoumata Diallo N° 2 et Aoua Carole Congo racontent la nostalgie de l’époque
Entreprenariat féminin : La 4e édition d’Africa Mousso se tiendra le 30 octobre 2020
Culture : L’ambassadeur LI JIAN visite le Musée Rayimi de Issouka
Bobo-Dioulasso : Le centre culturel Ankata présente son plus "grand studio"
Bobo-Dioulasso : Les opérateurs culturels majeurs réfléchissent à un mécanisme pérenne de financement de leurs activités
Musique : L’artiste slameur Delfy présente sa "Vision politique"
Festival Ouaga Doré : La culture et le commerce de l’or à l’honneur
Récréâtrales 2020 : Ça promet de beaux moments aux festivaliers
Coopération culturelle et touristique : A l’heure de la redevabilité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés